Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur la route : châssis top, moteur un peu court

Essai vidéo - Opel Corsa GSi : sportive du dimanche

Contact mis, le 1.4 s'ébroue en silence. En effet, ceux qui s'attendraient à une sonorité travaillée et ronronnante en seront pour leurs frais. La GSi est au contraire bien insonorisée. Au moins, elle ne fait un bruit (parfois) désagréable de 3 cylindres. Première vitesse enclenchée, sur les six que compte sa boîte mécanique bien guidée mais un peu lente, et c'est parti pour 250 km de routes mêlant voies rapides et départementales sinueuses.

Et le constat apparaît vite assez clair. La Corsa GSi est tout simplement un mix entre une version S et une OPC. Du coup le châssis est difficile à prendre en défaut, vu la puissance plus modeste de 150 ch, versus les 207 ch. Il a été étudié pour la grosse cavalerie, donc là, il est loin d'être débordé, même en soudant le pied au plancher. La motricité est excellente, bien aidée par de remarquables pneus Michelin Pilot Sport 4, qui offrent un grip phénoménal, même sur route mouillée. Les suspensions sont fermes mais pas inconfortables. Du coup, le roulis est parfaitement maîtrisé, mais la Corsa GSi reste vivable au quotidien. La direction est précise et informative, c'est une bonne chose, tandis que le freinage ne souffre aucun reproche. Donc côté châssis, rien à dire, c'est parfait. Avec juste un bémol. Le manque de fun. Le comportement est très rassurant, la caisse est rivée au sol, mais du coup, difficile de s'amuser...

 

Essai vidéo - Opel Corsa GSi : sportive du dimanche

 

Châssis top mais moteur un peu léger

Pouce en l'air pour le châssis, mais par contre, on ne peut pas qualifier le 1.4 de "sportif". Il a de l'allant sur les premières vitesses, mais s'essouffle au-delà de la 4e. On peut s'amuser sur les trois premiers rapports, suffisamment courts, mais ensuite... Les reprises sur autoroute sont par exemple très quelconques. Le 80 à 120 km/h en 5e est annoncé par Opel en 9,9 s. La faute en partie à un couple qui tarde à arriver, puisqu'il est au maximum à partir de 2 750 tours/min, une valeur très élevée pour un moteur turbo.

En gros, le ramage ne se rapporte pas au plumage, et c'était franchement attendu. Le 0 à 100 km/h en 8,9 secondes était un indice déjà défavorable. Les concurrentes font mieux. La légère Swift Sport, par exemple, réalise l'exercice en 8,1 secondes, et ses reprises sont largement plus dynamiques. La Seat Ibiza TSI 150 met tout le monde d'accord avec un 0 à 100 en 7,9 secondes. Et ce n'est pas la vitesse maxi de 207 km/h, correcte mais de toute façon inexploitable, qui sauve un tableau en demi-teinte.

La consommation, mesurée en usage courant (7,5 l environ) grimpe vite à plus de 10 litres en usage sportif. Preuve que la Corsa reste lourde, et ça se ressent aussi niveau émissions officielles. Avec 138 grammes par km, soit 860 euros de malus (et même 1 873€ en jantes 18 pouces), la GSi est une mauvaise élève. Mais c'est bien sûr bien mieux que feue l'OPC.

Au final une (petite) sportive pour quelques sensations au quotidien, mais pas le porte-drapeau de la gamme Corsa, comme l'était l'OPC, que l'on regrettera.

Essai vidéo - Opel Corsa GSi : sportive du dimanche

Portfolio (37 photos)

SPONSORISE

Essais Citadine

Fiches fiabilité Citadine

Toute l'actualité

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

donc vente ultra confidentielle ...

Par

Ah tiens...elle est toujours là mamie Corsa...

Essai sans grande surprise : larguée face aux Swift, Fiesta et autres Ibiza.

Et en restreignant le choix à une inutile version 3 portes, tu peux être sûr qu'elle repartira dans les limbes de l'oubli aussi vite qu'elle est venue.

Je me rappelle également au bon souvenir de cet écran GPS placé ridiculement bas : presque au niveau d'un Duster 1st gen. La classe !

Et si au moins elle était jolie...mais même pas. Encore une tuture dont on se demande si les dessinateurs de la proue et de la poupe étaient bien la même personne.

Bref PSA, ne devrait pas avoir trop de mal à remplacer cette auto vieillotte et dépassée dès sa sortie.

Par

Truc rigolo : l'option jantes 18" c'est 300 balles et le malus supplémentaires est de 1800 balles, soit 2100 balles en plus pour l'option ! Je ne sais pas combien sont vendues les 4 jantes montées, mais il me semblerait logique, à vue de nez, que ce soit bien moins que ça : le vendeur qui laissera cocher la case de cette option est juste un criminel psychopathe ! :biggrin:

Remarque je ne sais pas s'il y aura beaucoup de bons de commandes signées vu le manque d'attrait de l'engin, mais quand même ceux qui ont pensé les options n'ont pas beaucoup réfléchi... :chut:

Par §Wes375Ue

Puis-je savoir pourquoi la OPC est "morte" ?

Euh, jawal', essaye une Corsa OPC, tu verras qu'elle n'est pas larguée face à une Clio RS, Polo GTi etc..

Donc la version GSi doit être bien joueuse et je ne pense pas qu'elle soit totalement larguée par une Swift ou Fiesta.

Tu parles qu'elle n'est pas jolie mais pourtant en Europe, elle cartonne.

Je l'a préfère de loin à une banale 208, une Polo moins jolie et encore plus carrée que l'ancienne.

Chacun son avis mais la Corsa est une bonne voiture en soit.

Par

Opel souffre d'un problème d'image en France.

C'est sur que il n'y a aucun modèle extra-ordinaire (le speedster peut-être ?) mais d'occasion pour les petits budgets c'est parfait en rapport qualité/prix.

Je suis un peu parti pris :ange: ma première voiture était une Opel Astra H 2.0 turbo Cosmo de 2005 (acheté en 2010 pour 5300 euros avec 63mkm) version 170 cv (225 cv reprogrammé :coolfuck:) avec suspension pilotée ;) Pleine de défaut cette voiture comme toutes les Opels, mais le rapport qualité/prix imbattable ^^

Par §mir604Ah

Opel le seul constructeur ayant le culot de placer les clignotants latéraux sur la carrosserie en 2018. Honteux.

Par

Moa, je la trouve jolie, cette Opel Corsa GSi. D'un point de vue purement esthétique, la petite Opel supporte bien la comparaison avec des polyvalentes plus récentes qu'elle. La face avant fait jovial, je trouve. :bien:

Sinon, je n'en doute pas que son châssis soit top! (Pour avoir déjà mener une Corsa OPC, que des bons souvenirs de ce point de vue). Par contre, le moteur est-il si flop que ça? Je ne pense pas. En fait, en bonne Opel de l'ère Général Motors, No Soucies si on ne regarde que la mécanique...mais notre Corsa a abusé des Hamburgers-bretzel et cela s'en ressent sur la balance.

Et non content de grever le dynamisme de conduite, ça fait hurler de douleur le porte-feuilles.

(La OPC était une goulue, est toujours le cas pour la GSi? Je le crains). Et c ça qui fait déchanter le premier quidam intéressé venu.

Et puis...ne comptons pas sur les aficionados pour la sauver (comme on l'a dit avant moa, des fanas de l'étoile ou de l'hélice, il y en a, du Blitz, beaucoup moins).:violon:

Dommage, elle fait envie, extérieurement.

Pour l' Opel Corsa millésime 2020, je compte sur PSA pour jouer les "comme j'aime".:smile:

Par

"Puis-je savoir pourquoi la OPC est "morte" ?"

7 000 € de malus, Bassem. Catapultant le prix de la petite énervée à 31 000 €. Invendable.

Sinon Bassem :

"Tu parles qu'elle n'est pas jolie mais pourtant en Europe, elle cartonne.

Je la préfère de loin à une banale 208, une Polo moins jolie et encore plus carrée que l'ancienne."

T'as pas l'impression de te contredire un tout petit peu avec ces 2 énoncés ? Réfléchis bien.

Par

Moa, je la trouve jolie, cette Opel Corsa GSi. D'un point de vue purement esthétique, la petite Opel supporte bien la comparaison avec des polyvalentes plus récentes qu'elle. La face avant fait jovial, je trouve. :bien:

Sinon, je n'en doute pas que son châssis soit top! (Pour avoir déjà mener une Corsa OPC, que des bons souvenirs de ce point de vue). Par contre, le moteur est-il si flop que ça? Je ne pense pas. En fait, en bonne Opel de l'ère Général Motors, No Soucies si on ne regarde que la mécanique...mais notre Corsa a abusé des Hamburgers-bretzel et cela s'en ressent sur la balance.

Et non content de grever le dynamisme de conduite, ça fait hurler de douleur le porte-feuilles.

(La OPC était une goulue, est toujours le cas pour la GSi? Je le crains). Et c ça qui fait déchanter le premier quidam intéressé venu.

Et puis...ne comptons pas sur les aficionados pour la sauver (comme on l'a dit avant moa, des fanas de l'étoile ou de l'hélice, il y en a, du Blitz, beaucoup moins).:violon:

Dommage, elle fait envie, extérieurement.

Pour l' Opel Corsa millésime 2020, je compte sur PSA pour jouer les "comme j'aime".:smile:

Par §Wes375Ue

En réponse à Axel015

Opel souffre d'un problème d'image en France.

C'est sur que il n'y a aucun modèle extra-ordinaire (le speedster peut-être ?) mais d'occasion pour les petits budgets c'est parfait en rapport qualité/prix.

Je suis un peu parti pris :ange: ma première voiture était une Opel Astra H 2.0 turbo Cosmo de 2005 (acheté en 2010 pour 5300 euros avec 63mkm) version 170 cv (225 cv reprogrammé :coolfuck:) avec suspension pilotée ;) Pleine de défaut cette voiture comme toutes les Opels, mais le rapport qualité/prix imbattable ^^

Lol, tu veux qu'on cite les défauts de toutes les Peugeot ayant eu le fameux THP ?

Toutes les marques ont des défauts mais de là, à dire que tous les modèles ont des défauts, là t'abuses un peu.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire