Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Salon de Genève 2018 - Les déceptions (reportage vidéo)

De l’avis général, cette édition 2018 du salon de Genève est un bon cru. Mais on n’y trouve pas que des merveilles…

L'automobile demeure un objet de passion, et il est finalement logique que tous les modèles exposés ne suscitent pas l'enthousiasme. Et bien sûr, vous avez le droit de ne pas être d'accord avec notre sélection...
L'automobile demeure un objet de passion, et il est finalement logique que tous les modèles exposés ne suscitent pas l'enthousiasme. Et bien sûr, vous avez le droit de ne pas être d'accord avec notre sélection...

Avec ses 800 ch pour moins de 1 200 kilos, la McLaren Senna s’annonce comme l’une des plus fabuleuses sportives jamais créées. Mais en privilégiant la fonction et l’efficacité plutôt que la forme, la marque aboutit à une hypercar aux lignes incroyablement disgracieuses, et dont l’examen détaillé est une insulte aux canons de la beauté automobile. Il n’est qu’à constater l’épaisseur des supports de l’aileron arrière pour s’en convaincre. Petite déception, donc, d’autant qu’à quelques mètres de là s’ébattait une très aguicheuse Ferrari 488 Pista

Mais le manque d’inspiration stylistique ne touche pas que McLaren : citons aussi - côté concept-car -  les Porsche Mission E Cross Turismo et Volkswagen I.D. Vizzion, et côté voitures de route la Lexus UX, dont les passages de roues obliques et la poupe peu harmonieuse piquent les yeux. Ce ne constituera toutefois pas forcément un handicap pour les ventes, ainsi qu’en attestent le succès des moyennement gracieuses Nissan Juke et Toyota CH-R.

Autre déception, le stand Alfa Romeo dont on apprécie les Stelvio, Giulia et autres 4C, mais où l’on espérait trouver des indices concernant le lancement d’une nouvelle compacte en remplacement de la Giulietta. Il y a de la place pour un tel modèle en Europe, croisons les doigts pour la suite.

Mais le stand le moins gai de ce salon est français, c’est celui de Renault : un concept-car de robot-taxi, une Zoé re-motorisée, des blocs essence TCe, une Talisman un peu plus musclée…et c’est tout. On attendait plus du premier groupe mondial. Espérons que celui-ci rectifiera le tir au Mondial de l’auto de Paris cet automne.

Mots clés :

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Beau numéro de mimiles franchouillards : "En Suisse on mange des saucisses" (c'est des c...d'allemands), on est "fan" des voitures dont les clients se contrefichent et en revanche les marques mondiales qui se vendent sont regardées en se pinçant le nez. Une Lexus UX est "laide au delà de tout qualificatif possible" mais bien entendu une GLA Mercedes est un diamant merveilleux.

Chez Autocar on n'entend pas le bruit de fond du salon quand les journalistes parlent des modèles sur les stands. Sans doute qu'ils s'occupent d'autre chose que de leurs états d'âme...

Par

Dire que la Lexus UX est une déception c'est un peu abusé. Il est très sympas.

Sans faire dans le fan boy, lexus est une marque mal aimé de caradisiac surtout d'un certain Pagès...

Par Profil supprimé

Renault numéro 1 des déceptions.

Qualité

Fiabilité

Vieillissement

Décote

Une pure catastrophe chez Renault hélas!

Par

Bon sang, toujours pas trouvé la fonction "réduction du bruit de fond" dans le soft de montage ? Et pas les moyens de se payer un APN stabilisé ? Sérieux, Messieurs, vous déblatérez comme deux mégères sapées avec des chemises de caissières au sujet du design raté de ces voitures dans une vidéo d'une médiocrité sans nom... Difficile de vous prendre au sérieux. En effet, comme dit dans le premier post, joli numéro de mimiles franchouillards. Question bon goût, il y a encore bien du boulot.

Par

En réponse à Profil supprimé

Renault numéro 1 des déceptions.

Qualité

Fiabilité

Vieillissement

Décote

Une pure catastrophe chez Renault hélas!

Bien. Au cas ou l'on n'aurait pas compris tes posts précédents.

Je constate avec étonnement que ton vocabulaire s'est quelque peu enrichi.

Par

La McLaren déçoit par rapport à sa voisine 488? Meuh non, meuh non...:buzz:

Par

En réponse à Profil supprimé

Renault numéro 1 des déceptions.

Qualité

Fiabilité

Vieillissement

Décote

Une pure catastrophe chez Renault hélas!

Il est premier constructeur auto mondial en 2017 et je sens bien que ça t' agace ..!!

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/01/17/20005-20180117ARTFIG00109-renault-nissan-mitsubishi-premier-constructeur-automobile-mondial-en-2017.php

Par

En réponse à moulache

Il est premier constructeur auto mondial en 2017 et je sens bien que ça t' agace ..!!

http://www.lefigaro.fr/societes/2018/01/17/20005-20180117ARTFIG00109-renault-nissan-mitsubishi-premier-constructeur-automobile-mondial-en-2017.php

je cite dans ton lien:

"Au sein de l'alliance, Renault a écoulé 3,76 millions de véhicules. Le solde, 6,84 millions de véhicules, provient donc de Nissan et de Mitsubishi"

merci au revoir. :biggrin:

Par Profil supprimé

Clairemnt Cric est une marque qui ne prend pas en Suisse.

Par

Le concept Porsche horrible, la Lagonda affreuse et les stands Renault et Citroën désastreux.

Cette édition du Salon était très bonne dans l'ensemble, malgré les déceptions habituelles.

Mais le rêve était présent et c'est ce qui compte.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire