Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault ne perd plus d'argent

Dans Economie / Politique / Industrie

Renault ne perd plus d'argent

La situation financière de Renault s'est améliorée au premier semestre 2021.

Après des pertes énormes en 2020 (8 milliards d'euros), Renault commence à retrouver la santé. Le groupe a présenté de meilleurs résultats financiers pour le premier semestre 2021. Le contexte est évidemment plus favorable.

Ainsi, par rapport à un premier semestre 2020 fortement touché par le Covid, les ventes ont augmenté de 18,7 %, à 1,42 million de véhicules. Pour le chiffre d'affaires, la hausse est de 26,8 %, à 23,4 milliards d'euros. On reste toutefois encore bien loin des niveaux d'avant crise, avec par rapport à 2019, des baisses de respectivement 24,2 et 16,7 %.

Mais Luca de Meo ne veut plus faire la course aux volumes. Sa nouvelle stratégie, la Renaulution, est axée sur la rentabilité. Et pour lui, les premiers effets de la Renaulution sont visibles avec les résultats de janvier à juin 2021.

L'élément important est ainsi un effet "mix produit" positif de 2,9 points. C’est-à-dire que Renault a vendu davantage de grands modèles, plus chers. Ce résultat est notamment porté par les débuts réussi de l'Arkana. Luca de Meo a aussi souligné une forte hausse des prix nets (+ 8,7 % sur l'ensemble du semestre). Renault a également amélioré ses ventes sur le marché des particuliers, celui qui rapporte le plus.

L'amélioration de la situation financière tient par ailleurs au plan d'économies lancé en 2020. Et sur ce point, le constructeur est en avance : il visait une réduction de ses coûts fixes de deux milliards d'euros par an d'ici 2022, il est déjà à 1,8 milliard d'euros.

Résultat, alors que le groupe avait perdu 7,4 milliards d'euros au premier semestre 2020, il a gagné 368 millions d'euros sur la première moitié de 2021. La marge opérationnelle est passée de - 6,5 % à + 2,8 %.

La situation reste encore fragile, mais pour Luca de Meo, les bases sont posées : "[Ces résultats] ne marquent que la première étape de notre redressement qui devrait s’accélérer avec l’arrivée des nouveaux véhicules en préparation".

Sur l'ensemble de l'année, le groupe vise un taux de marge opérationnelle similaire à celui du premier semestre, même si la situation reste compliquée avec la hausse des matières premières et la pénurie de composants électroniques.

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires (36)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Ha! carlito de versaille a rendu les sousous:lol:

Par

Bonne nouvelle pour l'état actionnaire. Et les contribuables ! Le fait est que des produits aboutis (Clio 5, Captur 2, Arkana) et bien finis aide bigrement. Et les motorisations, hybride simples mais o combien intelligentes sont adaptées. Reste la fiabilité, mais là, encore trop tôt pour savoir si une dimension qualité a été apportée

Par

7,4 milliards de perdus + je vais arrondir 400 millions de gagnés = encore 7 milliards à récupérer pour être à 0 :biggrin:

Par

368 millions € de bénéfices pour la premiere moitié de l'année dans un marché en boom absolu c'est vraiment trésmaigre prenant en compte les investissements montant dans les milliards (plateforme VE, usines batteries éléctriques, connectivité) qui sont nécéssaires en ce moment. Les constructeurs allemands (évidemment dans le premium) on tous signaléd des bénéfices de plusieurds milliards et sont assez pessimiste pour le reste de l'année a cause de la situations autours des composants éléctriques.

Ces chiffres sont malheureusement toujours encore inquietant. Ésperons que le dévelopement de la marque Alpine (Arkana semi premium) marchera et rapidement.

Par

En réponse à 47ronins

7,4 milliards de perdus + je vais arrondir 400 millions de gagnés = encore 7 milliards à récupérer pour être à 0 :biggrin:

Ce n'était pas 7, 5 milliards de cash de perdus mais essentiellement de la dépréciation de valeur.

C'est comme si tu gagnes 40k euros par an depuis 5 ans et que ta baraque qui constitue ton principal actif patrimonial que tu valorisais 600k euros chute à 120k euros à cause d'une volonté administrative de faire passer une voie ferroviaire sur la parcelle de ta maison.

Au final ton patrimoine a chuté de 640k à 160k euros en un an mais en réalité tu n'as pas perdu d'argent, tu gagnes toujours tes 40k euros. Par contre tu as perdu de l'argent au niveau patrimonial, beaucoup d'argent même.

Renault c'est pareil. Renault n'a jamais perdu 7,5 milliards d'euros. Renault a surtout dévalorisé ses actifs (valeur comptables d'usines, d'actions Nissan, de pièces détachées, de propriétés foncières, etc) qui ont creusé un énorme trou comptable. Le patrimoine de Renault a beaucoup baissé mais au niveau des revenus du groupe Renault, c'était pas si catastrophique.

L'an dernier Renault a perdu de l'argent sur son activité, ses coûts de production ont été supérieurs à ses ventes pour plusieurs centaines de millions d'euros mais ce premier semestre 2021, les ventes ont généré un bénéfice, c'est à dire que les coûts étaient moindres que les revenus perçus.

Les 7 milliard peuvent être récupéré si Renault revalorise sa valeur boursiere en relevant son roc auprès des investisseurs et pareil pour le groupe nissan motors.

Puis il fait savoir que fiscale quand tu fais une moins-value tu ne paies pas d'impots car tu es imposé sur tes bénéfices. Et tu peux même amortir ton déficit sur 10 ans, histoire de diminuer ou carrément annuler tes bénéfices afin de ne plus payer d'impôts car je le répète les impôts sur les sociétés sont basés sur les bénéfices. S'il n'y a pas de benefs, il n'y a pas d'impôts à verser.

Enfin il y aura des impôts sur le foncier bâti et les charges sociales des employés mais pas sur les benefs.

Bref Renault groupe retrouve le chemin des benefs, il se relance et c'est lz principal car quand tu ne gagnes pas d'argent ou pire que tu en perds, tu dois faire des économies et évidement c'est sur les salaires, les loyers ou les taxes tu ne peux pas les réduire.

Enfin avec le confinement, le 'smart working, qui consiste à travailler chez soi, à terme Renault pourra peut être réduire le coût de ses loyers (s'il loue ses bureaux, ses bâtiments ou ses concessions à des groupes de gestion immobilière, s'il a opéré des cessions de baux commerciaux et de bureaux à des agences tout en conservant les murs )

Par

Copmentaire réfléchi de n1cool, un peu trop poussé pour la compréhension de certains (ou l'envie de comprendre:ange:).

Par

Quelle salade !

Une perte dans le compte de résultats, c'est le solde négatif de Produits - Charges.

Pas la peine d'épiloguer.

Pour Renault, il est question en 2020 d'un effet ciseaux entre des ventes en berne et des charges en hausse (Provisions pour dépréciation d'actifs) comme tu t'évertues à nous l'expliquer, de façon concise.:biggrin:

Par

En réponse à n1cool

Ce n'était pas 7, 5 milliards de cash de perdus mais essentiellement de la dépréciation de valeur.

C'est comme si tu gagnes 40k euros par an depuis 5 ans et que ta baraque qui constitue ton principal actif patrimonial que tu valorisais 600k euros chute à 120k euros à cause d'une volonté administrative de faire passer une voie ferroviaire sur la parcelle de ta maison.

Au final ton patrimoine a chuté de 640k à 160k euros en un an mais en réalité tu n'as pas perdu d'argent, tu gagnes toujours tes 40k euros. Par contre tu as perdu de l'argent au niveau patrimonial, beaucoup d'argent même.

Renault c'est pareil. Renault n'a jamais perdu 7,5 milliards d'euros. Renault a surtout dévalorisé ses actifs (valeur comptables d'usines, d'actions Nissan, de pièces détachées, de propriétés foncières, etc) qui ont creusé un énorme trou comptable. Le patrimoine de Renault a beaucoup baissé mais au niveau des revenus du groupe Renault, c'était pas si catastrophique.

L'an dernier Renault a perdu de l'argent sur son activité, ses coûts de production ont été supérieurs à ses ventes pour plusieurs centaines de millions d'euros mais ce premier semestre 2021, les ventes ont généré un bénéfice, c'est à dire que les coûts étaient moindres que les revenus perçus.

Les 7 milliard peuvent être récupéré si Renault revalorise sa valeur boursiere en relevant son roc auprès des investisseurs et pareil pour le groupe nissan motors.

Puis il fait savoir que fiscale quand tu fais une moins-value tu ne paies pas d'impots car tu es imposé sur tes bénéfices. Et tu peux même amortir ton déficit sur 10 ans, histoire de diminuer ou carrément annuler tes bénéfices afin de ne plus payer d'impôts car je le répète les impôts sur les sociétés sont basés sur les bénéfices. S'il n'y a pas de benefs, il n'y a pas d'impôts à verser.

Enfin il y aura des impôts sur le foncier bâti et les charges sociales des employés mais pas sur les benefs.

Bref Renault groupe retrouve le chemin des benefs, il se relance et c'est lz principal car quand tu ne gagnes pas d'argent ou pire que tu en perds, tu dois faire des économies et évidement c'est sur les salaires, les loyers ou les taxes tu ne peux pas les réduire.

Enfin avec le confinement, le 'smart working, qui consiste à travailler chez soi, à terme Renault pourra peut être réduire le coût de ses loyers (s'il loue ses bureaux, ses bâtiments ou ses concessions à des groupes de gestion immobilière, s'il a opéré des cessions de baux commerciaux et de bureaux à des agences tout en conservant les murs )

merci pour cette précision

je pensais que c était le chiffre d'affaire :bien:

Par

Axé sur la rentabilité… franchement il faut m’expliquer comment ils font. Tous les jours je reçois des offres bradées de Renault. Jusqu’à moins 40% sur des voitures ! Jusqu’au master qui avait bonne réputation et qui est devenu l’utilitaire de sa catégorie le moins cher du marché… là où les concurrents sont 5000 € plus chers… je parle de Renault mais pourrait dire la même de chez nissan… drôle de politique commerciale quand même.

Par

En réponse à 47ronins

7,4 milliards de perdus + je vais arrondir 400 millions de gagnés = encore 7 milliards à récupérer pour être à 0 :biggrin:

Bravo...encore un qui comprend comment ça fonctionne....

A cette allure là, vous prenez les 10 dernières années et vous vous rendrez compte qu'il n'y avait rien de perdu avec les -8 milliards!!

chaque année on repart à zéro...

c'est pour ça qu'on appel ça un exercice CLOS...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire