Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Voiture avec un malus : il faut acheter au plus vite

Dans Economie / Politique / Budget

Florent Ferrière

Une nouvelle grille du malus, nettement plus sévère, sera mise en place le 1er janvier 2020. Or, la taxe s'applique au moment de la livraison.

Voiture avec un malus : il faut acheter au plus vite

C'est maintenant une habitude : le 1er janvier, la grille du malus écologique sera revue, en étant bien sûr plus sévère. Il y aura trois grands changements :

  • le seuil de déclenchement sera abaissé. Il passera de 117 à 110 g/km.
  • les montants augmenteront plus rapidement, puisque la taxe maximale sera atteinte dès 173 g/km, contre 191 g/km actuellement.
  • la pénalité maximale passera de 10 500 à 12 500 €.

Ces évolutions vont donc avoir de nombreuses conséquences fâcheuses. Déjà, la liste des véhicules "malussés" va s'allonger, avec une première taxe du genre sur les modèles de 110 à 116 g/km. Celle-ci sera toutefois raisonnable, de 50 à 190 €.

Une fois de plus, le système va favoriser le diesel par rapport à l'essence ! Un même modèle pourra échapper au malus avec ses moteurs diesels, alors qu'il sera taxé avec ses blocs essence. Et si le bloc à gazole sera malussé, il le sera bien moins que le sans-plomb. Voilà qui nous étonne toujours !

Surtout, attention si vous pensiez abandonner le diesel pour prendre un essence. Sur des modèles compacts et familiaux, le malus peut s'envoler en 2020. Exemple avec un Renault Scénic TCe 115 ch : avec 134 g/km, son malus va passer de 300 à 1 172 €, soit quasiment quatre fois plus ! La note sera aussi très salée pour ceux qui souhaitent se faire plaisir avec une sportive. Exemple : pour la Ford Focus ST essence qui rejette 179 g/km, le malus va passer de 7 073 € à 12 500 € !

Vous pensiez acheter un véhicule qui est déjà touché par un malus en 2019 ? Il faut donc faire au plus vite. En effet, la taxe s'applique au moment de la livraison, et donc de l'immatriculation pour un modèle spécifique commandé, puisqu'elle se fait sur la carte grise. Donc, dès le 1er janvier, ce sera le montant 2020 qui s'appliquera, même sur les commandes réalisées en 2019. Ce sera donc plus cher !

Sur certains modèles, il peut même être trop tard, une livraison avant le 31 décembre étant impossible. À vous donc de négocier avec votre vendeur. S'il ne peut s'engager à vous livrer avant 2020, négociez avec lui pour atténuer voire gommer l'augmentation du malus avec une remise à la commande. Assurément, sur les petites sommes, les marques feront un effort. Sur les plus grosses, ce sera plus difficile, mais vous pouvez tenter un coup de pouce pour faire passer la pilule. Sinon, essayez de trouver un modèle déjà en stock, avec l'avantage d'éviter le malus 2020… et de négocier sur un modèle qui débarrassera.

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Dernières vidéos

Commentaires ()

Déposer un commentaire