Publi info

2. Sur route : plaisante mais seulement quand il fait beau et chaud

Essai vidéo - Citroën e-Mehari : plus qu'une simple voiture de plage ?

Grand soleil sur Ibiza, nous commençons bien sûr avant tout par enlever les pas moins de sept éléments qui composent le toit et une première question se pose : où les met-on une fois enlevés ? Réponse : sur et sous la banquette arrière, certaines pièces comme les vitres latérales avant ne tenant pas dans le coffre, ce qui pénalise donc l'habitabilité qui n'en a pas besoin. Une fois la e-Mehari entièrement dénudée, le contenu du coffre est de plus totalement laissé sans protection.

Il faut ensuite littéralement grimper à bord de cette Citroën haute de 1,65 m et la première surprise vient du volant, qui a tout du Momo que l'on penserait plutôt trouver dans une Saxo VTS. Réglable de plus en hauteur comme en profondeur, excusez du peu. Pour la mise en route, on tourne la clé de contact jusqu'à ce qu'un bip se fasse entendre, il n'y a plus ensuite qu'à appuyer sur le bouton D et c'est parti dans le silence le plus complet.

Essai vidéo - Citroën e-Mehari : plus qu'une simple voiture de plage ?

Malgré les 1 480 kg annoncés en ordre de marche, soit 285 kg de plus qu'une BlueCar et étrangement 120 kg de plus que sa jumelle BlueSummer, la puissance pourtant d'apparence modeste est tout à fait suffisante et s'accorde parfaitement avec l'esprit paisible de la voiture, tout comme son comportement. Autre trait de caractère commun avec son ancêtre, la e-Mehari aime en effet bien prendre du roulis à cause de son centre de gravité élevé et des suspensions à la souplesse orientée plus confort que précision, mais reste saine. Petite série ou pas, l'e-Mehari dispose quand même de quatre freins à disques, de l'ABS, de l'ESP, de la direction assistée, et le train avant chaussé Michelin Lattitude Cross en 185/65R15 élargit gentiment la trajectoire pour vous signaler que vous arrivez au bout de ses capacités. Et aussi de de la patience de votre passager. Si vous disposez en tant que conducteur d'un volant au grip particulièrement efficace pour vous maintenir, le copilote, lui, n'a en effet rien pour se tenir et glisse de plus sur le tissu plastifié du siège dépourvu du moindre maintien latéral. La pédale de frein ramollit aussi rapidement en cas d'utilisation répétée pour vous rappeler les plus de 1 400 kg de l'ensemble. Le rythme à adopter est celui de la balade, avec le vent dans les cheveux, le paysage semblant être à portée de la main, et les odeurs de pins et d'iode qui chatouillent les narines. Très agréable.

Quand tout à coup, mois de mars oblige, Baléares ou pas, il se met à pleuvoir. Des cordes. Nous nous arrêtons en catastrophe sur le bord de la route et entreprenons de rassembler les différents morceaux de capote. Et là je dois le dire : j'ai eu l'occasion à de nombreuses reprises de recapoter une Caterham, ce qui n'est pas une tâche facile, mais c'est du pipi de chat déshydraté face à cette e-Mehari. Premier réflexe : commencer par remettre les deux toits pour protéger les quelques milliers d'euros de matériel photo et vidéo que nous utilisons. Grossière erreur, puisqu'après quelques minutes de bagarre intense, nous finissons par nous rendre compte que les custodes doivent être glissés dans des rails par le haut et avant le toit donc. Ce toit si difficile à installer à cause de sa souplesse et de l'absence de baleine comme dans une Lotus Elise par exemple. Les vitres avant, elles, se montent facilement via deux tiges métalliques venant se glisser dans des trous prévus à cet effet sur le haut de la portière, à la façon d'un appuie-tête classique, avant d'être maintenues en place via deux molettes à resserrer.

Mais le pire est à venir : la lunette arrière et sa fermeture éclair. On l'apprend bien plus tard après de multiples essais infructueux, mais les deux zips doivent être positionnés parfaitement au départ pour pouvoir être refermés sans que cela ne se rouvre façon vieille braguette de pantalon. Il nous aura fallu, à deux (je ne vois pas comment on peut y parvenir tout seul de toute façon), entre 20 et 30 minutes pour arriver à un semblant d'étanchéité, en abandonnant pourtant l'espoir de fermer certains boutons-pressions de cette maudite lunette arrière.

Une fois en place cependant, cette capote fait bien son travail : l'étanchéité est optimale, la toile est suffisamment tendue pour ne pas être bruyante, les premiers bruits d'air arrivent à proximité des 80 km/h mais la visibilité devient évidemment plus restreinte. La ventilation se montre par contre suffisamment efficace pour disperser la buée et réchauffer un journaliste et un cadreur trempés jusqu'aux os.

Question autonomie, la fourchette - ou plutôt le râteau - de 100 à 200 km donnée semble réaliste, tout en étant toutefois beaucoup plus proche du premier chiffre. En conduite normale, 120 km semblent facilement atteignables, et quelques techniques d'eco-conduite devraient offrir 130 à 140 km.

Portfolio (28 photos)

En savoir plus sur : Citroen E-mehari

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (82)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

mettre du blé la dedans pour y stocker du sable, avec un tarif plus électrique que la voiture, ça va être pas évident à vendre

Par

Sinon une vielle 4L peut faire l'affaire pour aller sur la plage.

Par

10,6/20...

Jamais une auto ne s'était mangée une telle gauffrade sur Cara...

Cherchez plus les gars, la bagnole la plus naze de la décennie, elle est ici.

Pas une qualité, nada, que dalle, rien. À côté, une Zoé et un Cactus passent pour des modèles d'aboutissement.

On va être sympas....et on va l'oublier...

Par

On est bien là sur du lourd qui démode les ruineuses solutions draKulesque de l 'est embrumé.. Tout est dit et ..bien dit, morceaux choisis .."la puissance pourtant d'apparence modeste est tout à fait suffisante et s'accorde parfaitement avec l'esprit paisible de la voiture" ou enKore "le rythme à adopter est celui de la balade, avec le vent dans les cheveux, le paysage semblant être à portée de la main, et les odeurs de pins et d'iode qui chatouillent les narines. Très agréable."

On est si loin de la marque qui ..requiert des Koussins péteurs pour éKraser la mornitude ambiante ..!!

Par

bah oui, une bagnole faite pour les hotels en bord de plage et/ou dans les îles. et dans ces conditions, je pense que c'est tout de même mieux qu'une zoé, même si c'est plus cher.

bref, essentiellement pour certains professionnels...

Par

C'est la version haut de gamme concurrente de la Twizzy ... Et tout comme la Twizzy , la seule clientèle qu'elle va trouver c'est des agences de pubs qui vont foutre ça au bord des plages ou à la sortie des boites de nuit avec un gros sticker publicitaire sur le coté ... :ptdr:

Par

En réponse à moulache

On est bien là sur du lourd qui démode les ruineuses solutions draKulesque de l 'est embrumé.. Tout est dit et ..bien dit, morceaux choisis .."la puissance pourtant d'apparence modeste est tout à fait suffisante et s'accorde parfaitement avec l'esprit paisible de la voiture" ou enKore "le rythme à adopter est celui de la balade, avec le vent dans les cheveux, le paysage semblant être à portée de la main, et les odeurs de pins et d'iode qui chatouillent les narines. Très agréable."

On est si loin de la marque qui ..requiert des Koussins péteurs pour éKraser la mornitude ambiante ..!!

Autant je trouve un côté sympathique à défendre coute que coute les marques francaises, autant là vous faites preuve d'une objectivité 0.

Cette "voiture" est une daube des plus inutiles qu'on ait pu voir ces 20 dernières années, et excessivement cher de surcroit.

Au moins vous n'avez pas remis votre lien vers la production de saucisse ou encore celui sur votre enquete fiabilité datant d'il y a un an comme sur chaque article.

1/20 pour votre commentaire donc. Et pourquoi toujours tout ramener à VAG ? Quelle est cette fixette vous préoccupant tant ?

Par

On peut être dorénavant absolument certain d'un truc : une auto essayée sur Cara n'aura jamais, mais alors jamais de chez jamais moins que la moyenne...

Le plus marrant est que même si par une conjonction astrale extraordinaire, cette auto venait à connaitre le succès ( réchauffement climatique massif, un écolo qui gagnerait la prochaine élection, carnaval obligatoire dans chaque ville...), ils ne pourraient de toute façon pas en vendre plus de...mille, c'est à dire rien du tout....

Une petite pensée pour les concessionnaires qui vont bientôt se voir infuser de force les Bidules invendus... futur véhicule de courtoisie à n'en pas douter .

Par

Incroyable : cher, moche , l'équivalent d'un meuble ikea a monter pour recapoter...

y prennent de la drogue et de l'alcool les designers de citroen ???

Par

Quand j'ai vue le 10.6/20, je me suis dis:

Ca casse dur quand même....Mais quand j'ai vue la video, a partir de 1min30 j'ai compris ! :ptdr:

J'ai jamais vue Pierre aussi énervé !!!! :mad:

Elle est loin la banane que tu avais lors de l'essai de la Focus 3 RS ! :lol:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire