Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Rimac et Porsche ont créé une co-entreprise pour gérer l'avenir de Bugatti

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

Les récentes informations étaient donc bien vrai : Porsche et Rimac se partagent le gâteau Bugatti, dont le destin dépend d'une co-entreprise tenue majoritairement par Rimac.

Rimac et Porsche ont créé une co-entreprise pour gérer l'avenir de Bugatti

Les récentes informations de nos confrères allemands, relatées ici plus tôt au mois de juin, disaient vrai. C'est Porsche qui a pris les choses en main concernant Bugatti au printemps dernier, alors que la marque française passait sous la tutelle de Porsche. Et c'était dans un but précis. Le constructeur de Zuffenhausen, qui possède 24 % du capital de Rimac, a de grands intérêts dans ce que l'on peut encore considérer comme un artisan automobile, axé sur le véhicule électrique de prestige, mais dont les technologies intéressent fortement Porsche en pleine phase de transition vers la mobilité zéro émission.

Tout ce beau petit monde va ainsi réunir ses forces. Porsche a créé une co-entreprise avec Rimac pour prendre les commandes de Bugatti. Une société détenue à 55 % par Rimac et 45 % par Porsche, ce qui a son importance.

"Bugatti apportera une contribution de taille à Bugatti Rimac - non seulement grâce à son artisanat et à son savoir-faire étendu dans la production et le traitement du carbone et d'autres matériaux légers ainsi que dans la production de petites séries, mais aussi grâce à son réseau solide et unique de partenaires concessionnaires établi dans le monde entier", précise le communiqué. Dans l'autre sens, Rimac va apporter tout son savoir-faire pour transformer le Bugatti d'aujourd'hui en un Bugatti électrique.

SPONSORISE

Actualité Bugatti

Toute l'actualité

Forum Bugatti

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

" Bugatti apportera une contribution de taille - non seulement grâce à son artisanat et à son savoir-faire étendu dans la production et le traitement du carbone et d'autres matériaux légers ainsi que dans la production de petites séries "

... c'est pas AUSSI la definition de Rimac ca ??

ca pose question sur qui va piloter la JV et quelle est la feuille de route produit. si c'est pour continuer a faire du Bugatti ou du Rimac, aucun intérêt.

stratégiquement et commercialement ca n'a pas beaucoup de sens si il n'y a pas d'objectif de rentabilité; pas besoin d'un énième constructeur à 200 bagnoles par mois.

Par

(..)

Une société détenue à 55 % par Rimac et 45 % par Porsche

(..)

Merde, les trolls devront désormais parler d'un propriétaire croate et non plus allemand. :biggrin:

Par

C'est une excellente nouvelle, on lui doit aussi d'avoir participé à l'architecture 800V de Hyundai. Le jeune Rimac devrait être un exemple pour la jeunesse, la passion mène loin!!!

Voir ses excellentes interview sur youtube/The Late Brake Show.

Par

En réponse à JimmyNeutron

" Bugatti apportera une contribution de taille - non seulement grâce à son artisanat et à son savoir-faire étendu dans la production et le traitement du carbone et d'autres matériaux légers ainsi que dans la production de petites séries "

... c'est pas AUSSI la definition de Rimac ca ??

ca pose question sur qui va piloter la JV et quelle est la feuille de route produit. si c'est pour continuer a faire du Bugatti ou du Rimac, aucun intérêt.

stratégiquement et commercialement ca n'a pas beaucoup de sens si il n'y a pas d'objectif de rentabilité; pas besoin d'un énième constructeur à 200 bagnoles par mois.

Bugatti restera tout simplement la marque de tous les superlatifs, à commencer par la recherche de tarifs de plus en plus élevés.

Et l'intérêt pour Rimac, c'est que tout le monde connait la marque Bugatti, à contrario de Rimac, qui n'a par ailleurs aucun ou presque d'historique derrière lui.

Bref, Bugatti, c'est de la haute couture française dans le domaine automobile, et c'est ça qui permet de les vendre à des prix stratosphériques où la seule limite tient à l'imagination des acheteurs. Un moyen Très efficace de se faire de très belles marges à moindre frais. :bah:

Par

En réponse à fedoismyname

Bugatti restera tout simplement la marque de tous les superlatifs, à commencer par la recherche de tarifs de plus en plus élevés.

Et l'intérêt pour Rimac, c'est que tout le monde connait la marque Bugatti, à contrario de Rimac, qui n'a par ailleurs aucun ou presque d'historique derrière lui.

Bref, Bugatti, c'est de la haute couture française dans le domaine automobile, et c'est ça qui permet de les vendre à des prix stratosphériques où la seule limite tient à l'imagination des acheteurs. Un moyen Très efficace de se faire de très belles marges à moindre frais. :bah:

La réalité étant que Bugatti n'a jamais été une marque rentable, même depuis le rachat par VAG.

La marque faisant de très belles marges à moindre frais, c'est Porsche.

Par

En réponse à fedoismyname

Bugatti restera tout simplement la marque de tous les superlatifs, à commencer par la recherche de tarifs de plus en plus élevés.

Et l'intérêt pour Rimac, c'est que tout le monde connait la marque Bugatti, à contrario de Rimac, qui n'a par ailleurs aucun ou presque d'historique derrière lui.

Bref, Bugatti, c'est de la haute couture française dans le domaine automobile, et c'est ça qui permet de les vendre à des prix stratosphériques où la seule limite tient à l'imagination des acheteurs. Un moyen Très efficace de se faire de très belles marges à moindre frais. :bah:

FAUX.

1) La Bugatti Veyron est dans le Top 3 des plus gros projets automobiles les plus déficitaires de tous les temps, avec la VW Phaéton notamment.

2) Bugatti et Rimac galèrent à vendre plus de 200 Chiron et Nevera (respectivement) par an - ils ont officiellement annoncé que les 2 productions n'étaient pas encore vendues ou allouées.

3) VAG veut surtout se débarrasser d'une entité déficitaire, ou alors peu rentable, tout en externalisanrt une R&D electrique extrêmement coûteuse quand elle est appliquée / amortie sur si peu de modèles différents !

4) Mate Rimac CEO de la JV... et donc CEO du constructeur le plus exclusif... c'est juste une blague. C'est même triste pour cette marque.

C'est bien mal connaître l'automobile que de croire que ce truc va être une machine à cash et à profit !

La JV est une bonne idée mais pas avec Rimac aux commandes et pas pour continuer à faire ce qui n'a rien apporté à la marque Bugatti depuis plus de 10 ans...

Par

En réponse à JimmyNeutron

" Bugatti apportera une contribution de taille - non seulement grâce à son artisanat et à son savoir-faire étendu dans la production et le traitement du carbone et d'autres matériaux légers ainsi que dans la production de petites séries "

... c'est pas AUSSI la definition de Rimac ca ??

ca pose question sur qui va piloter la JV et quelle est la feuille de route produit. si c'est pour continuer a faire du Bugatti ou du Rimac, aucun intérêt.

stratégiquement et commercialement ca n'a pas beaucoup de sens si il n'y a pas d'objectif de rentabilité; pas besoin d'un énième constructeur à 200 bagnoles par mois.

Je pense que c’est une premiere etape d’une evolution qui se materialisera par la migration de la technologie Rimac chez Bugatti et au niveau marketing c’est bugatti qui aura absorbé Rimac alors qu’en realité, Rimac continuera d’exister mais aura choisi d’evoluer sous la robe d’une Bugatti.

Par

En réponse à Gros-Chibre

Je pense que c’est une premiere etape d’une evolution qui se materialisera par la migration de la technologie Rimac chez Bugatti et au niveau marketing c’est bugatti qui aura absorbé Rimac alors qu’en realité, Rimac continuera d’exister mais aura choisi d’evoluer sous la robe d’une Bugatti.

Oui c'est possible et ça peut donner de belles choses... mais pas avec Mate Rimac aux commandes !

:buzz:

Par

Cette JV souligne que même pour Bugatti l'avenir passe par l'électrique, sinon pourquoi aller chercher le jeune Rimac si compétent dans ce domaine ?!

C'est bien mal connaître les EV que de croire que ce truc va pas être une machine à cash et à profit ! Une BVA Veyron, c'est 100.000€ HT contre une simple réduction en EV, et ne parlons pas de l'usine à gaz qu'est le W16 vs moteurs électrique...

Par

En réponse à JimmyNeutron

Oui c'est possible et ça peut donner de belles choses... mais pas avec Mate Rimac aux commandes !

:buzz:

L’avenir nous le dira, mais c’est vrai que voir une telle marque arriver aux mains d’un « « « « « quasi » » » » » artisant ca souleve quelques craintes et rappelle au dur sort de la marque au debut des années 90.

Puis une bugatti electrique ca a quoi de bandant finalement?

C’est finalement comme comparer une Tesla plaid avec une Nevera, les prix sont aux antipodes mais qu’apporte reellement la rimac au niveau du plaisir de conduite que la tesla est incapable d’apporter? Un constructeur de voitures de sports c’est avant tout son savoir faire et son empreinte mecanique. 5.000cv en electrique, que ce qoit Rimac, Porsche, Tesla ou Renault ca change quoi?

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire