Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Un Français va dessiner les nouvelles Lancia

Jean Pierre Ploué va superviser le centre de style de Lancia à Turin. Les futures Lancia seront développées avec DS.

Jean-Pierre Ploué et Luca Napolitano
Jean-Pierre Ploué et Luca Napolitano

Carlos Tavares, qui a pris la tête de Stellantis, veut donner sa chance à toutes les marques du groupe Fiat. Alors qu'il était promis à un destin funeste, Lancia a de nouveau un avenir. Et les prochains modèles seront imaginés sous la responsabilité d'un designer français, Jean-Pierre Ploué.

Luca Napolitano, patron de la marque, a annoncé que Ploué supervisera le centre de design de Lancia à Turin. Ce sera donc du boulot en plus pour celui qui est directeur du design pour l'ensemble du groupe Stellantis.

Après avoir obtenu son diplôme de l’ENSAAMA (école nationale des Arts Appliqués et des métiers) de Paris en 1985, Jean-Pierre Ploué a rejoint Renault. Il a notamment œuvré sur la première Twingo. Après de courts passages chez Volkswagen et Ford, il a pris le chemin vers PSA en 2000, devenant le directeur du design de Citroën.

Il a ainsi grandement œuvré à dépoussiérer l'image de la firme aux chevons, avec notamment la première génération de la C4 et son étonnante version coupé. Surtout, il a été à l'origine de la création de la ligne de véhicules chic DS, devenue en 2014 une marque à part entière. En 2008, il a été nommé chef du style du groupe PSA, avec un role renforcé en 2010 dans la stratégie pour bien assurer la distinction esthétique des marques.

Dans un communiqué, Jean Pierre Ploué a déclaré : "La renaissance de Lancia est un défi très excitant. C'est une marque emblématique, à laquelle nous voulons rendre le rôle central qu'elle a joué par le passé en Europe, en exploitant son énorme potentiel".

Défi, le mot est faible, car tout est à reconstruire pour la marque, qui n'a plus qu'un modèle en vente, seulement en Italie, la vieille citadine Ypsilon. Il faut donc réimaginer une offre, une identité, un positionnement. Pour cela, Lancia va profiter de la stratégie des voitures sœurs voulue par Carlos Tavares. Lancia va fonctionner au sein d'un pôle premium avec Alfa Romeo et DS. Une base commune servira à plusieurs modèles, avec un maximum d'éléments non visibles partagés. Seul le look changera. C'est comme ça qu'a été conçue la nouvelle Corsa, dérivée de la 208.

SPONSORISE

Actualité Lancia

Toute l'actualité

Commentaires (37)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Lancia reste le plus grand mystère au sein de Stellantis, quelle orientation stylistique, quel segment à prioriser sans faire concurrence aux autres marques du groupe, quelles performances et quelle clientèle visée.

Hâte de voir.

Par

J'espère que lancia prendra le même chemin que Alpine

Par

En réponse à Ajneda

Lancia reste le plus grand mystère au sein de Stellantis, quelle orientation stylistique, quel segment à prioriser sans faire concurrence aux autres marques du groupe, quelles performances et quelle clientèle visée.

Hâte de voir.

Une bonne motorisation premium comme le 3 pattes 100ch et elle est belle!

Par

C'est quand même une très bonne nouvelle je trouve :bien:

Je me demande quelle direction ils vont prendre niveau design...baroque ? Moderne? Luxueux ?

Par

C'est une très belle nouvelle que Lancia revienne.

Et si c'est à ce monsieur que l'on doit les C4 coupé, C5 II et les dernières DS genre DS7 ou DS9, qui sont toutes des propositions différentes stylistiquement, mais qui pour autant savent garder une élégance et un certain chic, alors je pense qu'il pourra faire du bien à Lancia qui est devenue bien moribonde !

Par

En réponse à SKERD

J'espère que lancia prendra le même chemin que Alpine

Lancia ne se résume pas à 2 décennies de rallye, c'est avant tout une marque de lux et d'ingénieurie, et surtout très ancienne, de l'époque où les voitures n'étaient pas des produits de consommation banals...Donc non, je ne pense pas qu'il y ait une quelconque similitude avec Alpine dans le restart de cette marque de légende, mais j'espère du haut de gamme au moins au niveau de Mercedes Classe S.

Par

Vous auriez pu aller jusqu'au bout .... ENSAAMA : Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués aux Métiers d'Art !

Par

ah ben j espère qu il soit entouré de designers italiens.. car ceux ci sont quand même meilleurs et pas uniquement dans le domaine automobile..

Par

En réponse à kernel_panic

C'est quand même une très bonne nouvelle je trouve :bien:

Je me demande quelle direction ils vont prendre niveau design...baroque ? Moderne? Luxueux ?

Moderne et luxueux très certainement, le baroque n'ayant pas particulièrement réussi à la marque (bien que les Lancia soient de très belles autos).

Par

En réponse à A l

ah ben j espère qu il soit entouré de designers italiens.. car ceux ci sont quand même meilleurs et pas uniquement dans le domaine automobile..

Ploué n'est pas un manche non plus. Et il n'y a pas eu que des designers italiens chez Lancia (Michael Robinson, le père de la Dialogos, qui inspirera la Thesis).

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire