Publi info

100 ans de Citroën : demandez le programme

Dans Nouveautés / Autres actu nouveautés

En 2019, Citroën devient une marque centenaire ! Les chevrons comptent bien fêter cela en grande pompe. Nouveautés, rassemblements d'anciennes, communication : voici ce qui est prévu.

100 ans de Citroën : demandez le programme

Pour les nouveautés

  • Deux concepts

Citroën dévoilera dans l'année deux études de style inédites. La première sera révélée en février puis exposée au Salon de Genève. Elle sera axée sur la mobilité urbaine. La seconde sera montrée à Paris en mai. Elle "incarnera l'ultra-confort selon Citroën".

  • Une série spéciale Origins

La gamme se met aux couleurs du centenaire, avec une série spéciale nommée Origins. Celle-ci a déjà rejoint l'offre des C3, C4 Cactus et C4 SpaceTourer. Dans quelques mois, elle sera proposée sur les C1 et C3 Aircross.

Ce qui est dommage, c'est qu'il manque pour l'instant une grosse nouveauté à ce programme, un véhicule de série 100 % inédit. Citroën mettra sûrement en avant le C5 Aircross, mais celui-ci a été présenté pour la première fois au printemps 2017 ! On voit toutefois qu'il y a des surprises dans le programme, notamment en octobre et décembre. Tout reste possible donc !

100 ans de Citroën : demandez le programme

Pour les hommages aux anciennes

  • 30 voitures exposées à Rétromobile, du 6 au 10 février

Pour retracer 100 ans d'histoire, il y aura 10 modèles de série (Type A 10 HP, C3 5 HP, Traction Avant, Type H, 2 CV, DS 21 Pallas, Méhari, CX 25 Prestige, C6, C5 Aircross), 10 concepts (C10, GS Camargue, Karin, Activa 1, Xanae, Osmose, C-Métisse, GTbyCitroën, Tubik, CXperience) et 10 véhicules de compétition (Scarabée d’Or, Petite Rosalie, DS 21 du rallye du Maroc 1969, SM du rallye du Maroc 1971, 2 CV Raid Afrique, ZX Rallye Raid, Xsara Kit Car, C4 WRC, C-Elysée WTCC, C3 WRC).

  • Le rassemblement du siècle, du 19 au 21 juillet

C'est le point d'orgue des festivités. Ce rassemblement international devrait réunir plus de 5 000 Citroën. Il aura lieu à la Ferté-Vidame, site d'essais historique de la marque dans l'Eure-et-Loir, où a notamment été mise au point la 2 CV.

  • Le Street Burst Day, en juin

En juin, Citroën a prévu d'investir par "surprise" une rue dans Paris, en exposant 100 véhicules, issus de son conservatoire ou fournis par des collectionneurs.

  • La location Rent&Smile, en avril

Citroën propose un service de location courte durée, nommé Rent&Smile. En avril, il sera possible à Paris de louer avec un modèle ancien.

Côté marketing

Forcément, les concessions et la communication de la marque vont se mettre aux couleurs des 100 ans. Une nouvelle version de la publicité avec des modèles d'hier et d'aujourd'hui a été diffusée pendant les fêtes. Au printemps, Citroën proposera sur les réseaux sociaux une série de vidéos nommée "De génération en génération" : des familles, entreprises ou concessionnaires du monde entier, fidèles à Citroën depuis des générations, témoigneront de leur attachement à la marque. Une exposition photo sera aussi visible cet été à la Monnaie de Paris, avec 100 clichés pris par de grands photographes dans des capitales mondiales.

Du côté de la boutique, de nouveaux objets seront proposés, dont un Monopoly Citroën ! En avril, Jacques Séguéla publiera un livre consacré à 100 ans de publicité Citroën.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (48)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C' est juste énorme, cent ans, l' outre-rhin était tout juste pas né ..!!

Par

100 ans!!

mais çà fait 20 ans qu'il font des clones peugeot...

et pire aujourd'hui low cost!!

alors que y a 30 ans citroen faisait du generaliste premium.. et peugeot du generaliste ordinaire..

à l'époque les 404 504 c'était robuste mais çà tenait pas le pavé!!

pont rigide sur la 404 + propulsion!!

la ds.. et la cx largement supérieure au production peugeot de l'époque..

et on parle meme pas de Renault!!

aujourd'hui on dirais que peugeot veut couler citroen!!

plus de suspension hydro..

modéle sans ame... et finition rino play mobil!!

et prix élevé...

bref... autant acheter une peugeot!!

Par

La marque de papi qui se traîne sur la route va fêter son centenaire. J'espère que ces derniers n'en profiteront pas pour encore plus faire chier leur monde.

Par

Et sinon, les C4, C5 et C6 attendent toujours leur remplaçante... :bah:

Par

Encore la même rengaine sur la disparition de la suspension hydropneumatique...

Si faisait vendre d'avoir des trains roulants élaborés et une suspension hydractive, les Xantia Activa, C6 et C5 II se seraient vendues comme des petits pains.

Mais la majorité des acheteurs des grosses voitures d'aujourd'hui est plus intéressée par la présence d'un beau logo au bout du capot sous lequel il y a un gros moteur que par les qualités routières. On n'est plus au XXième siècle où ce type de voiture était majoritairement achetées par des ingénieurs.

On est au XXIième et il faut que l'acheteur se sente supérieur à son voisin. Le marketing s'est adapté.

Par

Et ils vont sortir un modèle avec une suspension hydropneumatique qu'ils ont abandonnée il y a plusieurs années ?

Par

En réponse à Sage Centenaire

La marque de papi qui se traîne sur la route va fêter son centenaire. J'espère que ces derniers n'en profiteront pas pour encore plus faire chier leur monde.

C'est mieux que les jeunes c... qui foncent dans les arbres.

Par

En réponse à Twingomatic

Encore la même rengaine sur la disparition de la suspension hydropneumatique...

Si faisait vendre d'avoir des trains roulants élaborés et une suspension hydractive, les Xantia Activa, C6 et C5 II se seraient vendues comme des petits pains.

Mais la majorité des acheteurs des grosses voitures d'aujourd'hui est plus intéressée par la présence d'un beau logo au bout du capot sous lequel il y a un gros moteur que par les qualités routières. On n'est plus au XXième siècle où ce type de voiture était majoritairement achetées par des ingénieurs.

On est au XXIième et il faut que l'acheteur se sente supérieur à son voisin. Le marketing s'est adapté.

Je 'ne lis jamais Gignac mais c'est là que j'ai retrouvé cette référence.

D'accord que ce sujet éculé n'est plus de mise à partir du moment où le confort global des autres solutions est bien monté.

Mais le problème Citroën pour les anciens est qu'on l'attend sur des propositions originales. Ici point guère plus que d'autres solutions standardisées sinon un vocabulaire différent.

Alors est-ce un problème ?

Oui historiquement et philosophiquement. Pour vendre et produire plus , non.

Mais la suspension hydropneumatique aurait gardé un sens sur une voiture plus massive (grosse électrique par exemple) et c'est aussi vers des berlines confortables qu'historiquement les anciens attendaient le développement de Citroën.

Erreur de jugement des anciens clients ou simples admirateurs de la créativité Citroën ou erreur stratégique de Citroën ou encore changement de culture d'entreprise ?

Vendre est-ce une finalité unique pour qui y travaille ?

Par

En réponse à Twingomatic

Encore la même rengaine sur la disparition de la suspension hydropneumatique...

Si faisait vendre d'avoir des trains roulants élaborés et une suspension hydractive, les Xantia Activa, C6 et C5 II se seraient vendues comme des petits pains.

Mais la majorité des acheteurs des grosses voitures d'aujourd'hui est plus intéressée par la présence d'un beau logo au bout du capot sous lequel il y a un gros moteur que par les qualités routières. On n'est plus au XXième siècle où ce type de voiture était majoritairement achetées par des ingénieurs.

On est au XXIième et il faut que l'acheteur se sente supérieur à son voisin. Le marketing s'est adapté.

L'acheteur technologique de grande berline va aujourd'hui vers Tesla pour souligner son train de vie (marketing Tesla au poil) et son intérêt techno.

Citroën n'était pas interdit d'investir ce créneau.

Par Profil supprimé

En réponse à mwouais

Je 'ne lis jamais Gignac mais c'est là que j'ai retrouvé cette référence.

D'accord que ce sujet éculé n'est plus de mise à partir du moment où le confort global des autres solutions est bien monté.

Mais le problème Citroën pour les anciens est qu'on l'attend sur des propositions originales. Ici point guère plus que d'autres solutions standardisées sinon un vocabulaire différent.

Alors est-ce un problème ?

Oui historiquement et philosophiquement. Pour vendre et produire plus , non.

Mais la suspension hydropneumatique aurait gardé un sens sur une voiture plus massive (grosse électrique par exemple) et c'est aussi vers des berlines confortables qu'historiquement les anciens attendaient le développement de Citroën.

Erreur de jugement des anciens clients ou simples admirateurs de la créativité Citroën ou erreur stratégique de Citroën ou encore changement de culture d'entreprise ?

Vendre est-ce une finalité unique pour qui y travaille ?

Continue à ne jamais lire Gignac. C'est la meilleure chose à faire.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire