Publi info
 

2018, l'année où les mamies de l'automobile nous quittent

Des voitures dont la production s'arrête, cela n'a rien d'exceptionnel. Mais depuis quelques mois, les plus vieux modèles encore en vente partent les uns après les autres. 2018, l'année de l'extinction des dinosaures automobiles !

Suzuki Jimny : 1998 - 2018
Suzuki Jimny : 1998 - 2018

Il y a quelques jours, Fiat a stoppé la production de la troisième génération de Punto. La voiture ayant été dévoilée à l'automne 2005, elle a eu une carrière de 13 ans, une durée devenue exceptionnelle pour une automobile, l'habitude étant au renouvellement tous les 7 ans en moyenne. Pour s'en rendre compte, la comparaison avec la carrière de la Clio est frappante : la troisième génération a fait ses débuts en même temps. Puis la quatrième est arrivée fin 2012, et Renault prépare activement pour début 2019 la cinquième.

Fiat Punto : 2005 - 2018
Fiat Punto : 2005 - 2018

La Punto, c'était l'une des plus vieilles voitures sans refonte majeure encore en vente en Europe. D'ailleurs, chez les firmes généralistes, on a du mal à trouver plus vieux maintenant. Bien sûr, un véhicule très âgé qui quitte la scène, ce n'est pas extraordinaire, cela arrive régulièrement. Il y a par exemple eu le Land Rover Defender en 2016. Mais 2018 est tout de même marquée par un grand nombre d'avis de décès. C'est une véritable hécatombe parmi les anciennes.

Aston Martin V8 Vantage : 2005 - 2018
Aston Martin V8 Vantage : 2005 - 2018

C'est simple : si on avait dû faire le Top 10 des plus vieilles voitures encore dans les concessions il y a un an, une bonne partie des noms de la liste serait désormais rayée. Ce n'est quand même pas banal. Au cours des derniers mois, avec la Punto, au moins six autres dinosaures sont partis, avec heureusement dans la quasi-totalité des cas, une relève. Plusieurs joyaux de la couronne britannique se sont retirés après un très long règne, avec dans l'ordre des renouvellements, les Rolls Royce Phantom, Bentley Continental GT et Aston Martin V8 Vantage. Les deux premières étaient arrivées sur le marché en 2003. À noter que si la Bentley avait quand même été restylée en profondeur, la Rolls n'avait que peu bougé. L'Aston de son côté a tenu quinze ans !

Mitsubishi Pajero : 2006 - 2018
Mitsubishi Pajero : 2006 - 2018

Des baroudeurs ont aussi fait leurs adieux après de bons et loyaux services. Cela a commencé par le Ssangyong Rexton, lancé (sous le label Daewoo) en 2002 ! Puis il y a eu le Mercedes Classe G, dont les bases de la phase 2 remontaient à 1990. Et c'est au tour du Suzuki Jimny troisième génération de prendre sa retraite. Le modèle datait de 1998 et n'avait que peu évolué sur le plan esthétique depuis ! Dans quelques semaines, ce sera aussi la fin pour le quatrième Mitsubishi Pajero, lancé en 2006 !

Parmi les autres mémés mises à la casse, il y a les secondes moutures des Citroën Berlingo et Peugeot Partner, qui nous ont dit au revoir après onze ans de vie. Toujours côté français, la Citroën C5 a été stoppée après 10 ans. Dans un registre un peu différent, ayons également une petite pensée émue pour la Coccinelle, qui même si la dernière génération ne date "que" de 2011, s'envole définitivement quasiment 90 ans après l'apparition de la vraie Cox.

Peugeot Partner : 2007 - 2018
Peugeot Partner : 2007 - 2018

Peut-on expliquer une telle hécatombe ? On peut y voir un simple hasard. Ce qui n'est pas totalement faux, car il y a dans certains cas une simple concordance des calendriers des constructeurs, parfois peu pressés de renouveler des modèles ou qui n'ont pu le faire avant, donnant la priorité à d'autres projets. D'autant que l'on a surtout évoqué ici des modèles dont les caractéristiques sont propices à la carrière à rallonge : véhicule emblématique qui n'a pas besoin d'être souvent revu, modèle à faible diffusion…

Mais il y a tout de même un élément extérieur aux constructeurs qui favorise le phénomène : le passage de nouvelles normes antipollution, basées sur un cycle de mesures mondialisé plus sévère, le WLTP. Ces grands-mères n'auraient plus été en conformité au 1er septembre, les poussant à rejoindre le cimetière.

Commentaires (32)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Le Jimny reste la meilleure de ces "grands mères " avec son excellente polyvalence et le rapport qualité/prix qui allait avec !

Par

Y'a juste pas de hasard de calendrier ! Les dates d'entrée en vigueur sont connues depuis belle lurette et il ne faut pas croire qu'un constructeur automobile a vision limitée aux 12 prochains mois.

Les décisions sont simples à comprendre : coût de mise en conformité trop élevés.

Par

Jimny avec pont fixe et dv4 hdi monté a 140 maxi

Je regrette que le pajero un vrais 4x4

Le partner et remplace par le rifter sur meme base

La punto en 2018 avec 0 étoile au crash test

Par

Aucune à regretter !

La Jimmy que nous connaissons était devenu beaucoup trop rustique, incapable de survivre aux nouvelles normes.

La nouvelle version existe mais pas chez nous, malus trop important et dissuasif.

La Punto et le Pajero neuves, je n'en voyait déjà plus depuis longtemps, ça ne manquera pas dans notre paysage automobile. Les vieilles ont la vie dure, on en croise encore.

Aston Vintage réservé à quelques privilégiés dont je ne fais pas partie.

Par

Il y a jamais de jeu sur jimny c était un 1.5 dci disparu du catalogue depuis fort longtemps

Par

En réponse à fastroad

Aucune à regretter !

La Jimmy que nous connaissons était devenu beaucoup trop rustique, incapable de survivre aux nouvelles normes.

La nouvelle version existe mais pas chez nous, malus trop important et dissuasif.

La Punto et le Pajero neuves, je n'en voyait déjà plus depuis longtemps, ça ne manquera pas dans notre paysage automobile. Les vieilles ont la vie dure, on en croise encore.

Aston Vintage réservé à quelques privilégiés dont je ne fais pas partie.

Jimny, simple et efficace, ce qu'on ne sait plus faire ou alors hors normes.

Pour quoi faire ? Se traîner de plus en plus lentement avec des trucs de plus en plus lourds, quel progrès.

Les vieilles à la vie dure seront regrettées parce qu'on a des neuves à la vie éphémère au prétexte d'écologie et normes, encore elles. Les industriels doivent apprécier, les cochons de payant moins.

Encore que pour la bagnole, que ne ferait-on pas comme dépenses extravagantes pour avoir le privilège de paraître bien important :biggrin:

Par

Le Jimny est remplacé par un engin à l'aspect plus désuet que celui qu'il remplace.

Les amateurs de vieilleries n'y perdront pas au change.

Par

Et la coccinelle !!!!!

Par

En réponse à kevin14789

Commentaire supprimé.

Tu en dirais autant avec la Mito ?

C'est la même base, même châssis même moteurs...

Par

j'aime bien quand ils disent dino' de l'automobile ( ça me fait rire).

j'ai eu à l'entretien un Jimny de 200.000 km , j'ai commander les pièces sur autodoc ( pièces de marque oem).

pour 1147€ + 1000€ m.o j'ai tout remplacer presque de A à Z + 40€ pour souder une petite tole de 10x15.

résultat le gars à une voiture mécaniquement comme neuve ( suspension ,frein , courroie , alternateur , démarreur , tous les filtres , en huile motul pour tout , avec encore de nouvelle soupapes , joints et un embrayage luk neuf même la batterie est neuve) . ok elle n'as pas prise de valeur mais sûr et certain il va encore rouler 150.000km sans aucun soucis.

par contre quand c'est une plus moderne avec turbo cassé , injecteurs foutu , ça chiffre très vite pour 1 pièce ...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire