Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Retour aux 90 km/h : la Haute-Marne s'y prépare déjà, mais le coût est non négligeable

Retour aux 90 km/h : la Haute-Marne s'y prépare déjà, mais le coût est non négligeable

La Haute-Marne est un des premiers départements à voter, dès aujourd'hui, le retour à 90 km/h sur certaines routes. Mais ce revirement aura un coût : plus de 100 000 €, juste pour quelques portions, et à cause des changements de panneaux.

Le premier Ministre a tout juste confirmé que la liberté serait donnée aux régions pour la limitation de vitesse à 90 km/h que, déjà, la Haute-Marne en profite. Selon nos confrères de RTL, le président du conseil départemental fera voter cet après-midi le retour à 90 km/h, au lieu de 80 km/h, sur "une quinzaine de routes", soit 476 km de portions bitumées.

Evidemment, pour valider ce retour à l'ancienne limitation, il faut une nouvelle fois changer les panneaux de signalisation. Et cela a un coût : environ 100 000 €, et ce, seulement pour quelques routes. On vous laisse alors imaginer les dépenses publiques si l'ensemble des régions votaient pour un retour massif à 90 km/h, à peine quelques mois après avoir échangé les panneaux 90 pour des 80.

Petite précision importante, toutefois : la modification des limitations de vitesse à 90 km/h ne peut se faire que sur les routes départementales, qui sont gérées par les régions. Les routes nationales, elles, seront maintenues à 80 km/h. Et pour l'heure, la Haute-Marne ne peut pas effectuer le remplacement puisque la région doit attendre que la loi soit effectivement votée par le gouvernement. A ce moment là, les panneaux 90 seront fin prêts pour faire leur retour.

L'amendement sera voté dans le cadre de la loi d'orientation sur les mobilités, qui sera débattue dans le courant de l'été à l'Assemblée nationale. Le président du conseil départemental de la Marne a donc encore quelques mois à patienter.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (51)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le coût est probablement si les panneaux devaient être refait...

Si ils ne les ont pas jetés il suffit de les changer. Et ils embauchent pas pour ça. Les services de la DIR s'en chargeront et de toute façon ces personnels sont d'une manière ou d'une autre payés....

Le vrai coût ça a été celui pour passer à 80...

Par

C'est surtout l’entêtement délirant du premier ministre pour faire passer en force cette mesure de limitation à 80 sur toutes les routes qui nous coûte cher, mais c'est typique de la macronie....

Par

"la modification des limitations de vitesse à 90 km/h ne peut se faire que sur les routes départementales, qui sont gérées par les régions. Les routes nationales, elles, seront maintenues à 80 km/h."

Le comble du ridicule...:pfff:

Si je prend pour exemple mon de partement la Gironde, j'ai connu le 50 en ville, 90 sur routes (De rares portions a 70), 110 sur 2 voies rapides et 130 sur autoroutes...

Puis est venue les zones 30, la multiplication des réductions de vitesse de 90 à 70, 70 à 50...Ou 110 à 90 (Rocade bordelaise notamment.)

Ces 2/3 dernières années, les zones 20, la vitesse régulée de 130 à 90...Et cette nouvelle limitation à 80...:cry:

Bref ! On a sur nos routes le panel suivant:

20/30/50/70/80/90/110/130...:eek:

Vraiment du grand n'importe quoi car totalement incompréhensible. :roll:

Si Philou a d'autres idées du même genre à l'avenir...Surtout qu'il ne nous en fasse pas profiter. :nanana:

Par

Alors je propose la solution la plus économique : rester à 80 :)

Par Profil supprimé

En réponse à dominc3

Commentaire supprimé.

gabegie, médiocrité, racket : on peut les appliquer à quasi tous les domaines.

La pensée à court terme, 30 ans que ça dure. Des politiques au service de la finance et non au service des français.

Par

En réponse à beniot9888

Alors je propose la solution la plus économique : rester à 80 :)

Vu le nombre de radars carbonisés au bord des routes, je ne suis pas certain que ce que vous proposez soit vraiment une solution....:ddr:

Par Profil supprimé

En réponse à beniot9888

Alors je propose la solution la plus économique : rester à 80 :)

Le plus judicieux serait de mettre des panneaux à affichage variable sur les grands axes afin de moduler la limitation en fonction des conditions de circulation et de la météo.

Laisser une limite à 90 à 3h du matin sur une rocade urbaine complètement vide est totalement stupide. Mais pas d'un point de vue de la rentabilité routière habitée par nos élus....

Par

En réponse à beniot9888

Alors je propose la solution la plus économique : rester à 80 :)

J'ai encore une solution plus economiqie:

Donner un congé sans soldes au 1er Ministre. :biggrin:

Par

En réponse à Profil supprimé

Le plus judicieux serait de mettre des panneaux à affichage variable sur les grands axes afin de moduler la limitation en fonction des conditions de circulation et de la météo.

Laisser une limite à 90 à 3h du matin sur une rocade urbaine complètement vide est totalement stupide. Mais pas d'un point de vue de la rentabilité routière habitée par nos élus....

Ça tu peux toujours rêver pour une augmentation de vitesse sur les rocades des grandes agglomérations...:blague:

Ils évoqueront les nuisances sonores et la pollution. :bah:

(Même si il y a 1 ou 2 voitures par minute...)

Le plus pathetique/risible étant (Au niveau de la pollution) que nous vendons sur le marché français des voitures puissantes en regard des limitations de vitesses en vigueur. (La moyenne pour une voiture neuve se situant a environ 130cv actuellement...Sachant que 130cv est la puissance d'une sportive des années 80...)

Donc des voitures polluantes.

Pourquoi ?

Parce que la TVA et autres taxes ca rapporte.

Et il faut bien faire tourner le commerce.

C'est marrant car je n'ai jamais entendu ou lu Madame Perrichon a ce propos...

Pourtant la base me semble t'il si on souhaite s'attaquer à la vitesse.

(Remarque pas sur qu'elle y connaisse grand chose en matière d'automobile.)

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Le coût est probablement si les panneaux devaient être refait...

Si ils ne les ont pas jetés il suffit de les changer. Et ils embauchent pas pour ça. Les services de la DIR s'en chargeront et de toute façon ces personnels sont d'une manière ou d'une autre payés....

Le vrai coût ça a été celui pour passer à 80...

A tout les coups, les connaissant, tous les panneaux "90" ont été ferraillés :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire