Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

2020, année noire pour le marché automobile européen

Dans Economie / Politique / Marché

Audric Doche

2020, année noire pour le marché automobile européen

Le marché automobile européen est passé sous la barre des 10 millions d'immatriculations. Cela correspond à une baisse de près de 24 % par rapport à 2019.

En dehors de la vague de la crise de 2009, où il était tombé à 12 millions d'unités, l'Europe est un marché automobile très stable, et très mature. Il suffit de regarder les données sur les trente dernières années pour se rendre compte qu'il ne bouge presque pas, restant toujours autour de la zone des 13 à 15 millions d'unités. Sauf en 2020.

L'année dernière a été, sans surprise, une catastrophe pour la quasi totalité des constructeurs automobiles selon l'ACEA (Association des constructeurs européen d'automobiles), qui oublie toutefois un certain Tesla dans son décompte... dommage, car la marque américaine est probablement la seule à afficher un bilan positif en 2020 en Europe.

La chute a donc été vertigineuse pour le Vieux Continent qui a perdu 23,7 points et est descendu sous les 10 millions d'unités (9,942 millions d'immatriculations). Il faut remonter aux calendes grecques et à l'après guerre pour retrouver de pareilles données. 

L'Italie et l'Espagne ont la palme des plus grosses baisses parmi les "grands acteurs" du marché européen, l'Espagne voyant son marché dégringoler de 32,3 %. Chez les constructeurs, il faut noter la belle résistance de Toyota qui est le seul généraliste à limiter la casse, à - 12,8 %. Un quasi "succès" alors que tous les concurrents sont autour des 25 % de baisse...

Mots clés :

SPONSORISE

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire