Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Route de nuit - L'étonnante autoroute de Carol Dunlop et Julio Cortazar

Dans Loisirs / Livres

L'autoroute du Sud est l'un des décors récurrents des vacances d'été. Si les millions d'usagers qui l'empruntent chaque année n'y prêtent pas attention, l'écrivain argentin Julio Cortazar et sa compagne y ont mené une drôle d'expérience en 1982. Ils en ont tiré un curieux livre : les autonautes de la cosmoroute.

"Fafner", le Combi du couple Cortazar-Dunlop garé sur une aire d'autoroute.
"Fafner", le Combi du couple Cortazar-Dunlop garé sur une aire d'autoroute.

Parfois, l'aventure est au coin de la rue, ou plutôt au coin de l'autoroute. Du moins pour Julio Cortazar et son épouse Carol Dunlop. Nous sommes en 1982 et le grand écrivain argentin comme sa compagne, romancière elle aussi, souffrent d'une lourde maladie. Malgré tout, depuis quatre ans, ils ont un projet, une sorte de grande aventure presque immobile, comme une expédition moderne qui témoignerait de ce monde étrange de la bagnole et de son curieux environnement qui a façonné et transformé les pays modernes, leurs paysages et la manière d'y vivre. L'idée, née en 1978, consiste à parcourir l'autoroute A6 dans son intégralité, de Paris à Marseille, en s'arrêtant dans chacune des aires qui jalonnent le ruban et sans jamais le quitter. En ce printemps, ils estiment que c'est le moment du grand et, ils ne le savent pas encore, ou s'en doutent peut-être, de l'un de leur dernier voyage.

Julio Cortazar et Carol Dunlop.
Julio Cortazar et Carol Dunlop.

Cette pérégrination, ils ne souhaitent pas l'entreprendre en poètes qu'ils sont, mais en explorateurs qu'ils estiment nécessaire de devenir. D'autres ont découvert l'Amérique ou le Pôle Nord, eux, vont découvrir les aires de repos avec les mêmes moyens. Avec un vaisseau d'abord. Ce sera un Combi Volkswagen T2 aménagé. Comme il est Allemand, il est rebaptisé Fafner, du nom d'un dragon surgit des opéras de Richard Wagner. Comme les autres voyageurs scientifiques, ils sont méthodiques et tiennent un livre de bord ou toutes les aires sont scrupuleusement notées et commentées.

Ils décident d'en explorer deux chaque jour et de s'arrêter systématiquement pour la nuit dans la seconde. À chaque stop, le même procédé : la température extérieure est relevée, l'orientation du Combi est notée, les repas pris sont répertoriés ainsi que les données pragmatiques de l'aire d'autoroute. Dispose-t-elle d'une station-service, d'une boutique, d'un resto ? Tout est écrit, assorti de commentaires pragmatiques, ou presque : "28 mai, première tâche : donner à boire à Fafner (essence ordinaire car c’est un dragon aux goûts simples)".

Sur le long ruban d'asphalte, Julio Cortazar et Carol Dunlop ne sont plus des usagers, mais des explorateurs.
Sur le long ruban d'asphalte, Julio Cortazar et Carol Dunlop ne sont plus des usagers, mais des explorateurs.

ce procédé strict leur permet de basculer dans un autre espace. Car là ou les autres ne s'arrètent pas ou si peu, et n'ont de but que la destination, le couple redistribue les cartes du voyage. Ne comptent que les haltes, les deux aires journalières, ce qui, peu à peu, les projette dans un autre monde que celui des vacanciers, routiers et commerciaux qu'ils observent, pour les regarder autrement. Comme cette petite fille, toute habillée de blanc et rencontrée près de toilettes à la turque. Elle se tourne vers Carol Dunlop pour lui demander, tel le petit prince de Saint Ex "comment on fait pipi, madame ?"

Au bout de 32 jours, l'expédition-expérience touche à sa fin. Le but est atteint. Au bout du bout de l'autoroute du soleil, Marseille s'annonce. Mais on ne passe pas un mois sur une autoroute. C'est louche, c'est suspect, ça ne se fait pas. Alors, au péage, le couple préfère expliquer qu'il a perdu son ticket, pour éviter les soupçons. De retour à Paris, le couple publiera le récit de ce voyage. Les Autonautes de la cosmoroute sera le dernier ouvrage cosigné par Carol Dunlop qui meurt le 2 novembre de la même année, victime d'une leucémie. Son compagnon la suivra deux ans plus tard, il a contracté la même maladie.

Route de nuit - L'étonnante autoroute de Carol Dunlop et Julio Cortazar

Photos (5)

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Forum Volkswagen

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire