Caradisiac utilise des cookies pour assurer votre confort de navigation, à des fins statistiques et pour vous proposer des services adaptés. En poursuivant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation. En savoir plus

 

Mars 2017 : quelles alternatives en occasion pour les nouveautés que nous avons essayées ?

Dans Guide fiabilité / Actu occasion

Vous retrouvez désormais chaque mois, regroupées en un seul article, les alternatives possibles en seconde main pour les essais de nouveautés réalisés le mois écoulé. Afin de les mettre en lumière. Nouvel épisode de "Nos essais, VOS alternatives en occasion".

Mars 2017 : quelles alternatives en occasion pour les nouveautés que nous avons essayées ?

L'année 2017 est décidément forte en présentations, et donc essais de nouveaux modèles. En février, qui compte on le sait 2 ou 3 jours de moins que les autres, nous avions réalisé 14 essais. En mars, la rédaction a fait encore mieux, avec 17 tests de modèles qui vont bientôt arriver en concession. Certains portent sur de nouvelles versions, et même deux étaient des prises en main de concept-car, qui ne feront pas l'objet d'une alternative en occasion. Nous les réservons aux 9 principaux essais. Nouvelle Opel Insignia, nouvelle Suzuki Swift, Land Rover Discovery, Kia Picanto sont passés entre les mains expertes de nos essayeurs. Vous trouverez ci-dessous pour chacun d'entre eux une possible alternative en occasion. Et n'oubliez pas que nous avons aussi réalisé d'intéressants comparatifs.

 

 

 

Une alternative occasion, qu'est-ce que c'est ?

Le principe de l'alternative en seconde main est simple. On prend le modèle essayé, et l'on détermine son vrai prix, tenant compte de l'éventuel bonus ou malus à l'achat. Ensuite, on cherche avec ce budget ce que l'on peut acheter en occasion. En mieux évidemment. Soit plus puissant, soit plus équipé, soit plus grand. Parfois ce sera dans la même catégorie, parfois nous nous autoriserons quelques écarts, comme conseiller un break à la place d'un SUV ou d'un monospace. Le but  rappeler, si besoin était, qu'on peut faire de bonnes affaires en occasion récente, ou plus âgée.  

 

 

 

 

2 mars 2017 : Alfa Romeo Stelvio

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

Le Stelvio est le premier SUV de la marque transalpine. Un coup d'essai en forme de coup de maître. Certes, il est peut-être un peu moins bien fini que les concurrents allemands, mais autrement plus sexy et affichant une personnalité bienvenue. Nous avons réalisé notre essai au volant d'une version diesel 2.2 de 210 ch en finition Lusso, facturée 53 500 €. Elle écope d'un tout petit malus de 50 € avec ses émissions de CO2 de 127 g par km. En face et en occasion, on peut opposer bien évidemment un SUV d'Outre-Rhin. Par exemple un BMW X3. Pour le budget, ce sera un modèle 20d 190 ch, en finition M Sport ou XLine, année 2016 et moins de 10 000 km. Mieux fini, bénéficiant d'une image de marque en béton, il est cependant un peu moins performant et plus gourmand. Alors, rigueur germanique ou esprit latin ? À vous de choisir.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-alfa-romeo-stelvio-veni-vidi-vici-112903.htm

 

 

3 mars 2017 : Land Rover Discovery

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

Le Discovery est devenu, au même titre que le defender, une petite institution chez Land Rover. Sur le marché depuis 1989, il en est à la 5e génération. Mêlant bonnes qualités routières et capacités hors pair en tout-terrain, il affiche également un luxe évident. Pierre Desjardins est parti jusqu'en Utah, aux USA, pour tester une version SD4 240 ch HSE BVA, à 65 700 €, auxquels il faut rajouter 4 253 € de malus, à cause de rejets de CO2 élevés de 168 g/km. Dans sa catégorie, on peut lui opposer en occasion un yankee, le Jeep Grand Cherokee. Un modèle 2017, en occasion 0 km, 3.0 V6 diesel 250 ch, finition Summit ou Overland, est dans le budget. Plus onctueux et noble, le V6 sera plus agréable. Les capacités en tout-terrain équivalentes ne feront pas pencher la balance, le style peut-être, selon qu'on le préfère à celui du "Disco". La finition, elle, est à l'avantage de l'anglais.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-land-rover-discovery-2017-le-grand-retour-du-disco-112889.htm

 

 

 

10 mars 2017 : Mercedes Classe E Coupé

 

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

La dernière génération de Classe E Coupé abandonne enfin la plateforme de la Classe C pour adopter celle de la berline Classe E. Du coup, elle grandit de tous côtés et se fait habitable, autant que confortable. Nous avons pris le volant de la seule motorisation diesel au catalogue, la 220 d de 194 ch en finition Fascination, qui nécessite un chèque de 68 700 € pour en devenir propriétaire. Elle reste neutre au malus. En face, la concurrence est soit plus petite, soit plus chère. Difficile donc de lui opposer frontalement une alternative. Que l'on trouvera malgré tout, puisque les prix moins élevés en occasion le permettent, du côté de la BMW Série 6. On aura alors le plaisir de constater que pour un budget équivalent à un 4 cylindres diesel de 194 ch, on peut repartir avec un modèle 640d XDrive BVA8, un 6 cylindres en ligne bi-turbo de 313 ch, accouplé à une transmission 4x4 et une remarquable boîte auto 8 rapports. Et pas une vieillerie ! Un modèle de fin 2015 ayant moins de 20 000 km au compteur, et ne manquant pas d'équipement en finition M Sport, au look viril. Bien sûr la consommation sera un peu plus élevée, mais les prestations routières n'auront rien à voir.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-mercedes-classe-e-coupe-enfin-digne-de-son-standing-113107.htm

 

 

15 mars 2017 : Citroën Space Tourer

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

Le Citroën Spacetourer fait partie de cette nouvelle espèce de véhicule, qui tente de trouver des clients parmi ceux qui ont besoin d'un monospace, sans en avoir les moyens. Dérivé d'un utilitaire, le Spacetourer est tout de même beaucoup plus civilisé que ne l'était le Jumpy Combi qu'il remplace. La présentation est moins qualitative que celle d'un Renault Espace, mais rien d'indigent. Et les aspects pratiques et volumes sont au top. Pour un prix encore assez contenu par rapport à un vrai monospace. Alexandre Bataille a testé un modèle 2.0 BlueHDI 180 EAT6  en finition haut de gamme Shine, qui coûte 51 200 €, plus 1 490 € de malus. En face, on peut trouver en occasion la Rolls des utilitaires civilisés, le Mercedes Classe V. Un modèle 2015, châssis long, moteur 250 diesel 204 ch, finition Executive et ayant moins de 20 000 km sera dans les clous. Il aura pour lui une présentation beaucoup plus raffinée que celle du Spacetourer. Un sens de l'accueil rare, et des aménagements plus poussés. Il faut dire qu'il est un des pionniers de la catégorie.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-citroen-spacetourer-2017-stop-au-trafic-113203.htm

 

 

20 mars 2017 : la Volkswagen Golf 7 SW restylée

 

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

Tout comme la berline, le break Golf a droit à un restylage, une fois n'est pas coutume. Il faut toutefois sortir la loupe pour voir les différences esthétiques. Les changements sont plus profonds en termes d'équipement et de motorisations, mais globalement, c'est la même en un peu mieux. Son plus farouche opposant sur le marché français est le break Peugeot 308 SW, qui représente une excellente alternative. À la version de Golf essayée, une 1.0 TSI 110 First Edition DSG7, facturée 27 890 € et sans malus, on peut opposer une Peugeot 308 SW 1.2 Puretech 130 EAT6, forte d'un 3 cylindres vaillant et d'une très bonne boîte auto classique, tandis que celle de la Golf SW est à double embrayage. On trouve des exemplaires 2016, voire 2017, moins de 5 000 km, en finition GT Line à la présentation plus sportive, pour moins de 28 000 €. Plus de puissance, des performances bien meilleures, un dynamisme sur route à faire pâlir un kart, un sens de l'accueil aussi développé que celui de la Golf sont ses qualités. Alors à moins d'être allergique aux françaises, aucune raison de s'en priver.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-volkswagen-golf-sw-restylee-cherchez-l-erreur-113238.htm

 

 

 

24 mars 2017 : Suzuki Swift

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

La mignonne petite Swift passe la 4. Oui, la 4e génération. Elle reste une des plus courtes des citadines polyvalentes avec 3,84 m mais augmente son habitabilité et son volume de coffre. Tout en maigrissant jusqu'à 120 kg, ce qui permet de s'offrir des performances de premier ordre, avec le moteur 1.0 Boosterjet de 111 ch, que nous avons essayé en version Pack SHVC (micro-hybride). Affichée 17 200 €, elle est neutre au malus avec 97 g de CO2 par km. En face d'elle en occasion, on peut mettre une vraie citadine hybride, en la personne de la Toyota Yaris hybride. Une version HSD 100h Dynamic, année 2016, moins de 10 000 km (et parfois moins de 5 000 km) se trouve pour moins de 17 000 €. Un peu moins performante que la Swift, pas moins gourmande pour autant, elle sera par contre un peu mieux finie et cossue, et un peu plus habitable. Et sa conduite en ville sera bien plus zen, grâce à la boîte automatique à variation continue. Zen d'un côté, dynamique de l'autre, à vous de choisir votre camp.

   

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-toyota-swift-2017-une-bonne-cuvee-113317.htm

 

 

 

24 mars 2017 : l'Opel Insignia Grand Sport

 

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

Opel renouvelle sa berline. Et propose un véhicule que l'on ne peut qualifier que de... grand, très grand. Presque 4,90 m pour une familiale, c'est digne de la catégorie supérieure, dont elle ne se réclame pourtant pas. Et malgré cette longueur, elle perd en volume de coffre. Heureusement, elle se débrouille superbement sur la route, sans pour autant mériter son appellation de "Sport", et fait le plein d'équipement. Nous avons testé une version  2.0 CDTI 170 ch Elite, vendue 37 600 € prix catalogue. Tarif auquel il faut ajouter un malus de 253 € à cause de rejets de CO2 de 136 g/km. Face à elle, en seconde main, on peut hésiter avec une également assez grande Ford Mondeo. Pour le budget, on peut accéder à un modèle très haut de gamme 2.0 TDCI Bi-turbo 210 ch en finition Vignale, plus raffinée et suréquipée. Ce sera un modèle 2016, affichant moins de 5 000 km en moyenne au compteur. Une auto fort homogène, effectivement impressionnante au niveau équipement, mais un peu gloutonne. Elle n'a cependant pas à rougir face à la nouveauté.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-opel-insignia-grand-sport-appellation-non-conforme-113406.htm

 

 

27 mars 2017 : Mazda CX-5

Le véhicule essayé.
Le véhicule essayé.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

 

Ce CX-5, même si cela ne se voit pas, n'est pas un modèle restylé, mais bien une nouvelle génération. Il capitalise sur les bonnes prestations de son prédécesseur, sans changer beaucoup la forme, c'est le moins que l'on puisse dire. Nous avons prix en main une version 2.2 150 ch diesel 4x4 en finition Dynamique. Montant du chèque : 36 300 €, plus 613 € de malus (142 g de CO2 par km). En face et en occasion, on peut lui opposer tant qu'à faire un modèle "access premium", puisque le CX-5 se réclame lui-même de l'accès à cette catégorie. Donc regardons du côté du Volkswagen Tiguan 2, dont une version 2.0 TDI 150 4Motion en finition Confortline, année 2016 et "occasion 0 km" sera dans le budget. Le Tiguan a pour lui une finition flatteuse, un volume de coffre record et un comportement rassurant autant que confortable. Mais il dégage moins d'émotion que le Mazda. Deux valeurs sûres au final.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-mazda-cx-5-2017-upgrading-113378.htm

 

 

 

29 mars 2017 : Kia Picanto

La voiture essayée.
La voiture essayée.
Son alternative en occasion.
Son alternative en occasion.

  

La mini-citadine coréenne fait peau neuve. Toujours aussi sympa esthétiquement, astucieuse et pratique, elle améliore sa présentation et sa dotation en équipements. Elle est aussi un peu plus chère, en contrepartie... Nous avons pris le volant d'une version 1.2 84 ch GT Line, au tarif catalogue de 15 100 €, qui est neutre au malus écologique. En face d'elle, en occasion, on peut sans trop de soucis trouver une version haut de gamme de la Volkswagen Up!. Un modèle 1.0 Turbo 90 ch en finition haute High Up!, de 2016 mais moins de 1 000 km au compteur, se trouve à moins de 15 000 €. Plus performante (de beaucoup), aussi bien équipée, elle représente une excellente alternative, si vous appréciez son style moins sexy que celui de la coréenne.

 

Le lien pour accéder à l'essai  http://www.caradisiac.com/essai-video-kia-picanto-3-2017-le-sens-de-l-hospitalite-113481.htm

 

 

 

Commentaires (7)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je ne vois pas l'utilité de ce genre d'article. Comparer le neuf et l'occasion... Un client qui a décidé d'acheté neuf ne se tournera pas vers de l'occasion surtout si c'est un coup de cœur.

Par

68700€ le mazout 194 chevaux de base :beuh:

Par

Comparer du neuf avec de l'occasion n'a pas grand sens, à ce petit jeu il est aussi possible d'attendre un peu et d'acheter en occasion 0km ou très récente ceux de la colonne de gauche...

L'achat neuf est souvent un achat coup de coeur, le plaisir d'avoir le véhicule de son choix jusqu'aux options, un véhicule neuf et sous garantie.

Ceux de la colonne de droite n'ont pas grand chose de vraiment plus enviable que ceux de gauche.

Par

ah on dirait qu il y en a qui vont voter MACRON aux élections

parce que vu les budgets des caisses présentées

on a pas les mêmes valeurs de l'argent

et du neuf ainsi que de l'occasion

Par

En réponse à THUNDERSTRUCK

ah on dirait qu il y en a qui vont voter MACRON aux élections

parce que vu les budgets des caisses présentées

on a pas les mêmes valeurs de l'argent

et du neuf ainsi que de l'occasion

Tant qu'ils ne votent pas Fillon !!

Par

Je pense qu'une part non négligeable regarde le prix du neuf puis celui de l'occasion ... et finalement achète de l'occasion !

A part ne rien avoir à faire de jeter l'argent par les fenêtres, pour un particulier l'achat du neuf ne me semble logique que quand on a une méga remise qui permet de rouler neuf au prix de l'occasion !

Etant donné que la majorité des voitures neuves autres que Dacia sont des véhicules de société, la plupart de ceux qui roulent en premium neuf n'ont pas dépensé un centime pour leur Merco ou BM

Par

"Etant donné que la majorité des voitures neuves autres que Dacia sont des véhicules de société, la plupart de ceux qui roulent en premium neuf n'ont pas dépensé un centime pour leur Merco ou BM"

Pas tout à fait on déclare chaque mois un avantage en nature sur sa fiche de paie....

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire