Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault : la Zoe au prix d'une simple Clio d'ici 2020 (mise à jour)

Renault : la Zoe au prix d'une simple Clio d'ici 2020 (mise à jour)

Renault avance plus vite que prévu sur l'électrique puisque la marque au losange a pris deux ans d'avance sur la sortie d'une Zoe à plus grande autonomie. Mais ce n'est pas tout, puisque le patron des véhicules électriques de Renault explique qu'une Zoe atteindra le prix d'une Clio essence d'ici 2020.

Mise à jour : Renault nous a contactés en nous expliquant qu'il y avait une mauvaise compréhension des propos de Gilles Normand lors de son annonce à Londres. Ce ne sera pas le prix "brut" d'une Zoe qui sera au niveau d'une Clio mais le "Total cost of ownership", à savoir le coût total d'usage (carburant, entretien) et d'acquisiton. Sur cet ensemble, la Zoe serait effectivement au niveau d'une Clio d'ici trois à quatre ans.

 

En quatre ans, la Renault Zoe s'est imposée comme la meilleure vente chez les électriques en France, et avec l'arrivée d'une version Z.E 40, qui porte l'autonomie à un peu plus de 300 km, ce sont des nouveaux clients qu'est allé chercher Renault qui estime avoir gagné pas mal de temps vis-à-vis du planning initial.

Le vice-président des véhicules électriques de Renault explique que les ventes de la Zoe ont bondi de 90 % ces derniers mois et que l'arrivée d'une nouvelle génération de batteries a eux deux ans d'avance, puisque Renault avait tablé au départ sur 2018. Les fournisseurs et les différents équipementiers font tellement de progrès avec l'électrique et les batteries que Renault peut se montrer confiant, à tel point, en fait, que Gilles Normand nous annonce un prix en chute libre ces prochaines années.

Selon lui, il faudra attendre 2020 avant de voir une Zoe au prix d'une Clio essence et cinq années de plus pour qu'une compacte électrique (comme la Mégane) soit au prix d'une compacte à moteur thermique. A ce moment là, l'électrique pourrait donc bien gagner énormément de parts de marché.

 

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire