Publi info

Renault dévoile l'Alaskan Ice Edition

Dans Nouveautés / Séries spéciales

Renault a dévoilé un showcar spécial sur la base de l'Alaskan, l'Ice Edition, qui servira ensuite de lancement pour une série limitée en septembre prochain. Mais d'abord, c'est le marché suisse qui est servi par Renault.

Renault dévoile l'Alaskan Ice Edition

Renault est surtout venu à Genève pour deux choses : la Clio, d'abord, et ensuite la Twingo restylée. La marque française se fait en revanche bien plus discrète sur le marché des pick-up avec un Alaskan bien loin des stars du segment, en particulier du Ford Ranger. Renault n'abdique pas pour autant et présente un showcar, l'Ice Edition, qui servira ensuite de série spéciale, dès le mois de septembre prochain.

L'Alaskan Ice Ediiton s'illustre par un hardtop ("canopy", aux Etats-Unis, pays du pick-up) biton, avec barres latérales. Les jantes 18 pouces sont spécifiques, tout comme les élargisseurs d'ailes et les pneus spéciaux tout-terrain. 

Renault dévoile l'Alaskan Ice Edition

Cet Alaskan dispose, en plus, du système audio Focal à 6 HP, et d'une teinte plutôt traditionnelle "blanc glacier" qui est simplement relevée par des strippings latéraux noir et rouges.

Renault annonce que cet Alaskan Ice Edition sera commercialisé dans un premier temps en Suisse, avant d'être vendu partout en Europe dès le mois de septembre. Les tarifs français ne sont pas encore connus.

 

En savoir plus sur : Renault Alaskan

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (55)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

3737 ventes monde dont 2581 ventes Europe en 2018.

KINENVEUT !!!!!?????????????

Par

Plutôt sympa cette série spéciale … mais même une version normale fait office de série spéciale car l'Alaskan est rare sur nos routes Françaises et sans doute encore plus anecdotique sur les autres marchés. Renault a coché la mauvaise case - pourtant l'offre est cohérente - et aurait eu le nez creux de plutôt sortir un Duster Pick Up qui lui aurait cartonné avec une offre prix/volume imbattable.

Par

ps : svp Caradisiac offrez nous un correcteur ( ne serait ce que 10mn pour éditer un message) afin d'ajouter les virgules qui manquent ou d'apporter toute correction liée à une faute de frappe ou de syntaxe !

Par

PARIS (Agefi-Dow Jones)--L'agence d'évaluation financière Moody's a abaissé jeudi la perspective associée à la note de crédit de Renault à "stable" contre "positive" auparavant, tout en confirmant sa note "Baa3". Moody's explique que cette décision a été motivée par la détérioration de la rentabilité opérationnelle de Renault au cours de l'année 2018, qui laisse peu de chances à Renault d'atteindre une marge opérationnelle de l'automobile d'au moins 5% dans les 12 à 18 prochains mois, condition fixée par l'agence de notation pour relever la note du constructeur automobile.

Par

Hihihi....C'est mieux dessiné que les saucisses grasses teutones insipides avec la fiabilité en plus:coolfuck::coolfuck:

Par

Le problème de l'Alaskan c'est aussi que Renault ne sait pas le vendre.

Il faudrait faire un max de partenariats pour le faire connaître et lui donner une vraie image de bête de somme.

Renault pourrait faire des tarifs spéciaux pour les européens qui ont réellement besoin de ce type de véhicules (campagnards, montagnards, etc), histoire d'assurer une bonne diffusion et un maximum de visibilité sur les routes.

En réalité, je pense que Renault a sorti ce pick-up sans grande conviction car ce n'est pas leur culture (et surtout ils n'ont pas envie d'évoluer et d'élargir leur gamme).

Par

En réponse à Jacquot7000

Hihihi....C'est mieux dessiné que les saucisses grasses teutones insipides avec la fiabilité en plus:coolfuck::coolfuck:

Hihihi.....La culture du parti pris dans toute sa splendeur. Incapable de réfléchir et se base sur des idées toutes faites. Irrécupérable :bah::bah:

Elle ne se vend pas:bah::bah:

Par

En réponse à Initiale Pastis

Le problème de l'Alaskan c'est aussi que Renault ne sait pas le vendre.

Il faudrait faire un max de partenariats pour le faire connaître et lui donner une vraie image de bête de somme.

Renault pourrait faire des tarifs spéciaux pour les européens qui ont réellement besoin de ce type de véhicules (campagnards, montagnards, etc), histoire d'assurer une bonne diffusion et un maximum de visibilité sur les routes.

En réalité, je pense que Renault a sorti ce pick-up sans grande conviction car ce n'est pas leur culture (et surtout ils n'ont pas envie d'évoluer et d'élargir leur gamme).

"Le problème de l'Alaskan c'est aussi que Renault ne sait pas le vendre."

Ah tiens, tu pourrais te fendre d'une petite ..Anticipation ou tu veux que je le fasse ..??!!

Par

En réponse à moulache

Commentaire supprimé.

Chacun sait très bien que la marge de l'ensemble des marques de VW Group(qui est un vrai groupe intégré) est supérieure à celle de renault group et si on cumule Renaul group et nissan on doit être pour l'"alliance" sous les 5%.

renault ne communique pas sur ses marges renault marque, serait-ce par pudeur face à dacia ou plutôt le contraire?

MDR!

Par

Je me demande pourquoi certains persévèrent dans l' automobile en conjuguant les ..retards, notoirement dans l' électrique, faut vraiment avoir envie de se prendre des gamelles ..!!

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire