Publi info

Voitures électriques : ventes survoltées en janvier !

Si les ventes peinaient à décoller en France jusqu'alors, le premier mois de cette année a connu une hausse importante des immatriculations de véhicules électriques. Avec un bond de 93,45 % par rapport à janvier 2018, pourrait-on estimer, avec un contexte actuel si hostile à l'automobile thermique, que nous changeons nos habitudes ?

Voitures électriques : ventes survoltées en janvier !

C'est le sujet du moment : le véhicule électrique. A l'heure des mesures "autophobes" à Paris, du durcissement des normes antipollution pour les constructeurs et les usagers ou bien du prix du carburant, l'option de la voiture électrique apparaît comme un choix de plus en plus raisonnable pour un certain nombre d'automobilistes.


C'est ce que confirme l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique dans un rapport de février 2019 qui fait le point sur les ventes de voiture "zéro émission" en janvier dernier. Même si les chiffres peuvent paraître démesurés avec 93 % de ventes en plus par rapport au mois de janvier 2018, il n'y a pas de quoi s'emballer. La catégorie des voitures électriques ne représente toujours que 1,97 % du parc automobile français.

Cependant, l'année 2019, si l'on en croit les plus optimistes, s'annonce prometteuse : c'est bien la part des véhicules électriques particuliers qui engendre une si forte hausse avec 137 % de vente de plus en janvier 2019 comparé au même mois l'année passée. En tête du classement, on retrouve la classique Renault Zoé, 25e voiture la plus vendue en France en janvier, avec 1 496 unités, qui représente presque 50 % de part de marché, suivie de la Nissan Leaf (341 immatriculations) et la Smart ForTwo (306 immatriculations). On est encore bien loin des 8 768 Clio écoulés ce mois-ci…

C'est du côté des utilitaires (électriques) que ça coince, avec seulement 514 immatriculations, une baisse de 8,38 % par rapport à l'an dernier. Le Renault Kangoo ZE occupe la première place avec 211 immatriculations.
Enfin, concernant les hybrides rechargeables, 1 127 véhicules ont été mis sur la route ce mois-ci soit plus de 14,4 % de mieux que l'année précédente.

 

Au final, que devons nous penser de ces chiffres ?


D'un côté, ils sont assez encourageants, il est probable qu'ils se maintiennent tout au long de l'année mais il ne faut pas oublier que la part des voitures électriques représente moins de 2 % du parc automobile français. Ainsi, pour remettre les choses dans leur contexte, 206 613 voitures électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculées en 9 ans (2010 à 2018) contre environ 202 966 voitures neuves en un mois, toutes motorisations confondues (janvier 2019).


Sommes-nous donc prêts à changer nos habitudes ? Si l'on regarde simplement les chiffres, oui. Mais, il ne faut pas oublier que le marché de l'électrique est toujours une niche et, de nombreuses contraintes, aprioris et même idéologies sont toujours incompatibles avec le fait de posséder une voiture électrique en fonction de son usage personnel.

Mots clés :

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (56)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Les ventes ne cesseront d'augmenter dans les années à venir notamment quand les infrastructures se seront développées en ville, sur autoroute.... L'avenir n'est plus au moteur thermique, une page qui se tourne....

Par

@moumou t’as acheté ta 5ème ZoooOoz..!!??’’..’

Par

C'est les bonnes résolutions de l'année 2019.

En même temps avec la perpétuelle culpabilisation du consommateur qui roule en thermique. Je comprends pourquoi de plus en plus de gens passent à l'électrique et accessoirement s'acheter une pseudo-conscience écologique.

Par

C'est les bonnes résolutions de l'année 2019.

En même temps avec la perpétuelle culpabilisation du consommateur qui roule en thermique. Je comprends pourquoi de plus en plus de gens passent à l'électrique et accessoirement s'acheter une pseudo-conscience écologique.

Par

C'est l'offre qui va créer la demande, et non l'inverse. Quand les modèles électriques seront aussi nombreux que les modèles thermiques et l'offre moins fragmentée et/ou élitiste, les parts de marché augmenteront considérablement.

Par

model 3 prévue en mars .

2019, l'année du vrai passage au XXIieme siecle !

Par

Le prix de l'électrique reste malgré tout trop élève pour le français moyen....faudrait bien diviser le prix par 2....

Par

Les ventes décolleront quand tous les paramètres seront corrects.

Prix, autonomie, accessibilité au réseau simple et universelle, batterie fiable et sans problème de recyclage.

Pour le moment les ventes sont réalisées pour en grand partie des secondes voir troisième véhicule avec un usage limité.

Par

En réponse à SIGVALD

Les ventes ne cesseront d'augmenter dans les années à venir notamment quand les infrastructures se seront développées en ville, sur autoroute.... L'avenir n'est plus au moteur thermique, une page qui se tourne....

Non la page n est pas tournee ca restera qu une niche

ou ca se terminera par un flop comme toutes les annees precedentes. D abord sa pollue autant si l on englobe toute la fabrication.

Pas ideal pour descendre du nord au midi comme les diligences d autrefois en mettant 8 jours de trajet au minimum. avec chaque soir l hotel a payer pas sur que les gens puisse . deja que le budjet vacances est bien compromis.

On va revenir aux centrales au charbon comme les Allemands ?

La plupart des gens qui se mette a l electrique ne savent pas que quand il gele les klms sont reduits de moitie.

Il y a aussi la peur de tomber en rade.

Bon courage aux acheteurs mais pas pour moi

On veux pas de nous dans les villes ? mais nous on veux pas .

C est mon dernier mot

Par

En réponse à SIGVALD

Les ventes ne cesseront d'augmenter dans les années à venir notamment quand les infrastructures se seront développées en ville, sur autoroute.... L'avenir n'est plus au moteur thermique, une page qui se tourne....

Non la page n est pas tournee ca restera qu une niche

ou ca se terminera par un flop comme toutes les annees precedentes. D abord sa pollue autant si l on englobe toute la fabrication.

Pas ideal pour descendre du nord au midi comme les diligences d autrefois en mettant 8 jours de trajet au minimum. avec chaque soir l hotel a payer pas sur que les gens puisse . deja que le budjet vacances est bien compromis.

On va revenir aux centrales au charbon comme les Allemands ?

La plupart des gens qui se mette a l electrique ne savent pas que quand il gele les klms sont reduits de moitie.

Il y a aussi la peur de tomber en rade.

Bon courage aux acheteurs mais pas pour moi

On veux pas de nous dans les villes ? mais nous on veux pas .

C est mon dernier mot

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire