Publi info

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Ils sont nombreux, ambitieux, souvent chinois et disposent de financements très généreux. Ce sont les nouveaux constructeurs qui veulent leur place au soleil dans le prometteur marché des voitures électriques, autonomes et connectées. Tour d’horizon des forces en présence et de leur projet.

Byton est un des nouveaux arrivants parmi les plus prometteurs.
Byton est un des nouveaux arrivants parmi les plus prometteurs.

À la faveur de la propulsion électrique qui est autrement plus simple à industrialiser et en vue de la conduite autonome, de nouveaux acteurs éclosent depuis quelques années, notamment en Chine, où le gouvernement pousse fort pour atteindre les 7 millions de voitures électriques d’ici 2025. Car le premier marché automobile du monde a bien compris quels étaient les dangers d’une saturation totale du trafic et d’une pollution ultralocalisée dans les villes. Autre thème bien compris par les autorités : tout le potentiel du marché de l’électrique et tout l’intérêt pour eux à devenir incontournables dans ces technologies, notamment les batteries. Enfin, ils ont également compris l’intérêt d’être basé dans la Silicon Valley, au centre de tout, et bien plus attirant pour les nouvelles recrues occidentales qui fondent souvent le cœur de compétence de ces jeunes pousses.

Résultat, des start-up automobiles partent à l’assaut du marché en quelques années, avec des investissements colossaux (un milliard de dollars est souvent cité), avec l’aide des talents d’Occidentaux de hautes compétences aux postes clés (design, direction technique, marketing…), débauchés chez les constructeurs automobiles ou dans le monde du high-tech.

Nous avons rassemblé les plus importants d’entre elles et noté leur projet selon les chances d’aboutir que nous lui donnons.

 

 

Byton : design et ultra-tech

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

C’est un Français, Boris Jacob, qui est à l’origine du joli design de ce SUV chinois. Byton a été fondée par deux Allemands (ex-BMW et Infiniti) et se veut un concentré de technologie avec son écran qui remplace littéralement la planche de bord, ses commandes gestuelles et son hyperconnectivité.

Atout : connectivité et interface

Prix : env. 45 000 $ (env. 39 500 €)

Note de confiance Caradisiac : 9/10

 

Dyson : des aspirateurs aux voitures

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Le milliardaire anglais James Dyson, spécialiste des produits innovants haut de gamme, explique que l’automobile était le prolongement naturel de ses produits en termes de R&D. Ses plans de construire une voiture électrique se concrétisent avec l’ouverture de bureaux en Grande-Bretagne (400 ingénieurs recrutés) et la possibilité d’une usine à Singapour.

Atout : haute capacité d’innovation

Prix : inconnu

Note de confiance Caradisiac : 9/10

 

Faraday Future : occasion gâchée

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Ce devait être le nouveau Tesla. Mais de coups d’éclat en déconvenues, la start-up semble décidément malchanceuse et ses chances de produire réellement le gros crossover FF91 (2,39 s de 0 à 100 km/h) s’amenuisent avec les derniers départs, dont celui du patron technique. Dommage.

Atout : un des premiers à défier Tesla

Prix : env. 160 000 $ (env. 140 500 €)

Note de confiance Caradisiac : 4/10

 

Fisker : le retour du précurseur

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Le designer Henrik Fisker, qui avait en son temps réalisé une sorte d’anti-Tesla sans grand succès (Karma, une hybride rechargeable) retente sa chance avec une limousine électrique ultra-sportive, l’EMotion. Il détient aussi des brevets pour des batteries à électrolytes solides, la technologie que tout le monde voudrait arriver à mettre au point. Pas sûr qu’une petite compagnie comme la sienne puisse rivaliser.

Atout : potentiel avec sa technologie de batterie

Prix : env. 129 000 $ (env. 113 500 €)

Note de confiance Caradisiac : 6/10

 

Lucid Motors : un beau projet

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Un design très réussi de limousine sportive qui change des gros crossovers de la plupart des concurrents, un nouvel investissement de un milliard de dollars pour sécuriser la mise en production pour 2020 (cette année à l’origine), un accord avec la compagnie de réseau de charge de VW America : après diverses péripéties, les choses prennent un bel aspect pour la start-up chinoise basée en Californie.

Atout : design haut de gamme

Prix : env. 60 000 $ (env. 52 500 €)

Note de confiance Caradisiac : 7/10

 

Nio : tout feu tout flamme

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Qui peut le plus peut le moins : la start-up chinoise a créé rien moins qu’une hypercar, l’EP9, capable de passer de 0 à 300 km/h en 15,9 s et détentrice d’un record au Nürburgring. Nio commence la production de son crossover géant et s’apprête à révéler un modèle plus compact. Beaucoup aimeraient pouvoir en dire autant.

Atout : soutenu par les plus gros groupes chinois

Prix : env. 1,48 million de dollars (env. 1,3 million €)

Note de confiance Caradisiac : 8/10

 

Rimac : un cas à part

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Nous ne sommes pas en Chine ou en Californie ici mais en… Croatie ! Où cet artisan croît et grandit pour produire sa supercar électrique et proposer ses services d’ingénierie aux constructeurs auto.

Atout : européen

Prix : env. 2,1 millions de dollars (env. 1,85 million €)

Note de confiance Caradisiac : 8/10

 

Rivian : les pick-up s’électrisent

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Encore un tabou qui tombe : les pick-up séculaires au gros moteur ronronnant, meilleures ventes aux Etats-Unis, voient leur suprématie contestée par un petit constructeur qui a présenté un modèle électrique au salon de Los Angeles, Rivian. 4 moteurs, de hautes performances de franchissement et 600 km d’autonomie, voilà un projet prometteur. Rendez-vous en 2020.

Atout : unique pick-up électrique

Prix : env. 69 000 $ (env. 60 500 €)

Note de confiance Caradisiac : 6/10

 

Weltmeister : grosse machine

Start-up automobiles : Américains, chinois ou européens, les nouveaux Tesla arrivent

Si le nom de Weltmeister, « champion du monde » en allemand, choisi pour cette marque peut paraître incongru, les fondateurs savent bien ce qu’ils font et leur petit SUV électrique commence à rejoindre le marché avec un objectif ambitieux de 100 000 voitures par an dès 2020.

Atout : produit grand public

Prix : env. 45 000 $ (env. 39 500 €)

Note de confiance Caradisiac : 7/10

 

Bilan

Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour constater l’évolution de tous ces différents acteurs. Tous ne parviendront pas à concrétiser leurs plans, tous n’auront pas le succès espéré, certains émergeront et peut-être serez-vous à bord d’un véhicule d’une de ces start-up plus tôt que vous le pensez. Ou pas. En tous les cas, une chose est sûre, nous avons devant nous une période exceptionnelle de créativité, des lignes vont bouger et la façon de consommer l’auto va encore évoluer. Espérons que cela soit pour le meilleur !

 

 En bref : les principales forces en présence

Marque Nationalité Atout Lancement Note de confiance Caradisiac
Byton Chine Connectivité et interface 2019 9/10
Dyson Grande-Bretagne Ingéniérie 2021 9/10
Faraday Future Chine Performances 2019 4/10
Fisker USA Batteries futures 2020 6/10
Lucid Motors USA Design premium 2020 7/10
Nio Chine Production démarrée 2018 8/10
Rimac Croatie Expertise en électrique 2018 8/10
Rivian USA Produit unique 2020 6/10
Weltmeister Chine Cœur du marché 2018 7/10

 

 

 

Tesla

Poursuivez votre lecture :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Sujet intéressant et préoccupant pour notre industrie et nos emplois.

Intéressant, car l'émergence de tant de nouvelles marques, toutes plus innovantes les unes que les autres, est un phénomène rare. Préoccupant, car la majorité de ces entreprises reposent sur des capitaux Chinois, avec le risque de voir disparaitre les marques traditionnelles occidentales …

Dans toutes ces propositions, deux me semblent se distinguer - même si c'est dans le domaine du luxe - par l'intérêt de leur projet : Fisker, qui avec ses batteries de nouvelles génération ( assorties à un design beaucoup plus inspiré que chez Tesla) pourrait être le précurseur d'une nouvelle aire électrique, et Lucid qui bien qu'arrivant tardivement propose un produit haut de gamme très abouti.

Par

c'est quand même curieux que la chine n'ai aucun projet d'électrique abordable.

40000EUR pour la voiture la moins chère?

Bon d'un autre côté si le but c'est juste de concurencer Tesla ça peut se comprendre.

Par

Classement digne de l'ecole des fans, ou tout le monde a au moins la moyenne sauf 1. Next:violon:

Par

"une sorte d’anti-Tesla sans grand succès " Ouais enfin la Karma de Fisker c'était la seule à avoir proposé un projet viable à l'époque , la seule à être arrivée jusqu’à chez nous et de mémoire avant même qu'on commence à croiser des Tesla et cette ligne ! :love:

Par

C'est marrant, plus le projet est concret et abouti, plus la note est de confiance est basse.

On a un 9/10 pour Dyson et Byton qui n'ont de concret à présenter, Juste des mots et des budgets.

mais du 4/10 Frarday futur qui a des proto et des préproductions en cours et aboutis.

Fisker 6/10 qui renait, mais qui a déjà une belle histoire derrière lui.

Rimac avec 8/10, qui en est déjà à sa 2eme supercar et qui conçoit pour Porsche.

Nio 8/10 pour une auto qui fait tomber les record, en réel.

Par

En réponse à ape-happy

c'est quand même curieux que la chine n'ai aucun projet d'électrique abordable.

40000EUR pour la voiture la moins chère?

Bon d'un autre côté si le but c'est juste de concurencer Tesla ça peut se comprendre.

La Chine à beaucoup de véhicules électriques abordables et en produits beaucoup, mais il s'agit de véhicules issus de leur socle industriel classique et pas de "start up" comme veut le mettre en avant l'article.

Par

Acheté un aspirateur Dyson, de la camelote, moteur grillé, le Sav m'a envoyé la mauvaise pièce de rechange. Delà à faire des voitures...

Par

En réponse à De Tavannes

Acheté un aspirateur Dyson, de la camelote, moteur grillé, le Sav m'a envoyé la mauvaise pièce de rechange. Delà à faire des voitures...

dyson ferait mieux de se lancer dans les avions à réaction..

leur aspi sont trés buyants et aspirent pas mieux que les autres..

ok un beau design...!!

mais 2 fois trop cher...

je ne crois pas en dyson...

la concurrence immédiate viendra pas de chine...

elle viendra d'allemagne et tout le monde sait celà!!

les 3 constructeurs allemands vont s'unir pour fabriquer ensemble les batteries le nerf de la guerre!!

et proposer une norme unique pour la recharge!!!

dans 2 ans ils vont inonder le marché...

les chinois ils vendront chez eux au moins une dizaine d'année avant d'exporter!!

Par

En réponse à De Tavannes

Acheté un aspirateur Dyson, de la camelote, moteur grillé, le Sav m'a envoyé la mauvaise pièce de rechange. Delà à faire des voitures...

Facile de balancer une info non étayée.

Déjà un moteur « grillé », je demande à voir car sur les Dyson, ce sont généralement les charbons qui s'usent (comme dans tout appareil doté d'un moteur électrique) et ils se changent très facilement.

Ensuite, pour dire que le moteur à « griller » et que c'est de la camelote, il faut mettre en regard le nombre d'heures d'utilisation.

Personnellement, j'ai un Dyson qui sert 4 à 5 fois par semaine pour aspirer une maison de 230m2 et cela depuis... 8 ans. A ce jour, l'aspi tourne toujours comme une horloge.

Par

En réponse à Laorans29

Facile de balancer une info non étayée.

Déjà un moteur « grillé », je demande à voir car sur les Dyson, ce sont généralement les charbons qui s'usent (comme dans tout appareil doté d'un moteur électrique) et ils se changent très facilement.

Ensuite, pour dire que le moteur à « griller » et que c'est de la camelote, il faut mettre en regard le nombre d'heures d'utilisation.

Personnellement, j'ai un Dyson qui sert 4 à 5 fois par semaine pour aspirer une maison de 230m2 et cela depuis... 8 ans. A ce jour, l'aspi tourne toujours comme une horloge.

Un aspirateur à batterie hyper cher, moteur foutu au bout de deux ans. Une grosse vis en plastique pour enlever la brosse foutue au bout de quelques mois.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire