Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Une infime partie des mécaniciens qualifiés pour la voiture électrique

Une infime partie des mécaniciens qualifiés pour la voiture électrique

Au Royaume-Uni, seulement 3 % des mécaniciens seraient aptes à travailler sur la voiture électrique. En France, aussi, le problème se pose : comment va-t-on s'occuper de ces milliers de véhicules dans quelques années sans une main d'oeuvre qualifiée ?

Une étude au Royaume-Uni montre le chemin qu'il reste à parcourir pour la voiture électrique en après-vente. Il n'y aurait en effet que 3 % des mécaniciens et techniciens qui seraient aptes à travailler sur la voiture électrique dans un des principaux marchés de cette région du globe. Autant dire rien du tout, et c'est assez alarmant alors que les gouvernements veulent bannir le thermique à moyen terme.

En plus de cette quasi absence de personnel qualifié sur la voiture électrique, les rares techniciens sont tous employés par des franchises ou des concessions. En clair, il n'y a aucun petit garage indépendant qui dispose de personnes capables de travailler sur des voitures qui demandent des compétences bien particulières.

Vidange d'huile moteur, joint de culasse, admission, allumage, distribution, toutes ces spécificités vont disparaître avec la voiture électrique. Même si nous sommes encore très loin de son essor, il faut quand même souligner qu'avec les hybrides rechargeables, l'électrique commence à prendre doucement en France, avec environ 5 % de parts de marché.

Et à ce petit jeu, certaines marques sont mieux préparées que d'autres. Rares sont les marques qui communiquent sur la chose, mais lors de notre essai de l'Outlander PHEV, Mitsubishi avait quand même tenu un discours intéressant sur la formation de certains de ses techniciens à la réparation de la partie électrique du SUV, et des batteries. Mitsubishi est aujourd'hui un des seuls constructeurs généralistes qui peut faire ouvrir une batterie et changer une cellule spécifique.

Nissan, également, fait partie de ces marques qui ont joué sur les deux tableaux : développement de la voiture à batterie et formation du personnel. Mais encore une fois, cela se passe en interne, et ne concerne que les points de ventes du constructeur.

En France, aujourd'hui, il est presque impossible de trouver un indépendant capable de vous réparer une voiture électrique. Vous n'aurez pas le choix : il faudra passer par le constructeur, et, souvent, ne pas choisir n'importe quelle concession, ce qui rend la tâche d'autant plus compliquée que certaines marques ne sont pas des plus diffusées…

 

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (84)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Rien que pas dégueulasser la bagnole comme des porcs avec leurs mains, leurs chaussures et leur blouse pleines de cambouis c'est au-dessus de leur(s) capacité(s)

Par

Perso je viens de passé mon habilitation. Quand je pense a toulouse un mecano feu vert est mort en réparent une hybride

Par

Déjà qu'en France t'en a une majorité pas foutus capables de "bien" travailler sur du thermique alors de l'électrique..

Par

Cela va dans la continuité de la logique de la voiture électrique, ou seuls les constructeurs formeront des personnes qualifiées pour ce genre de travail et ce , dans le but évident de rendre les consommateurs dépendants pour mieux appliquer des tarifs exorbitants.

Par

En réponse à Maître_Yoda

Rien que pas dégueulasser la bagnole comme des porcs avec leurs mains, leurs chaussures et leur blouse pleines de cambouis c'est au-dessus de leur(s) capacité(s)

Tiens !! Encore un préjugé.

Par

3% des mécaniciens 2% des ventes çà suffit largement...la formation ira surement bien plus vite que la part de marché des VE...çà coute moins cher de former que d'acheter un VE

Par

Attention danger, les véhicules électrique sont majoritairement équipé de batteries "haute tension". On ne joue pas avec l'électricité, il faut des formations pour pouvoir raisonner devant un problème, la valise qui diagnostique tout ne suffit pas, surtout pour des modèles hybride rechargeable qui combine thermique et électrique.

Je crois que PSA a relancer une école pour la formation de son service d'entretien.

Les ascensoristes ont fait de même dans les années 90, avant la maintenance n'était pas rentable, mais avec l'électronique, les moteurs en cabine et les remises aux normes importantes, les services de maintenance sont redevenus lucratifs pour les grandes marques, sans oublier les interventions sur incidents.

La voiture va passée par là, moins de pannes mais des interventions en hotline et puis des remises à jour des contrôles/commandes pour les batteries et la gestion des moteurs.

Un autre monde, mais plus technique, les carrossiers aussi vont devoir s'adapter pour les mêmes raisons.

Par

En réponse à matrix71

Perso je viens de passé mon habilitation. Quand je pense a toulouse un mecano feu vert est mort en réparent une hybride

T'aurais dû consacrer un peu de ton énergie à passer une habilitation à communiquer par écrit Matrix.... avec tous les posts que tu envoies, on devrait noter quelques progrès...

Mais non ! :bah:

Par

En réponse à mifranc

3% des mécaniciens 2% des ventes çà suffit largement...la formation ira surement bien plus vite que la part de marché des VE...çà coute moins cher de former que d'acheter un VE

Surtout quand certains dreamers nous expliquent qu'il n'y a quasi pas d'entretien sur une auto voltée....

Et changer de pneus, d'essuie-glace, de liquide de lave-glace, de filtre à pollen, de recharger et nettoyer un circuit de clim' ou remplacer les plaquettes de frein, c'est du kif' versus caisse thermique.

On nous aurait menti ?

Par

" il faut quand même souligner qu'avec les hybrides rechargeables, l'électrique commence à prendre doucement en France, avec environ 5 % de parts de marché. "

Allons bon.... électriques + hybrides plug-in immatriculées en 2018 sont encore trèèèèssss loin de ça.....

Et je vous laisse le soin d'aller vérifier les chiffres France à date.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire