Caradisiac® utilise des traceurs (cookies et autres) pour assurer votre confort de navigation, pour réaliser des statistiques de visites ainsi que pour vous proposer des services et des publicités ciblées adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. Pour plus d’informations et paramétrer vos traceurs : En savoir plus

Publi info
 

Volkswagen investit (beaucoup) plus dans le diesel et l'essence que dans l'électrique

Dans Economie / Politique / Industrie

Le logo TDI est né en 1989, et il n'est manifestement pas près de disparaître. En effet, Matthias Müller a réaffirmé lors de la présentation annuelle des résultats du groupe, que le diesel était une solution d'avenir. Et les investissements le prouvent.

Volkswagen investit (beaucoup) plus dans le diesel et l'essence que dans l'électrique

Lors de la conférence de presse du groupe Volkswagen au salon de Genève, le président du directoire Matthias Müller (MM) avait surpris en affirmant que "le diesel allait connaître une renaissance dans un futur proche", qu'il était même "eco-friendly". On peut lui donner en partie raison, du moins en ce qui concerne les émissions de CO2 réduites par rapport aux motorisations essence. 

Loin de revenir sur ses propos, le grand manitou du groupe allemand enfonce le clou. Il a affirmé à Berlin, lors de la conférence annuelle présentant les résultats du groupe, que "le diesel n'est pas un problème, mais une partie de la solution".

Plutôt gonflé pour celui qui a pris les rênes en 2015 d'un groupe surpris en flagrant délit de triche concernant les émissions polluantes de ces mêmes moteurs diesels. Cela dit, le dieselgate, s'il a occupé un bon moment les esprits, les articles de presse et les politiques, n'aura au final pas ébranlé les performances du groupe Volkswagen, qui se porte aujourd'hui mieux que jamais. Et qui investit à tout va.

Dans l'électrique ? On pourrait penser que oui, et même essentiellement tant les communications des marques Audi, Volkswagen, Skoda, Porsche sont dirigées en ce sens. Électrification de la gamme, objectif que tous les modèles disposent d'une version électrique ou hybride rechargeable en 2030, il semble que tous les efforts du groupe portent dans cette direction. Et pourtant...

 

Des investissements 3 fois plus importants pour les véhicules thermiques que pour les électriques

Pourtant, il n'en est rien. Bien sûr, l'investissement dans l'électrique est réel, mais bien inférieur à celui pour les motorisations traditionnelles !

Les chiffres sont en effet têtus. Et Matthias Müller d'annoncer un investissement de 90 milliards d'euros d'ici à 2022 pour les motorisations conventionnelles et les véhicules traditionnels, dont 20 milliards en 2018. En comparaison, le groupe investira 34 milliards d'euros pour les véhicules et les motorisations électriques, la conduite autonome et les nouveaux services de mobilité, dont 6,6 milliards pour 2018.

Le calcul est vite fait, VW group investit 3 fois plus dans le diesel et l'essence que dans l'électrique ! 

Et MM semble donc regretter que le diesel ne soit plus en odeur de sainteté. "Nous investissons énormément pour réduire encore la consommation et les émissions, alors j'espère que le diesel ne sera pas mort d'ici là. Car le diesel moderne n'est pas un problème, mais au contraire une partie de la solution" a-t-il affirmé encore.

 

A-t-il raison, a-t-il tort ? D'un strict point de vue technique, le diesel est meilleur pour le réchauffement climatique avec des émissions de CO2 par km moindres, c'est un constat. Du point de vue pollution, c'est plus partagé, chaque motorisation a ses avantages et inconvénients, ses points forts et faibles.

Mais d'un point de vue politique, du moins actuellement, avec les volontés de restreindre la circulation des diesels, l'interdire dans certaines villes, en Allemagne aussi bien qu'en France, le calcul est risqué. A moins que les politiques virent encore de bord, ce ne serait pas la première fois.

Commentaires (122)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Normal c'est pas l'avenir l'électrique contrairement à ce qu'on veut nous faire croire.

Par

Entre des constructeurs qui ne font que de tricher, légalement ou non, et des politiques qui ont toujours 3 trains de retard, nous ne sommes pas prêts de respirer un air propre...

Nous sommes en 2018 et c'est toujours la fantaisiste norme NEDC qui est appliquée sur les véhicules neuf !

Par Profil supprimé

Zut. Mes congénères vont encore devoir être gazés.

Par

"Le calcul est vite fait, VW group investit 3 fois plus dans le diesel et l'essence que dans l'électrique !" : Est-ce que ça parait si anormal que cela ? 95% (peut-être même plus...) de leurs ventes aujourd'hui se font dans des motorisations conventionnelles. Même dans 30 ans, il est très probable que ces motorisations conventionnelles représentent encore une majorité du marché (sauf à considerer un boost électrique comme une hybride...).

Par

En réponse à -Nicolas-

Entre des constructeurs qui ne font que de tricher, légalement ou non, et des politiques qui ont toujours 3 trains de retard, nous ne sommes pas prêts de respirer un air propre...

Nous sommes en 2018 et c'est toujours la fantaisiste norme NEDC qui est appliquée sur les véhicules neuf !

Justement en 2018, le norme WTLC est "censé" rapprocher les chiffres de la réalité.

Maintenant, je ne crois pas les constructeurs en général s'amusent à faire des voitures polluantes pour le plaisir.

Peut-être que les normes fixées par des bureaucrates deviennent inatteignables.

Globalement les automobiles ont énormément progressé. Et il est heureux de constater que des investissements soient consentis à encore les améliorer.

A côté de ça, on ne fixe pas de normes sur tous les moteurs marins, qui polluent bien plus que tout le parc automobile, les avions, les engins de chantier, etc.

Trop d'enjeux économiques sur les coûts de ces moyens de transport.

Par

Volkswagen à tout à fait raison , en se basant sur le fait que tout les véhicules du monde ou même d'europe soient des véhicules 100/100 électrique , après maximum 5 ans d'utilisation de l'énergie par batterie , les ressources (matières premières ) pour la fabrication des batteries sera épuisé et ce sera la fin de l'électrique ( par batterie en tout cas).

il faudrait donc soit faire usage de l'énergie solaire , soit des paratonéres (comme les tram ) .

la production de bio carburant sur les immenses territoires vierge reste l'unique solution , le moteur thermique reste la meilleur solution , à moins de réaliser un moteur thermique servant à élancer le véhicule , une fois en marche une dynamo produirait du courant électrique = courant électrique à l'infini ce genre de véhicule n'arrivera pas avant au moins 10 ans .

l'électrique n'as pas vraiment d'avenir à partir du moment ou un grand nombre de véhicule le sont vu la disparition plus rapide des ressources nécessaire pour la fabricaiton de batterie que le reste de pétrole !

Par

Investir l'essentielle de son budget recherche

dans des vehicules 100 % thermique à carburant petrolier

classique aujourd'hui est foncièrement stupide.

Par

En réponse à le jeune rat

Volkswagen à tout à fait raison , en se basant sur le fait que tout les véhicules du monde ou même d'europe soient des véhicules 100/100 électrique , après maximum 5 ans d'utilisation de l'énergie par batterie , les ressources (matières premières ) pour la fabrication des batteries sera épuisé et ce sera la fin de l'électrique ( par batterie en tout cas).

il faudrait donc soit faire usage de l'énergie solaire , soit des paratonéres (comme les tram ) .

la production de bio carburant sur les immenses territoires vierge reste l'unique solution , le moteur thermique reste la meilleur solution , à moins de réaliser un moteur thermique servant à élancer le véhicule , une fois en marche une dynamo produirait du courant électrique = courant électrique à l'infini ce genre de véhicule n'arrivera pas avant au moins 10 ans .

l'électrique n'as pas vraiment d'avenir à partir du moment ou un grand nombre de véhicule le sont vu la disparition plus rapide des ressources nécessaire pour la fabricaiton de batterie que le reste de pétrole !

"Volkswagen à tout à fait raison , en se basant sur le fait que tout les véhicules du monde ou même d'europe soient des véhicules 100/100 électrique , après maximum 5 ans d'utilisation de l'énergie par batterie , les ressources (matières premières ) pour la fabrication des batteries sera épuisé et ce sera la fin de l'électrique ( par batterie en tout cas)."

.

Ce que tu dit est juste stupide.

Avec le même raisonnement ont aurait dut arreter la recherche sur le transport aérien

dans les années 30...

Parceque des ce moment là il etait evident que jamais

l'essentiel des marchandises ou des personnes voyagerait en avion.

Par

En réponse à le jeune rat

Volkswagen à tout à fait raison , en se basant sur le fait que tout les véhicules du monde ou même d'europe soient des véhicules 100/100 électrique , après maximum 5 ans d'utilisation de l'énergie par batterie , les ressources (matières premières ) pour la fabrication des batteries sera épuisé et ce sera la fin de l'électrique ( par batterie en tout cas).

il faudrait donc soit faire usage de l'énergie solaire , soit des paratonéres (comme les tram ) .

la production de bio carburant sur les immenses territoires vierge reste l'unique solution , le moteur thermique reste la meilleur solution , à moins de réaliser un moteur thermique servant à élancer le véhicule , une fois en marche une dynamo produirait du courant électrique = courant électrique à l'infini ce genre de véhicule n'arrivera pas avant au moins 10 ans .

l'électrique n'as pas vraiment d'avenir à partir du moment ou un grand nombre de véhicule le sont vu la disparition plus rapide des ressources nécessaire pour la fabricaiton de batterie que le reste de pétrole !

... les trams fonctionnent grâce à un pantographe relié à un caténaire. (Enfin... je crois?!)

Par

"la production de bio carburant sur les immenses territoires vierge reste l'unique solution "

Alors ca pour l'instant, si c'etait serieusement mise en oeuvre

ce serait pire que de la connerie... ce serait un crime de masse.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire