Publi info
 

Rétromobile 2018 : les vieilles anglaises à l'honneur

Dans Salons / Retromobile

Rétromobile 2018 : les vieilles anglaises à l'honneur

Rétromobile, en association avec le National Motor Museum of Beaulieu, nous présentera quatre modèles assez peu connus de l'histoire automobile anglaise. De Bentley à Godfrey & Nash en passant par la seule marque écossaise, il s'agira d'un retour inédit sur un passé que l'on croise aujourd'hui peu souvent dans les salons spécialisés.

L'automobile anglaise nous réserve encore aujourd'hui bien des surprises. Nous découvrirons justement à Rétromobile quatre véhicules qui ont fait l'histoire, de près ou de loin, de la voiture britannique. Et la première d'entre elles est probablement la moins connue puisqu'il s'agit d'une Argyll berline de 1913, une marque écossaise (la seule du pays) qui fut fondée en 1899 et qui disparu en 1932. La particularité de cette Argyll ? Un moteur sans soupapes, qui fonctionne grâce à des chemises mobiles coulissant le long du piston à mesure qu'il monte et descend, laissant ainsi l'ouverture des lumières d'admission et d'échappement ouvertes à certains insta

La deuxième anglaise est nettement plus connue puisqu'il s'agit d'une Bentley Supercharged de 1932. Assemblée à seulement 50 exemplaires, cette auto fit une jolie carrière en compétition et marqua l'arrivée du compresseur sur les Bentley de course, qui a permis à la marque de faire grimper facilement la puissance du quatre cylindres en ligne de 4.5 litres.

Changement d'ambiance avec la GN "Martyr" Instone Special : tout un programme ! Sous ce nom un peu fou se cache en fait une ancienne cyclecar GN (du nom des fondateurs H.R. Godfrey et Archibald Frazer-Nash), reprise par le pilote Rupert Instone, qui voulait faire des courses de côte en Angleterre. L'homme colle à cette épave un premier moteur avant de vite changer de mécanique pour un JAP 1000. Le châssis connaîtra au moins trois ou quatre blocs différents sur une vingtaine d'années (d'où le nom "Martyr", du fait que l'auto ait été "martyrisée" par ses pilotes successifs). 

La dernière, vous la connaissez peut-être déjà puisque nous en avions fait l'essai sur Caradisiac : il s'agit d'une Morgan Threeweeler Racer de 1933 à la teinte orange plutôt originale, qui fera d'ailleurs une démonstration dynamique à Rétromobile. Un engin qui n'a pas changé depuis plus de 80 ans !

Rétromobile 2018 

Caradisiac sera partenaire de Rétromobile 2018, avec de nombreux reportages à venir. 

Informations pratiques :

Du 7 au 11 février 2018, Parc des expositions de la Porte de Versailles

Pavillons 1, 2 et 3

Tarif : 20 € par personne sur place

Tarif en pré-vente sur internet : 18€ par personne

Gratuit pour les moins de 12 ans

Horaires 

Mercredi 7 février 2018 : 10h-22h

Jeudi 8 février 2018 : 10h-19h

Vendredi 9 février 2018 : 10h-22h

Samedi 10 février 2018 : 10h-19h

Dimanche 11 février 2018 : 10h-19h

 

Mots clés :

Commentaires (0)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire