Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

À chaque génération de Golf sa version sportive, la GTI. La huitième du nom ne déroge évidemment pas à la règle. Elle a été présentée quelques jours avant le tristement annulé salon de Genève. Et si elle n'est pas présente, malheureusement, parmi les modèles VW au salon Caradisiac, nous tenions tout de même à vous en dire deux mots bien sûr !

Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

C'est une tradition, une institution. Depuis la première génération de Golf, sortie en 1974, chacune des suivantes a eu droit à sa version GTI, sans exception. Avec des puissances à chaque fois plus élevées à leur sortie.

Cette fois-ci, la Golf 8 GTI fait la même puissance que celle qu'elle remplace, la GTI Performance, seule à rester en vente à la fin de la carrière de la Golf 7 GTI. Signe des temps, certainement. Ce sont donc 245 ch qui sont crachés par le même 2.0 TSI, repris sous le capot de la Golf 8. Pour 370 Nm de couple, ce qui est confortable. Mais l'on n'a encore aucune idée des performances de cette nouveauté, elles n'ont pas été communiquées.

 

Ce que l'on sait, c'est que la boîte mécanique disparaît, pour laisser seule la boîte à double embrayage DSG7, et son petit levier de commande, qui n'est plus relié mécaniquement à la boîte, mais électroniquement. Des palettes au volant sont fournies en série.

Le bouclier est flanquée d'une énorme grille bien ajourée. Le refroidissement du 2.0 turbo est assuré. Le look aussi.
Le bouclier est flanquée d'une énorme grille bien ajourée. Le refroidissement du 2.0 turbo est assuré. Le look aussi.
Les jantes diamantées sont en 18 pouces et cachent des étriers de freins peints en rouge. C'est sport et ce sera bien assorti avec une carrosserie rouge ou noire.
Les jantes diamantées sont en 18 pouces et cachent des étriers de freins peints en rouge. C'est sport et ce sera bien assorti avec une carrosserie rouge ou noire.

 

Esthétiquement, la GTI se fait assez discrète. En effet, si l'on excepte un bouclier largement ajouré et à la structure en nid d'abeille, flanqué d'antibrouillards à LED, on ne trouvera que de petits logos sur la calandre, les flancs et le hayon, des étriers de freins peints en rouge et un becquet de hayon de taille fort réduite. Dans une livrée noire ou grise, elle devrait passer pour une simple finition R-Line... 

Dans l'habitacle, et si l'on excepte la traditionelle sellerie à motifs écossais, rien ne permet véritablement de distinguer une version survitaminée GTI. Ah, si, quelques logos et le pédalier alu. On reste quelque peu sur notre faim.
Dans l'habitacle, et si l'on excepte la traditionelle sellerie à motifs écossais, rien ne permet véritablement de distinguer une version survitaminée GTI. Ah, si, quelques logos et le pédalier alu. On reste quelque peu sur notre faim.

C'est pire dans l'habitacle. Certes le tissu à motif écossais est toujours là, un minuscule logo GTI sur le volant aussi, un pédalier à liserés en alu, mais c'est tout. Discrète, presque bourgeoise.

La double sortie d'échappement, une à chaque extrémité du bouclier, sera la marque de la GTI pour ceux qui la suivent.
La double sortie d'échappement, une à chaque extrémité du bouclier, sera la marque de la GTI pour ceux qui la suivent.
Le becquet est de toute petite taille, on pourra croire à celui d'une version TDI.
Le becquet est de toute petite taille, on pourra croire à celui d'une version TDI.

 

Ah si, tout de même. C'est en se penchant sur le bouclier arrière que l'on trouve ce qui va le plus exprimer la sportivité de la GTI, et indiquer aux suiveurs de quel bois la "Golf de devant" se chauffe : une double sortie d'échappement, dont chaque canule se situe à une extrémité du bouclier.

Mais cela suffira-t-il à lui donner l'aura qu'ont toujours eu les GTI ? Peut-être, car finalement, la Golf 7 n'était pas beaucoup plus démonstrative. Mais au moins était-elle à son lancement plus puissante que la précédente. 

 

 

Sept mois avant ce salon Caradisiac, nous vous présentions déjà la nouvelle Golf GTI, dans un reportage tourné en studio.  À voir aussi pour en savoir plus encore sur ce modèle.

Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

 

  Reportage réalisé le 27 février 2020.

 Remerciements

 

Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020
Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Le 1er salon de l'auto Caradisiac n'aurait pu avoir lieu sans le soutien actif de la Communauté d'agglomération du Cotentin et de l'Association des Amis du Hangar à Dirigeables d'Ecausseville. Grand merci à tous ceux qui ont facilité l'accueil de Caradisiac dans le hangar à ballons dirigeables d'Ecausseville, monument historique unique au monde !

 

Volkswagen Golf GTI : toujours désirable ? - Salon de l'auto Caradisiac 2020

Nos plus vifs remerciements au Groupe Prévost qui nous a soutenus dès les premiers jours dans cette aventure qu'a été l'organisation du 1er salon de l'auto Caradisiac. Son expérience a facilité la gestion des flux de livraison de plus de cent voitures dans le Hangar d'Ecausseville, niché en pleine campagne normande ! 

 

 

En savoir plus sur : Volkswagen Golf 8 Gti

SPONSORISE

Actualité Volkswagen

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire