Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Tesla dévoile son camion

Tesla a dévoilé cette nuit son Semi, le premier tracteur de l'histoire de la marque qui revendique environ 800 km d'autonomie avec la remorque pleine. Il faudra malgré tout disposer d'un nouveau type de charger, le "megacharger", pour gagner 640 km d'autonomie en 30 minutes.

Tesla dévoile son camion

En parallèle de la présentation du nouveau Roadster, Tesla dévoilait également le Semi, le premier camion de sa jeune histoire. La marque californienne ne possède pas d'expérience dans le domaine et ne dispose pas du recul de géants comme Mack ou Kenworth, mais Tesla revendique pourtant des chiffres qui seraient bien supérieurs à ceux d'un modèle à moteur diesel, en tout cas pour les performances.

Le Tesla Semi dispose de "500 miles d'autonomie sur autoroute", ce qui correspond à environ 800 km, remorque chargée. Un chiffre qui reste malgré tout assez éloigné des valeurs annoncées par les tracteurs diesels, capables de dépasser les 2500 km. Un Kenworth T680, selon les valeurs relevées par les propriétaires américaines, peut aller jusqu'à 2700 km d'autonomie en conditions réelles. Evidemment, la comparaison s'arrête là entre le diesel et l'électrique.

Tesla annonce que les batteries de son Semi sont similaires à celles utilisées sur les modèles particuliers comme la Model S. En revanche, aucun mot sur leur capacité. Le constructeur américain se contente d'expliquer qu'il sera possible de regagner 640 km d'autonomie en 30 minutes avec un nouveau type de charger : le megacharger. 

Tesla dévoile son camion

Le Tesla Semi revendique un 0 à 96 km/h en 5 secondes et le poids lourd électrique sera capable d'atteindre les 96 km/h en 20 secondes, remorque pleine. C'est mieux qu'un modèle diesel, notamment grâce au couple des 4 moteurs électriques (valeurs non communiquées). Sur une pente à 5 %, le Tesla Semi sera capable de tenir les 105 km/h. La récupération d'énergie au freinage, quant à elle, aura un rendement de 98 %, ce qui signifie que la quasi totalité de l'énergie dégagée au freinage sera redistribuée aux batteries. 

La cabine est assez inédite puisqu'à la différence de tracteurs classiques, ici, le siège est central, avec une grande vision périphérique. Cela devrait aussi permettre de limiter les contraintes pour les homologations sur certains marchés (volant à gauche/droite). Les deux grands écrans retranscrivent toutes les données liées à la conduite, mais aussi les points morts. Le Tesla Semi sera d'ailleurs assez bien doté en aides à la conduite avec le freinage d'urgence autonome, le maintien dans la ligne ou encore l'enregistrement de données. 

La production sera lancée en 2019, Tesla demandant un acompte de 5000 dollars pour un Semi dont le prix final n'est pas communiqué.

Photos (6)

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Tesla

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire