Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tesla : bénéfices surprises malgré la pandémie

Dans Economie / Politique / Marché

Alors que la plupart des constructeurs doivent faire face à un effondrement de leurs ventes, donc de leurs chiffre d'affaires et bénéfices, le constructeur a annoncé cette nuit des résultats bien au-delà des attentes de tous les analystes.

Tesla : bénéfices surprises malgré la pandémie

L'industrie automobile est fortement impactée par la pandémie de Coronavirus entraînant fermeture des usines et des concessions. Résultat, tous les marchés ont plongé et cela a des conséquences logiques sur les résultats financiers des marques. a majorité des constructeurs ont vu au premier trimestre 2020 leur chiffre d'affaires et leur bénéfice chuter.

Il y a bien évidemment quelques exceptions, à l'image de Volkswagen, mais c'est une nouvelle fois Tesla qui se démarque de ses concurrents. Ainsi, alors que les experts financiers anticipaient en moyenne une perte par action de 0,36 dollar en raison de la fermeture de son usine californienne de Fremont, près de San Francisco, le 19 mars, soit 12 jours avant la fin du trimestre, le bénéfice a, à la surprise générale, atteint 1,24 dollar/action entre janvier et mars, soit un bénéfice net de 16 millions de dollars lors des trois premiers mois de l’année. Des résultats étonnants qui confirment toutefois le redressement de la marque qui enregistre son troisième trimestre positif consécutif. Pour se rendre compte de ce redressement, il suffit de se rappeler qu'au premier trimestre 2019, Tesla avait perdu 702 millions de dollars.

Ce retour flamboyant de la firme californienne s'explique notamment par le bond de 33 % des livraisons de voitures et 32% du chiffre d’affaires. Tesla a livré 88 496 véhicules lors des trois premiers mois de l’année, soit une hausse de 40 %, grâce notamment à son nouveau SUV, le Model Y - pas encore commercialisé en Europe - , dont la montée en cadence de production est en avance sur le calendrier initial. 

Elon Musk a toutefois indiqué que la situation du second trimestre était nettement plus complexe. Tesla espérait, en effet, redémarrer son usine américaine le 4 mai, mais a dû revoir ses plans après que les autorités sanitaires locales ont décidé de prolonger le confinement. "Cela va faire un grand mal (aux entreprises et aux sous-traitants), pas seulement à Tesla", a prévenu Elon Musk. Ce dernier a d'ailleurs profité de cette conférence de presse pour affirmer son opposition aux mesures de confinement : "Dire aux gens qu’ils ne peuvent pas quitter leur maison et qu’ils seraient arrêtés s’ils le faisaient, c’est fasciste. Ce n’est pas démocratique. Ce n’est pas la liberté. Rendez aux gens leur satanée liberté."

Si on ne peut que saluer les talents d'homme d'affaires d'Elon Musk, certaines de ses prises de position sont plus contestables.

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Forum Tesla

Commentaires ()

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire