Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Sommet sur le climat : Arnold Schwarzenegger troque voiture contre vélo pour les caméras

Dans Ecologie / Electrique / Autre actu écologie

Sommet sur le climat : Arnold Schwarzenegger troque voiture contre vélo pour les caméras

Deux ans après la COP21, Paris accueille à nouveau un sommet international sur le climat. L'occasion pour de nombreux politiques du monde entier de se réunir et de discuter de l'avenir de l'environnement. Certains ont voulu justement marquer le coup, comme l'ancien Sénateur Arnold Schwarzenegger, qui a rejoint Anne Hidalgo à vélo. Vert, évidemment.

Ce matin débute le nouveau sommet international sur le climat, quelques semaines après le cri d'alarme de milliers de scientifiques qui ont prévenu : nous irions droit dans le mur. Pour stopper cette course en avant vers d'avantage de désastres écologiques, Paris accueille donc un sommet un peu particulier.

Après une COP21 qui avait été marquée par la présence des Etats-Unis, ce sommet est moins riche. Les Etats-Unis n'ont envoyé qu'un simple chargé d'ambassade, tandis que la Chine ou encore l'Inde ont délégué des ministres. Les plus gros pollueurs de la planète ne seront donc que très peu représentés, à l'inverse d'une partie de l'Europe, de l'Afrique ou encore du Mexique qui ont tous leur président à Paris aujourd'hui.

Et dans cette foule politique, nous retrouvons un certain Arnold Schwarzenegger. L'ancien acteur et sénateur est plein de paradoxes : fan du Hummer H1 et des engins brûlant de grandes quantités d'or noir, l'Américain d'origine autrichienne avait ensuite consacré une partie de sa carrière à l'écologie, notamment lors de ses mandats en Californie.

Pour marquer le coup, l'ancien culturiste a débarqué à Paris à vélo, dans une couleur symbolique qui se retrouve sur la cravate. Evidemment, "Schwarzie" n'a effectué que les derniers mètres à vélo, pour les caméras. Une symbolique qui ne serait pas sans rappeler une autre, bien plus sujette à polémique, cette fois : la maire de Paris, Anne Hidalgo, ventant le vélo devant les objectifs, et embarquant dans sa voiture le reste du temps alors qu'il est demandé à tous les Parisiens de laisser leur engin à quatre roues au garage (ou mieux, chez le concessionnaire). Même si elle reste, bien évidemment, une personnalité politique qui nécessite des précautions, le contraste entre ses déplacements et ce qui est demandé aux administrés est important. Et tout ceci a suscité des réactions...

 

 

Commentaires (100)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Coup de com' !

L'avenir ce n'est certainement pas le vélo, sauf dans les projections délirantes de certains bobos.

Je fais 2 heures de route par jour avec bouchons pour toucher mes 17K mensuels à Genève, et les rares fois où j'ai pris Aix-Genève en train : ce fut juste honteux ! Retards, rames bondées à l'extrême, bus dans l'Ain à mi-parcours et j'en passe.

Les enjeux d'écomobilité doivent impérativement s'accompagner d'une réflexion sur le confort, la qualité de l'offre. Aujourd'hui RER, bus, trains, etc sont d'immondes containers à humains. Si beaucoup de gens préférent rouler seuls plutôt que de subir "ça", c'est aux autorités de se questionner quelque peu !

Enfin, plusieurs collaborateurs me disent que les horaires de train viennent de changer... Et bam, les ennuis reprennent pour eux. Là encore : aucune consultation !

Par

Il convient de sortir urgemment des logiques de com' pour rentrer dans le dur...

En cela, je propose deux axes : 1) évaluation par l'usager de la qualité du transport public (si mal évalué, personnel qui ne touche pas tout son salaire, direction menacée, etc) 2) investissement massif dans les technologies du transport individuel de demain : électrique... ou autre.! (l'électrique est sans doute un faux ami, avec le nombre de centrales nucléaires qu'il nécessitera)

Par

Sharzy à troqué le gros Hum've H1 V10 diesel de 4 tonnes contre un ....Velove. Mais ou va le monde. D'un autre côté vu son gabarit ça risque d'envoyer sevère. C'est pas le poids de l'enclume "verte" (j'aime pas le vert...:coucou: du moins ce genre de vert) qui va le gener.

Par

Avec sa voiture derrrière au cas où quand même. Faut pas déconner !

Par

En réponse à savoyard73000

Coup de com' !

L'avenir ce n'est certainement pas le vélo, sauf dans les projections délirantes de certains bobos.

Je fais 2 heures de route par jour avec bouchons pour toucher mes 17K mensuels à Genève, et les rares fois où j'ai pris Aix-Genève en train : ce fut juste honteux ! Retards, rames bondées à l'extrême, bus dans l'Ain à mi-parcours et j'en passe.

Les enjeux d'écomobilité doivent impérativement s'accompagner d'une réflexion sur le confort, la qualité de l'offre. Aujourd'hui RER, bus, trains, etc sont d'immondes containers à humains. Si beaucoup de gens préférent rouler seuls plutôt que de subir "ça", c'est aux autorités de se questionner quelque peu !

Enfin, plusieurs collaborateurs me disent que les horaires de train viennent de changer... Et bam, les ennuis reprennent pour eux. Là encore : aucune consultation !

faire 2h de route en gagnant 17KCHF sur Genève au lieu d'habiter sur les rives du Leman ? tu te fous de notre gueule non ?

Le velo ne remplacera jamais des deplacements de 50km, c'est vraiment un commentaire absurde.

Par

Enfin, et le sujet est connexe, dans le débat global sur l'environnement et sa préservation il convient de ne pas négliger un paramètre ô combien sensible mais crucial : la démographie.

Chine et Inde qui ont une croissance exponentielle. De nombreux pays africains qui ont des populations de plus de XX millions d'habitants malgré une pauvreté extrême (vrai en RDC, Ouganda etc). A contrario certains pays obtiennent de remarquables résultats sur le même continent avec peu d'habitants, à l'instar de la Namibie et du Botswana (deux superbes pays dont je recommande la visite, plus sûrs qu'en France).

L'Asie n'est pas en reste... Bangladesh notamment...

L'Europe ne doit pas être en oubliée. La France soutient artificiellement sa démographie à coup d'aides financières, le tout pour sauver, telle une cavalerie financière, ses systèmes par répartition (lesquels sont déjà morts compte tenu du nombre de retraités...).

Car autant d'habitants, c'est autant de ressources naturelles et productives utilisées. C'est insupportable pour la planète. Et certes, ce débat-là n'est très clairement pas politiquement correct.

Par

ça change de son Hummer :buzz:

Bon le Hummer serait depuis en version électrique/nucléaire :peur:

Par

En réponse à GlobalGuillaume

faire 2h de route en gagnant 17KCHF sur Genève au lieu d'habiter sur les rives du Leman ? tu te fous de notre gueule non ?

Le velo ne remplacera jamais des deplacements de 50km, c'est vraiment un commentaire absurde.

Dit cela à Madame...

Beaucoup de frontaliers vivent loin, Annecy et Savoie. Ne serait-ce que parce que je préfère habiter dans une très grande maison sur les hauteurs d'Aix avec une vue exceptionnelle sur le Lac du Bourget plutôt que, pour le même prix, un duplex à Annemasse, qui n'est pas particulièrement charmante (c'est peu dire...) ou sur les rives du Léman avec des accès routiers difficilement pratiquables le matin.

Par

"Scwharzenegger" : il y a un "W" à la mauvaise place dans le titre.

Par

Vraiment de la branlette de com à dix balles comme les zico/masqué/casqués/coursiers affectionnent :oui:

tout cela avec les journalistes du journal Le Monde invités par la rigolade filmesque :ptdr:

a part sur le tapin roulant motorisé (donc consommant de l'énergie donc du CO2) dans sa salle de gym Arnold ne fait jamais de fitness et on ne l'a jamais vu à vélo :biggrin:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire