Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2. Sur la route : la Série 4 assure partout, mais n’excelle pas autant qu’espéré

Comparatif vidéo - Audi A5 VS BMW Série 4 : concours de grandes gueules

Sur le papier, A5 40 TDI et Série 420d se battent à armes égales. Un quatre-cylindre diesel doté d’une micro-hybridation (190 ch chez BMW, 204 ch chez Audi) permettant de recharger une petite batterie et ainsi donner un petit boost à l’accélération. Dans les deux cas, ce système – totalement transparent – permet un fonctionnement particulièrement discret du Stop&Start. Une bonne chose pour ces gros diesels. En revanche, elles s’éloignent par leur architecture. Si elles existent toutes deux en version quatre roues motrices, nous avons ici à faire à une pure propulsion face à une traction. En bonne béhème, la Série 4 envoie tout à l’arrière, et démontre un réel savoir-faire sur la route. Très agile et efficace, la BMW déploie tout son savoir-faire de GT confortable et bien élevée. Moteur discret, position de conduite impeccable, confort soigné… La bavaroise est dans son rôle.

Agressive visuellement, la Série 4 est bien plus douce sur la route. Son dynamisme saura convaincre le plus grand nombre.
Agressive visuellement, la Série 4 est bien plus douce sur la route. Son dynamisme saura convaincre le plus grand nombre.
Très bien amortie, l'A5 est remarquable de pertinence sur la route. Elle est toutefois moins vivante à emmener.
Très bien amortie, l'A5 est remarquable de pertinence sur la route. Elle est toutefois moins vivante à emmener.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En augmentant le rythme (sans oublier au passage de configurer le véhicule sur le mode Sport), le bilan se dégrade légèrement. Si la direction très directe et précise convint, elle reste muette et même sa bonne consistance ne parvient pas à communiquer grand-chose sur l’état de la chaussée. Côté suspensions, préférez les routes bien lisses. L’amortissement manque parfois franchement de maintien pour annihiler les mouvements verticaux du train arrière. Rien d’inquiétant, mais plutôt frustrant. D’autant plus que son architecture de propulsion ne la distingue réellement de sa rivale qu’aux limites. Mais nul intérêt d’aller jusque-là avec ces versions diesel.

Même si elle reste une vraie propulsion, la Série 4 n'en devient pas la grande sportive que certains auraient pu attendre.
Même si elle reste une vraie propulsion, la Série 4 n'en devient pas la grande sportive que certains auraient pu attendre.
Elle aussi micro-hybridées, et affichant 14 ch de plus, l'A5 est pourtant un poil moins performante.
Elle aussi micro-hybridées, et affichant 14 ch de plus, l'A5 est pourtant un poil moins performante.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Paradoxalement, l’A5 affiche un comportement si ce n’est plus dynamique, du moins plus homogène. Toujours très agréable à mener, efficace et rassurante partout, l’Audi assure. Moins fun, plus rivée au sol (surtout l’arrière), l’A5 sait tout de même procurer un réel agrément de conduite. Ses 14 ch supplémentaires ne font pas la différence, et c’est même l’inverse : la meilleure sprinteuse, c’est bien la BMW. Reste quelques petits détails agaçant chez l’une et l’autre. Comme une pédale de frein difficile à doser dans la Série 4, un râle de mazout plus présent à bord de l’A5, ou, pour les deux, des trépidations permanentes dues aux énormes jantes de ces finitions sportives. Personne n’est parfait.

190 ch, un comportement dynamique et moins de 7l/100 km. Un beau bilan.
190 ch, un comportement dynamique et moins de 7l/100 km. Un beau bilan.
L'insonorisation est réussie dans les deux cas. Mais le diesel de l'Audi est trop audible à l'accélération.
L'insonorisation est réussie dans les deux cas. Mais le diesel de l'Audi est trop audible à l'accélération.

 

Sur la route BMW Série 4 20d M Sport Audi A5 40 TDI S Line
Agrément moteur
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Agrément boîte
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Amortissement
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Dynamisme
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Emissions polluantes à l'usage
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
  • 6
Insonorisation
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
  • 7
Maniabilité
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Performance
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Position de conduite
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Note : 16,4 /20 14,9 /20

 

Sécurité BMW Série 4 20d M Sport Audi A5 40 TDI S Line
Crash-test (Euro Ncap)
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
  • 10
Degré maximal d'autonomie
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
  • 4
Freinage
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
  • 9
Systèmes de sécurité
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
  • 8
Visibilité périphérique
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
  • 5
Note : 14,4 /20 14,4 /20

 

Photos (63)

En savoir plus sur : Bmw Serie 4 G22

SPONSORISE

Comparatifs Coupé

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire