Publi info
 

Travaux sur les routes : on manque de bitume !

Dans Pratique / Sécurité

L’état de la route sur laquelle on circule est un élément majeur de sécurité. Or, ces derniers temps, des voix se sont élevées pour s’inquiéter de la dégradation prononcée de la chaussée, dont l’entretien est mis à mal tant par les intempéries que par les coupes budgétaires. Mais la situation semble encore plus grave puisque c’est maintenant au tour de l'organisation professionnelle Routes de France de tirer la sonnette d’alarme.

Travaux sur les routes : on manque de bitume !

On ne peut que le remarquer : la période de mai à octobre représente la période la plus dense pour les constructeurs chargés de l'entretien des routes. Une opération de réfection essentielle car si ces travaux sont repoussés, l'état des routes ne pourra qu'empirer l'hiver suivant. Ce qui pose un réel problème de sécurité routière.

Un souci qui va se poser si l’on en croit l’évaluation des travaux en cours effectuée par l'organisation professionnelle Routes de France. Cette dernière signale que plusieurs chantiers sont menacés de retard en raison d'une pénurie de bitume causée par les récents mouvements sociaux impactant la production des raffineries. "Treize régions françaises nous ont rapporté des problèmes de bitume depuis quelques semaines", indique Routes de France dans un communiqué, dénonçant "un phénomène conjoncturel".

Le plus inquiétant est que les stocks en place pour absorber ces types de pénurie sont vides. Les entreprises vont être obligées de ralentir, d'arrêter ou de reporter des chantiers. Certains sont identifiés. Il s’agit de la mise en 2x2 voies dans l'Allier de la route Centrale-Europe-Atlantique, réputée plus dangereuse route de France, de la route départementale RD934 dans la Somme, qui a été rabotée et est en attente d'un revêtement qui n'a pas été livré, et tous les travaux sur les routes départementales de l'Oise. Une liste qui n’est pas exhaustive puisque toutes les réalisations des chantiers routiers, de voiries et d'aménagements urbains sont concernées.

L'organisation a également demandé à la ministre des Transports Élisabeth Borne de jouer le rôle "d'intermédiaire" afin de "voir comment ça se passe du côté des fournisseurs". En ligne de mire, Total. Qui se défend en arguant un manque de chauffeurs poids lourds. Le transport de bitume nécessite en effet que les conducteurs passent le permis de transport de produits dangereux. Avant, un tiers des jeunes sortaient du service militaire avec le permis, aujourd'hui ils devraient payer 4 000 ou 5 000 euros pour le passer. Sans chauffeur qualifié, les camions rester au garage. Pendant ce temps, on roule sur des routes dégradées à nos risques et périls.

Mots clés :

Commentaires (30)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Passe pas ton bac gamin !

Un poste de conducteur de camion à livrer le bitume t'ouvre les bras....:bien:

Par

Du coup, après avoir lu cet info, paf !

Ventes de SUV +50% sur cette fin de semaine...

Par

En réponse à roc et gravillon

Du coup, après avoir lu cet info, paf !

Ventes de SUV +50% sur cette fin de semaine...

Mince...pas bon pour moi alors , je reçois ma " vieille " Mx5 la semaine prochaine.... et comme les routes Belges sont également en piteux état et en pénurie de bitume également depuis fin juin, va falloir lever le pied!

Par

pas de budget pour les communes, pas de chauffeurs qualifiés, un président de la république qui est un imposteur, mais on est champion du monde, ouf,l honneur est sauf :buzz:

Par

En face de ça, pas de pénurie de composants électroniques pour équiper nos radars et encore moins de tôle pour fabriquer des nouveaux panneaux.

La république en marche….

Par

En réponse à bartom

En face de ça, pas de pénurie de composants électroniques pour équiper nos radars et encore moins de tôle pour fabriquer des nouveaux panneaux.

La république en marche….

On sent le mec qui veut trouver un coupable à sa morne existence...

Par

En réponse à Absolute

On sent le mec qui veut trouver un coupable à sa morne existence...

Oui c’est exactement ça. :bien:

T’es vraiment trop fort…

Sinon fait gaffe, il est bientôt 13h00, la soupe de tes maitres va être froide. Dépêche-toi de la servir.

Par

dans l'indre, a argenton sur creuse, une portion de 4km de nationale a été regoudronné cette semaine, pourtant le précédent revêtement était impeccable !

Selon les bruits, "la route rentrait dans les critères de réfection".

Il faudrait peut être revoir les critères !

je ne parle même pas des portions d'autoroutes sur l'A20 gratuite refaite sans problèmes avant.

Ca a amélioré la qualité sonore, mais il faudrait peut etre refaire les routes dangereuse avant de s'occuper du confort

Par

En réponse à bartom

Oui c’est exactement ça. :bien:

T’es vraiment trop fort…

Sinon fait gaffe, il est bientôt 13h00, la soupe de tes maitres va être froide. Dépêche-toi de la servir.

Mais manque de bol, je ne suis tributaire de personne dans mes déplacements. Les bouchons, les travaux, les limitations de vitesse, les PV, je laisse ça aux aigris dans ton genre...

Par

En réponse à bartom

Oui c’est exactement ça. :bien:

T’es vraiment trop fort…

Sinon fait gaffe, il est bientôt 13h00, la soupe de tes maitres va être froide. Dépêche-toi de la servir.

À 4 pattes et en marche arrière il avance.

Le genre dont on dit qu'il l'a bordé de nouilles, à force de chances obtenues en échange d'un accueil chaleureux, et un peu moite.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire