Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Voiture avec un malus : faut-il attendre le barème de mars 2020 pour acheter ?

Les sénateurs n'ont finalement pas reporté à 2021 la mise en place du barème basé sur la norme WLTP. Si cette dernière donne des valeurs de CO2 plus élevées, la grille prévue pour le 1er mars sera assouplie. Et pour certains modèles, le malus baissera !

Voiture avec un malus : faut-il attendre le barème de mars 2020 pour acheter ?

Attention, grosse usine à gaz ! Le gouvernement a prévu deux grilles du malus automobile pour 2020 ! Leur grande différence ? La première, prévue pour le 1er janvier, sera basée sur la norme NEDC corrélée, comme l'actuelle, la deuxième prendra en compte la norme plus sévère WLTP.

La surprise est venue de la date d'entrée en vigueur du barème WLTP. Envisagée pour la fin du premier semestre, ce sera finalement dès le 1er mars. Il y a quelques jours, des sénateurs ont proposé de reporter la date au 1er janvier 2021 afin de simplifier les choses. Mais l'amendement n'a pas été adopté hier. Ce sera donc bien dès le 1er mars 2020… sauf énième rebondissement.

En clair, en trois mois, trois grilles vont exister ! De quoi s'y perdre. D'ailleurs, des lecteurs fidèles souligneront que nous nous y perdons aussi. Il y a quelques semaines, on conseillait d'acheter vite, maintenant on se demande s'il ne faut pas attendre.

Si on a dans un premier temps conseillé à ceux qui souhaitent acheter un véhicule déjà malussé de se décider rapidement, c'est parce que le malus est calculé à la date d'immatriculation, vu qu'il est lié à la carte grise. Or, la grille applicable au 1er janvier sera nettement plus sévère. C'est donc certain : les modèles déjà malussés en ce moment le seront encore plus en janvier et février. Mieux vaut donc se faire livrer avant le 31 décembre ou bien négocier avec son concessionnaire pour amortir la hausse. Exemple avec un Renault Scénic TCe 115 ch qui rejette 134 g/km de CO2 : son malus va passer de 300 à 1 172 €, soit quasiment quatre fois plus !

Mais depuis notre précédent article sur le sujet, on sait que le malus WLTP arrivera rapidement. Vu que la norme WLTP est plus sévère, elle donne des valeurs de consommations et d'émissions plus proches de la réalité et donc plus élevées. De quoi avoir peur pour le malus ? Pas forcément car le gouvernement l'a pris en compte et a donc pensé à une grille avec un seuil du déclenchement plus tardif : 138 g/km au lieu de 110 g/km.

La grande surprise est que des véhicules vont y gagner ! En effet, leur malus avec la grille WLTP sera moins élevé qu'avec la grille NEDC corrélée ! Deux exemples parmi tant d'autres pour comprendre :

- la Mercedes Classe A 180 (essence 136 ch) a des rejets de CO2 en NEDC de 119 g/km, ce qui donnera un malus en janvier de 240 €, et des rejets en WLTP de 131 g/km, soit un malus en mars de 0 €.

- la Ford Focus ST (essence 280 ch) a des rejets de CO2 en NEDC de 179 g/km, ce qui donnera un malus en janvier de 12 500 €, et des rejets en WLTP de 187 g/km, soit un malus en mars de 6 375 €.

Cela ne sera toutefois pas valable à tous les coups. On a ainsi trouvé des exemples inverses : un Audi Q3 35 TDI quattro (diesel 150 ch) a des rejets NEDC de 145 g/km, soit un malus en janvier de 2 726 €, et des rejets WLTP de 174 g/km, soit 2 918 €.

Reste qu'à la question faut-il acheter ou attendre, la réponse ne peut être simple car cela dépendra du modèle, voire des marques en général, certaines semblant mieux prêtes à affronter le WLTP que d'autres. Il faut donc se renseigner sur le modèle visé, ce qui là aussi n'est pas facile, car des marques n'ont encore rien dit sur leurs homologations WLTP !

En l'état, on aurait plutôt tendance à dire qu'il faut attendre. Le malus pourra baisser, plus ou moins fortement, et dans les cas où il augmentera, ce sera de manière plus limitée et le concessionnaire pourra faire un effort pour amortir la hausse. Cette situation assez floue risque d'ailleurs de mettre à mal les garages, qui pourraient tourner au ralenti pendant les premiers deux mois de 2020. Certains pourraient faire entrer du stock en décembre, ce qui donnera l'opportunité de faire des affaires.

Bien sûr, on garde à l'esprit que tout peut encore changer, les règles 2020 n'ayant pas encore été définitivement votées !

Le barème du 1er janvier 2020

Voiture avec un malus : faut-il attendre le barème de mars 2020 pour acheter ?

Le barème du 1er mars 2020

 

Voiture avec un malus : faut-il attendre le barème de mars 2020 pour acheter ?

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Dernières vidéos

Publicité : Ne manquez pas

Toute l'actualité

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

En gros va falloir bien calculer son coup avant de commander prochainement.

Par

Youpee

Comment tuer l'industrie automobile à petit feu

Et ensuite venir pleurnicher parce qu'il y a du chômage.

Sic Bossuet "Dieu se rit de ceux qui médisent des effets dont ils sont la cause"

Et si au lieu de tout cela on appliquait le théorème de Pompidou "Mais cessez donc d'emmerder les Français" avec ces conneries d'écologisme à 2 balles.

Méditez plutôt que depuis 1990, la France a par habitant réduit ses émissions de cO2 de plus de 20% (dans le même temps la Chine les multipliait par TROIS, le Vietnam par SEPT) et que depuis 20 ans la pollution des véhicules automobiles a baissé de 90%

Par

En réponse à ceyal

Youpee

Comment tuer l'industrie automobile à petit feu

Et ensuite venir pleurnicher parce qu'il y a du chômage.

Sic Bossuet "Dieu se rit de ceux qui médisent des effets dont ils sont la cause"

Et si au lieu de tout cela on appliquait le théorème de Pompidou "Mais cessez donc d'emmerder les Français" avec ces conneries d'écologisme à 2 balles.

Méditez plutôt que depuis 1990, la France a par habitant réduit ses émissions de cO2 de plus de 20% (dans le même temps la Chine les multipliait par TROIS, le Vietnam par SEPT) et que depuis 20 ans la pollution des véhicules automobiles a baissé de 90%

les 3/4 des voitures neuves sont vendues sans malus.

pas la peine de faire le marseillais.

Par

on va attendre alors , rien que cet exemple est dingue , mais le plus dingue c'est la face caché de ce fameux WLTP , qui finalement va relever tous les seuils pour lisser et éviter la cata niveau ventes , bon ça reste malgré tout la chronique d'une mort annoncée des voitures un peut hors normes

- la Ford Focus ST (essence 280 ch) a des rejets de CO2 en NEDC de 179 g/km, ce qui donnera un malus en janvier de 12 500 €, et des rejets en WLTP de 187 g/km, soit un malus en mars de 6 375 €.

Par

les guignoles qui nous gouvernent sont affligeant :buzz:

Par

En réponse à Abit

les guignoles qui nous gouvernent sont affligeant :buzz:

En tout cas moins que ton commentaire vide de sens

Par

En réponse à Chrisdu63

En tout cas moins que ton commentaire vide de sens

vide dans quel sens :chut:

Par

En gros, les perdants sont ceux qui étaient optimisés à mort pour ce ricule cycle NEDC, comme ce pauvre Q3 TDI.

Par

Y'a pas à dire, la dernière Focus ST a vraiment de la gueule, c'est terrible ça.

Bon, par contre, leur malus, ils faut qu'ils arrêtent 2s.

12500€, c'est le prix d'une Twingo stp.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire