Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Salon de Genève 2018 - la voiture volante est prête, mais pas autorisée sur route

Dans Salons / Salon de Genève

Audric Doche

La voiture volante est un concept qui a toujours fait rêver les réalisateurs de films, mais un peu moins les ingénieurs face à un casse-tête compliqué. L'entreprise hollandaise Pal-V dévoile justement à Genève une auto volante prête à l'emploi. Problème : vous ne pourrez évidemment pas vous en servir sur la voie publique.

Salon de Genève 2018 - la voiture volante est prête, mais pas autorisée sur route

Et si le futur du transport automobile se situait au dessus de nos têtes ? Un concept qui incarne parfaitement le degré d'imagination du monde du cinéma. Pour s'en convaincre, il n'y a qu'à voir certains films cultes comme le Cinquième élément. Sauf que depuis toutes ces années, aucune voiture volante n'a vu le jour de manière commerciale et en série. 

Salon de Genève 2018 - la voiture volante est prête, mais pas autorisée sur route

La faute à des contraintes nombreuses et, aussi un peu, à un marché du transport très conservateur. Certains tentent malgré tout de faire bouger les choses, comme le géant Airbus. Au salon de Genève, cependant, ce n'est pas le spécialiste de l'aéronautique qui était la star du genre mais plutôt l'entreprise Pal-V qui dévoile le Liberty.

Salon de Genève 2018 - la voiture volante est prête, mais pas autorisée sur route

Une voiture volante prête à l'emploi disposant de trois roues, d'un moteur d'une centaine de chevaux pour la route (avec près de 1000 km d'autonomie, grâce à un appétit mesuré) et d'un moteur pour les airs développant 200 ch.

Deux versions seront lancées, avec une production pour le moment limitée : une centaine d'exemplaires. Les tarifs sont en revanche très, très salés : 500 000 € pour la plus chère (avec cours de pilotage dans les airs, s'il vous plaît), et 300 000 € pour la mouture "Sport", certainement dépouillée.

Malheureusement, il faudra être patient puisque ce Liberty n'est pour le moment pas homologué pour circuler. Mais Pal-V assure travailler sur la chose avec les autorités européennes pour un certificat qui serait obtenu dans les mois à venir.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire