Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Renault Zity: dès mars, 500 Zoé en libre-service à Paris !

Renault s’apprête à frapper un grand coup en matière d’autopartage : dans le courant du mois de mars, le groupe déploiera une flotte de 500 Zoé en libre-service dans les rues de Paris. Un dispositif accessible à tous, sans abonnement.

Renault Zity: dès mars, 500 Zoé en libre-service à Paris !

L’annonce sera officialisée dans le courant de la journée, mais Caradisiac est déjà en mesure de vous dévoiler les détails de Zity, le spectaculaire dispositif d’autopartage mis au point par le groupe Renault, en partenariat avec le groupe espagnol Ferrovial.

Dès le mois de mars, une flotte de 500 Zoé sera mise  à la disposition des automobilistes parisiens selon le principe du free-floating. Les voitures seront garées en surface sur les places de stationnement classiques dans Paris intra-muros (et à Clichy) et accessibles 24h/24 et 7 j/7 par l’intermédiaire d’une application pour smartphone. Cette application permettra de localiser en temps réel les véhicules les plus proches, ainsi que leur niveau de charge.

« Une flotte de 500 voitures, c’est comme si vous aviez une Zoé garée tous les 200 mètres dans les rues de Paris. L'algorithme permettra de déployer les voitures dans les zones où la demande est la plus forte », précise à Caradisiac Gilles Normand, Directeur division véhicules électriques et services de mobilité du groupe Renault. « Et 500 voitures, c’est la masse critique pour démarrer ce type de service. »

Il faut dire que Renault et Ferrovial ont déjà rodé le système à Madrid, où Zity avait été lancé en 2017 et compte aujourd’hui 725 voitures disponibles. « Si on y va c’est qu’on y croit ! », déclare Gilles Normand, bien décidé à augmenter la proportion d’adeptes de l’autopartage à Paris, aujourd’hui évaluée à 20% des habitants.

300 km d’autonomie

Pour ce faire, les Zoé seront disponibles « à la carte », avec des paiements à la minute, au « forfait temps » de 4, 8 ou 24 heures, ou bien encore selon un système de crédit-temps avec ce que Renault appelle le « pack économie ». Il sera aussi possible de conserver le véhicule en « stand-by » à coût préférentiel quand on veut le laisser stationné pour une courte durée.

Les tarifs de location sont encore en cours de finalisation mais devraient être proches de ceux pratiqués en Espagne : 0,26 €/mn, 29 € pour 4 heures ou 69 € pour 24 heures. « La durée moyenne de location s’établit à 23 minutes à Madrid, mais devrait atteindre 40 minutes à Paris, où les conditions de circulation sont plus denses », commente Gilles Normand.

Toutes les Renault Zoé disposeront de caméra de recul, de capteurs de proximité et d’un régulateur de vitesse. Certaines seront même dotées d'un siège enfant, et identifiées en tant que telles sur l'appli. Précisons enfin que les voitures seront dépourvues de câbles de recharge afin de préserver le principe de "flotte captive" (ce sont les équipes Renault qui se chargeront de l'entretien et de la charge de la flotte dans trois sites situés à Boulogne-Blillancourt et Paris). Mais comme il s’agit de la version 40 kWh dotée de 300 km d’autonomie, il y atout de même de quoi rayonner confortablement autour de la capitale.

L'accès se fait par le biais d'une application smartphone. Tout automobiliste âgé de 18 ans et titulaire du permis de conduire peut devenir « Zityste », une fois acquitté l’euro symbolique de frais d’inscription (pas d’abonnement). 
L'accès se fait par le biais d'une application smartphone. Tout automobiliste âgé de 18 ans et titulaire du permis de conduire peut devenir « Zityste », une fois acquitté l’euro symbolique de frais d’inscription (pas d’abonnement). 

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire