Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Un Français va dessiner les nouvelles Lancia

Jean Pierre Ploué va superviser le centre de style de Lancia à Turin. Les futures Lancia seront développées avec DS.

Jean-Pierre Ploué et Luca Napolitano
Jean-Pierre Ploué et Luca Napolitano

Carlos Tavares, qui a pris la tête de Stellantis, veut donner sa chance à toutes les marques du groupe Fiat. Alors qu'il était promis à un destin funeste, Lancia a de nouveau un avenir. Et les prochains modèles seront imaginés sous la responsabilité d'un designer français, Jean-Pierre Ploué.

Luca Napolitano, patron de la marque, a annoncé que Ploué supervisera le centre de design de Lancia à Turin. Ce sera donc du boulot en plus pour celui qui est directeur du design pour l'ensemble du groupe Stellantis.

Après avoir obtenu son diplôme de l’ENSAAMA (école nationale des Arts Appliqués et des métiers) de Paris en 1985, Jean-Pierre Ploué a rejoint Renault. Il a notamment œuvré sur la première Twingo. Après de courts passages chez Volkswagen et Ford, il a pris le chemin vers PSA en 2000, devenant le directeur du design de Citroën.

Il a ainsi grandement œuvré à dépoussiérer l'image de la firme aux chevons, avec notamment la première génération de la C4 et son étonnante version coupé. Surtout, il a été à l'origine de la création de la ligne de véhicules chic DS, devenue en 2014 une marque à part entière. En 2008, il a été nommé chef du style du groupe PSA, avec un role renforcé en 2010 dans la stratégie pour bien assurer la distinction esthétique des marques.

Dans un communiqué, Jean Pierre Ploué a déclaré : "La renaissance de Lancia est un défi très excitant. C'est une marque emblématique, à laquelle nous voulons rendre le rôle central qu'elle a joué par le passé en Europe, en exploitant son énorme potentiel".

Défi, le mot est faible, car tout est à reconstruire pour la marque, qui n'a plus qu'un modèle en vente, seulement en Italie, la vieille citadine Ypsilon. Il faut donc réimaginer une offre, une identité, un positionnement. Pour cela, Lancia va profiter de la stratégie des voitures sœurs voulue par Carlos Tavares. Lancia va fonctionner au sein d'un pôle premium avec Alfa Romeo et DS. Une base commune servira à plusieurs modèles, avec un maximum d'éléments non visibles partagés. Seul le look changera. C'est comme ça qu'a été conçue la nouvelle Corsa, dérivée de la 208.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Lancia

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire