Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Volvo : plus de la moitié des ventes en hybride dès 2021

Dans Economie / Politique / Marché

Florent Ferrière

Volvo : plus de la moitié des ventes en hybride dès 2021

Confiant, Volvo France s'est fixé comme objectif de retrouver son niveau de ventes d'avant crise dès cette année. Les hybrides rechargeables devraient représenter plus de la moitié des immatriculations.

Volvo a bien résisté dans la tempête Covid. Le suédois a vendu l'année dernière 661 713 voitures, soit un recul de 6,2 %, alors que le marché mondial a reculé de 14 %. La marque a même vu ses livraisons progresser aux USA et en Chine. C'est en Europe que ce fut le plus dur, avec des ventes en baisse de 15,5 %. Mais les immatriculations totales ont chuté de 28 % sur le Vieux Continent.

Son véhicule le plus vendu reste le XC60, écoulé à 191 696 exemplaires. Mais ce devrait être la dernière année où ce modèle est la meilleure vente Volvo. Sans surprise, le titre devrait revenir dès cette année au XC40, qui a enregistré 185 406 ventes l'année dernière, soit une progression de 32,6 %. Le XC40 est d'ailleurs déjà le best-seller de la marque en France.

Yves Pasquier-Desvignes, président de Volvo Cars France, a tiré le bilan de l'année dans une conférence à laquelle nous avons assisté. Au global, Volvo a vendu 16 526 voitures dans l'Hexagone en 2020, en baisse de - 20,6 % (alors que le marché a reculé de 25,5 %). Le SUV compact représente plus de la moitié des immatriculations, avec 9 067 ventes.

Chez nous, Volvo est porté par ses hybrides rechargeables. Yves Pasquier-Desvignes a d'ailleurs souligné que c'est l'un des pays avec le meilleur taux de ventes d'hybrides pour Volvo. 43,6 % des véhicules vendus en 2020 chez nous étaient des plug-in.

Il faut dire que les contraintes du malus sont lourdes dans l'Hexagone, poussant les clients de premium à opter rapidement pour le plug-in. Cela aura un avantage pour Volvo : éviter le malus au poids, mis en place en 2022, mais qui ne concernera pas les hybrides et électriques. Yves Pasquier-Desvignes s'est dit toutefois "extrêmement vigilant" sur cette taxe.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Le rechargeable représente déjà 4 ventes sur 10 des XC40, une vente sur deux pour le XC60. D'ailleurs, ce dernier fait jeu égal en matière de ventes avec les BMW X3 et Mercedes GLC. Et le XC40 est aussi très proche des X1 et Q3.

Yves Pasquier-Desvignes a aussi dévoilé la feuille de route 2021. Il vise un objectif de 55 % de ventes en hybride rechargeable en France cette nouvelle année, grâce encore au XC40, qui n'existe d'ailleurs plus en diesel. Côté 100 % électrique, Volvo n'en est qu'à ses débuts, avec le XC40 P8, qui devrait peser pour seulement 4 % des ventes en 2021. Mais celui-ci sera rejoint par un nouveau modèle 100 % électrique, pensé sur la même base. Il sera dévoilé le 2 mars 2021.

Au global, Volvo veut atteindre à nouveau la barre des 20 000 ventes en France dès cette année. 2021 sera aussi une année plus digitale, avec la possibilité de prendre des rendez-vous pour l'atelier sur le site internet et l'application Volvo. La marque a vu les effets du Covid dans le parcours des clients, avec une envolée des configurations faites en ligne, qui ont mieux abouti à un passage en concession.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Volvo

Toute l'actualité

Forum Volvo

Commentaires ()

Déposer un commentaire