Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault recrute le chef du design de Peugeot

Après avoir débauché l'ancien chef du design de Seat, Renault met la main sur le talentueux Gilles Vidal.

Renault recrute le chef du design de Peugeot

Le mercato bat son plein dans le milieu de l'automobile ! Et Renault est particulièrement actif sur le marché des transferts. Deux jours seulement après avoir annoncé l'arrivée dans son équipe de design d'Alejandro Mesonero-Romanos, qui était jusqu'alors le chef du design de Seat, le Losange officialise le recrutement de Gilles Vidal. Une sacrée prise de guerre car Gilles Vidal était auparavant le responsable du style de Peugeot, un poste qu'il a occupé pendant 10 ans.

On comprend mieux pourquoi, lorsque Peugeot a annoncé lundi la nomination d'un nouveau directeur du design, il n'a rendu aucun hommage à Gilles Vidal dans son communiqué. Vidal a pourtant réinventé en profondeur le design du Lion et est à l'origine de gros succès, comme la deuxième génération du 3008. Passer chez l'ennemi n'a pas dû plaire du côté de Peugeot ! Le Lion s'est toutefois rattrapé depuis via les réseaux sociaux.

Âgé de 48 ans, Gilles Vidal a jusqu'à présent fait toute sa carrière chez PSA, démarrant chez Citroën en 1996, œuvrant notamment sur les C4 et C4 Picasso. Il s'est vu confier la réalisation des concepts des chevrons avant de rejoindre Peugeot en 2009.

Gilles Vidal rejoindra Renault en novembre 2020. Pour l'instant, le Losange ne lui attribue pas de fonction précise. Mais on se doute que l'homme n'a pas changé de crémerie pour simplement être une petite main de Laurens van den Acker, qui reste le grand patron du design de Renault. On se demande d'ailleurs s'il ne risque pas d'y avoir une dangereuse guerre des ego au sein de cette équipe, entre Laurens van den Acker, Alejandro Mesonero-Romanos et Gilles Vidal. La situation pourrait être éclaircie une fois le triumvirat au complet, avec des postes plus ciblés, par marque notamment. Alejandro Mesonero-Romanos pourrait notamment se pencher plus précisément sur Dacia. Et si Gilles Vidal était venu pour Alpine ?

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire