Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Trottinettes: un bridage partiel à 10 km/h à Paris (en espérant mieux)

Dans Pratique / Sécurité

Pierre-olivier Marie

Depuis hier, les trottinettes de location voient leur vitesse bridée dans certaines zones à Paris. Un progrès, certes, mais on attend plus !

Trottinettes: un bridage partiel à 10 km/h à Paris (en espérant mieux)

Entre la limitation à 30 km/h, les bouchons et la circulation souvent anarchique des vélos et autres moyens de déplacements qui n’ont de « doux » que le nom, les temps sont durs pour les automobilistes amenés à circuler dans Paris.

Mais il n’y fait pas bon non plus être piéton, avec ces trottinettes électriques parfois lancées à toute vitesse sur les trottoirs. Ces véhicules représentent un véritable danger, tant pour leurs « pilotes » que pour les autres usagers, avec deux morts et 329 blessés répertoriés entre janvier et septembre lors d’accidents impliquant une trottinette.

La bonne nouvelle, c’est que depuis hier lundi, les trottinettes en accès libre (ou free floating) des trois opérateurs parisiens (Dott, Lime et Tier, qui peuvent exploiter jusqu’à 5 000 trottinettes chacun) voient leurs vitesse maximale autolimitée à distance.

(carte BFMTV)

Celle-ci se voit alors réduite de 20 à 10 km/h - voire 5 km/h dans certains cas - dans 662 zones à forte densité piétonne ou présentant des risques particuliers (écoles, parcs et jardins, etc.).

Reste que le problème réside dans le fait que tous ces engins bénéficient d’une incroyable mansuétude de la part des autorités. Pour s’en convaincre, il suffit d’observer le nombre de trottinettes circulant sur les trottoirs, le nombre d’usagers dépourvus de casques (équipement dont le port n’est que recommandé, alors que le simple bon sens dicte de s’en équiper), ceux qui téléphonent ou ceux arborant des écouteurs audio alors même que c’est interdit, sans parler de ceux qui transportent des passagers et/ou de ceux qui grillent les feux rouges.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

La limitation de vitesse constitue une évolution qui va dans le bon sens, mais de nombreuses zones très prisées des piétons restent encore en « vitesse libre », notamment sur les quais ou le long du canal Saint-Martin.

Alors que la mairie de Paris affiche sa volonté de vouloir faire davantage pour la régulation de ces engins de déplacement, une mesure plus simple consisterait à brider partout la vitesse des trottinettes de location, à l’exception de quelques grands axes.

Les trottinettes appartenant à des particuliers échapperaient certes à ces limitations de vitesse, mais leurs usagers apparaissent plus responsables, et se montreraient aussi probablement plus « sensibles » aux sanctions encourues en cas d’infractions. Du moins faut-il l’espérer.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Essais et comparatifs

Commentaires ()

Déposer un commentaire