Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Essai vidéo - BMW Série 4 coupé (2020) : le nouveau nez

Dans Nouveautés / Nouveaux modèles

La nouvelle génération de Série 4 coupé inaugure une calandre spectaculaire qui vient bousculer un design réputé jusqu’ici très conservateur. Si BMW a choisi une voiture plaisir comme ambassadrice de ce nouveau visage, ce n’est pas un hasard. Essai de la version 420d.

Essai vidéo - BMW Série 4 coupé (2020) : le nouveau nez

En bref 

Coupé 4 places
A partir de 48 000 €
2 ou 4 roues motrices

 Vous avez sous les yeux la BMW la plus marquante de l’année 2020. La Série 4, qui n’est autre que la déclinaison coupé de la Série 3, change radicalement de visage à l’occasion de son renouvellement. Cette seconde génération est plus grande (+ 13 cm), plus large (+2,7 cm) et inaugure surtout une calandre XXL, inédite au sein de la gamme. Les « haricots » qui sont la marque de fabrique de BMW n’ont jamais été aussi imposants. Ils sont d’abord plus larges, et descendent verticalement du bout du capot au bas du bouclier. Si le constructeur nous a préparés à ce changement à travers différents concepts présentés dans les derniers salons internationaux, le passage à l’acte crée la surprise. En effet, depuis l’ère Chris Bangle au début des années 2000, BMW est restée très conservatrice en matière de style.

 Ce nouveau visage, c’est à Domagoj Dukec, patron du design BMW depuis 2019, qu’on le doit. « Nous avons estimé que cette calandre donnait le bon caractère à la voiture. Le design n'est pas toujours une question de beauté ou de laideur, un bon design doit avoir un caractère audacieux » expliquait-il dernièrement dans l'interview réalisée cet été par Caradisiac. Cette audace justement, elle était réclamée en premier lieu par les clients de la Série 4. Ces derniers se plaignaient d’une trop grande proximité avec la série 3. Ils sont désormais servis.

Cette nouvelle calandre sera également présente sur le cabriolet, la version 4 portes Gran Coupé et la future i4.
Cette nouvelle calandre sera également présente sur le cabriolet, la version 4 portes Gran Coupé et la future i4.
BMW rappelle que sa calandre a évolué au fil du temps, à l'image de cette 329 des années 30.
BMW rappelle que sa calandre a évolué au fil du temps, à l'image de cette 329 des années 30.

Pour le moment, la calandre XXL devrait uniquement concerner la gamme « 4 », qui comprend le coupé, le cabriolet, la M4 Competition, la version Gran Coupé (4 portes) et son dérivé 100 % électrique, l’i4. La Série 4 ne limite pas ses évolutions à sa face avant. La poupe allongée, les ailes arrière très marquées sur lesquelles les optiques débordent s'apparentent à celles de sa grande sœur, la sculpturale Série 8. Indéniablement, la bavaroise offre suffisamment de personnalité pour se faire une place face à des concurrentes plus sages comme l’Audi A5 ou la Mercedes Classe C coupé. Cette personnalité est d’autant plus mise en lumière dans cette version M Sport (à partir de 52 050 €) qui comprend les jantes de 18’’, le kit aérodynamique M et la calandre en aluminium satiné. Sans oublier le coloris « Bleu Portimao » facturé 1 090 € en option.

Vue de derrière, la filiation avec la Série 8 est incontestable.
Vue de derrière, la filiation avec la Série 8 est incontestable.
Cette version M Sport bénéficie de jantes de 18'' et d'un freinage spécifique.
Cette version M Sport bénéficie de jantes de 18'' et d'un freinage spécifique.

 A bord, en revanche, BMW n’a rien bouleversé, bien au contraire. Le cockpit est strictement le même que celui de la Série 3. C’est loin d'être un défaut, tant la qualité de présentation est irréprochable et la position de conduite excellente, mais on doit l’avouer, on aurait aimé quelques signes distinctifs. Il est toutefois possible d'agrémenter l'intérieur d'éléments sportifs en cochant la finition M Sport. Elle est d’ailleurs la finition la plus plébiscitée par la clientèle. Vous retrouverez donc les dernières technologies issues du groupe BMW comme l’instrumentation numérique de 12’’ (de série sur finition M Sport), un affichage tête haute agrandi ou encore un système de conduite semi-autonome. Enfin, et c’est une bonne nouvelle, le système multimédia est désormais compatible Carplay ET Android, ce qui n’était pas le cas avant. Et en plus, sans fil !

Le cockpit à la finition irréprochable est identique à celui de la Série 3.
Le cockpit à la finition irréprochable est identique à celui de la Série 3.
L'instrumentation numérique de 12'' est disponible dès le niveau M Sport.
L'instrumentation numérique de 12'' est disponible dès le niveau M Sport.

Par ailleurs, BMW profite de ce lancement pour enrichir le contenu technologique de son modèle. Désormais, il est possible de déverrouiller, de démarrer et de partager l’accès à sa Série 4 avec son smartphone via une « Digital Key ». Il s’agit d’une option à 600 €, compatible uniquement avec un iPhone. Un système de mises à jour à distance est fourni de série sur le modèle pour permettre à l’utilisateur de profiter des dernières innovations en provenance de la marque.

Les sièges allient maintien et confort.
Les sièges allient maintien et confort.
Les deux places arrière sont une bonne surprise, notamment pour les jambes.
Les deux places arrière sont une bonne surprise, notamment pour les jambes.

On n’achète pas un coupé pour ses aspects pratiques mais la Série 4 a quelques arguments à revendre et notamment deux places arrière plutôt généreuses pour la catégorie avec une assise bien creusée. Enfin, si le volume de coffre ne progresse pas (440 litres), il a le mérite de s’étendre grâce à une banquette rabattable en trois parties (40/20/40) plutôt pratique pour loger des objets longs.

Informations techniques

Taux d'émission de CO2
de la version la plus écologique de : Bmw Serie 4

g/km

Début de commercialisation du modèle :
Bmw Serie 4 G22

Novembre 2013

A titre d'exemple pour la version (G22) 420D XDRIVE 190 M SPORT BVA8.

1,39 m1,82 m
4,64 m
  •  4 places
  •  445 l / NC

  •  Auto. à 8 rapports
  •  NC

Portfolio (48 photos)

En savoir plus sur : Bmw Serie 4 G22

SPONSORISE

Essais Coupé

Fiches fiabilité Coupé

Toute l'actualité

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

c'est juste pas possible.

ça doit plaire au marché chinois ou Nord américain ...

Par

Moi j adore enfin du nouveau et ça rappelle les premières bmw:bien:

Par

Tenter une filiation avec un BMW pour justifier cette affreuse calandre, fallait oser.

Pour le reste une serie 4 coupé qui aurait pu s'appeler serie 8 de par ses dimensions ... car ça devient n'importe quoi au fil des générations. On a maintenant des "coupés" plus grands que des breaks de compacts (4.64m le bestiaux).

Par

filiation avec une BMW 329*

Par

Mon dieu la 329 des années 30 :rs::rs:

Par

Sympa le design dans l'ensemble mais cette calandre c'est rédhibitoire pour moi :non:, Je vais garder ma F32 encore un moment :oui:

Par

" Le design n'est pas toujours une question de beauté ou de laideur ".

Partant de là !

:areuh:

Par

A noter le système de mise à jour à distance, de série, et qui bien entendu, à plus ou moins long terme seront bien évidement.... payantes.

Le bon truc à venir pour les constructeurs que ce piège là.

Tu crois être proprio de ta caisse si t'as choisi de ne pas passer par un loa.

Alors oui, elle sera dans ton garage, mais rendue de plus en plus obsolète si tu ne raques pas les mises à jour qui te seront proposées par je ne sais quel cloud...

Jusqu'à pouvoir la rendre inutilisable à distance si, pour exemple, t'es pas passé par l'atelier pour telle ou telle opération dite critique.

Vous verrez que ce que j'écris n'est pas une qu'une vue de l'esprit....

Par

En réponse à trinita84

Moi j adore enfin du nouveau et ça rappelle les premières bmw:bien:

Je ne vois pas où ça rappelle les anciennes calandres, mais chacun son avis.

Par

"Le confort d’excellente facture est dû en partie à la présence de butées hydrauliques et d’un train arrière multibras, de série." T'imagines la propulsion sans multibras...

Sinon la monte pneumatique est en 19, voir dossier photo... si ca se trouve vous avez encore fait les genies à balancer les photos du dossier presse..

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire