Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Volkswagen : le cas Skoda pose question au sein de la famille VAG

Dans Economie / Politique / Politique

André Lecondé

Volkswagen : le cas Skoda pose question au sein de la famille VAG

La vie de groupe a des avantages mais aussi ses inconvénients. Surtout lorsque l’un des membres semble plus profiter du système que les autres tout en privilégiant d’abord ses origines plutôt que sa nouvelle identité. C’est le cas actuel de Skoda qui est carrément la deuxième marque la plus rentable de Volkswagen. Elle bénéficie de la technologie des Allemands mais produit avant tout en République tchèque, un fonctionnement qui lui permet de revendiquer un joli chiffre d’affaires. Et ça agace en Allemagne.

Skoda marche bien et sans doute un peu trop bien. Le constructeur doit produire plus pour satisfaire la demande, une situation qui pousse les dirigeants et les syndicats de la marque Volkswagen à imaginer un dispositif qui limiterait les effets de la concurrence de Skoda. Le principe ? Transférer une partie de sa production en Allemagne et en lui faisant payer plus cher l'utilisation de technologies communes.  

Un schéma qui n’est pas du goût de la République Tchèque. Le principal syndicat de Skoda a estimé que cela pourrait se traduire par la perte de 2 000 emplois sur les 28 000 permanents enregistrés fin 2016. Bernhard Maier, le directeur général de la filiale tchèque de Volkswagen, a dû prendre position pour, d’abord, rappeler que Skoda avait embauché 3 000 personnes ces derniers mois et comptait embaucher encore pour "pouvoir satisfaire une demande qui augmente".

L’affaire a pris une tournure politique. Skoda et d'autres groupes industriels ont en effet rencontré le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka. Skoda a promis de faire le maximum pour ne pas mettre en péril les emplois en République tchèque, a déclaré le Premier ministre lors d'une conférence de presse. Mais le problème reste entier : Skoda évolue aux limites de ses capacités. À l’heure actuelle, pour ce qui concerne la demande globale, le constructeur ne peut la couvrir à partir de la République tchèque et c'est pourquoi de nouvelles capacités de production sont recherchées. Skoda avait déjà vendu un volume record de 1,13 million de véhicules en 2016.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Skoda

Toute l'actualité

Forum Skoda

Commentaires ()

Déposer un commentaire