Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Une Mini Cooper S R53 transformée en simulateur

Dans Faits divers & Insolite / Insolite

Une Mini Cooper S R53 transformée en simulateur

Quoi faire d'une petite sportive en panne ? Une pistarde survitaminée ? Une donneuse d'organes ? Rien de tout ça pour ce fan préférant opter pour l'idée d'un grand simulateur de conduite.

L'Américain Brent Cheney n'est pas particulièrement intéressé par l'originalité du moteur 1,6l appuyé par un compresseur de la Mini Cooper S R53. C'est pourquoi l'amateur de simulation auto a transformé sa citadine sportive achetée 1000 dollars (920 euros) en salle de jeu.

 

Son montage exploite un exemplaire de l'urbaine anglaise dont le bloc a rendu l'âme. Détail amusant : le véhicule ne passait pas dans les couloirs de sa maison. Le fan a donc dû couper la carrosserie de la voiture en plusieurs morceaux avant de la réassembler dans la pièce de son choix. Une fois la structure montée, Brent a installé son ordinateur dans la baie moteur et un grand écran incurvé à la place du pare-brise. De quoi passer de longues heures devant sa simulation favorite iRacing avec son kit composé d'un volant et d'un pédalier Fanatec.

 

Une Mini Cooper S R53 transformée en simulateur

Une Mini Cooper S R53 transformée en simulateur

 

 

Pour rappel, la première Mini Cooper S moderne embarquait un bloc 1,6l compresseur de 163 chevaux pour 214 Nm de couple puis 170 chevaux pour 220 Nm de couple en phase 2. Cette mécanique plus fiable que celle de la génération suivante équipée d'un moteur turbo THP offre une expérience très spéciale avec son sifflement caractéristique et son échappement pétaradant. Une auto attachante qui nécessite néanmoins de mettre parfois les mains dans le cambouis.

Photos (24)

En savoir plus sur : Mini Mini 3p

SPONSORISE

Actualité Mini

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire