Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

21 ans après la V12 LMR, BMW revient dans la catégorie reine de l'endurance

Dans Sport Auto / Endurance GT

21 ans après son retrait, BMW annonce son retour dans la catégorie reine de l'endurance, en LMDh, face, notamment, à Audi et Porsche.

21 ans après la V12 LMR, BMW revient dans la catégorie reine de l'endurance

Voilà une bien belle surprise pour les fans de sport automobile. Et c'est sur le compte personnel du patron de BMW Motorsport, Markus Flasch, que nous la trouvons. L'Allemand confirme en image le retour du constructeur en catégorie reine de l'endurance, avec un joli rappel au prototype V12 LMR. La grande époque des Toyota GT One, des Panoz et des Mercedes CLK GTR. Depuis, BMW est bien présent en endurance (avec une M8 GT3, actuellement), mais pas dans la plus prestigieuse catégorie.

BMW avait le choix : les LMH (Le Mans Hypercar) ou LMDh (Le Mans Daytona hybrid), à savoir que les deux cohabiteront en Europe sur les grandes épreuves. La marque bavaroise a choisi la seconde, plus contraignante d'un point de vue développement technique, mais aussi plus permissive dans les choix de courses (il est possible de participer aux championnats américains) et surtout, moins coûteuse.

BMW fera face dans la catégorie à Audi, Porsche et probablement d'autres marques d'ici à 2023, année effective du retour du constructeur allemand. Rappelons que PSA, Ferrari ou encore Toyota ont, eux, opté pour la catégorie LMH.

    Mots clés :

  • Bmw

SPONSORISE

Actualité Bmw

Toute l'actualité

Forum Bmw

Commentaires (23)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

''Rappelons que PSA, Ferrari ou encore Toyota ont, eu, opté pour la catégorie LMH.''

=> ''eux'' :bien:

Par

les naseaux (ou "haricots") reviendront également mais seront étirés jusqu'au pilote :biggrin:

Par

Le recherche de performance avec le poids supplémentaire de la partie électrique reste contre nature. Il faudrait fouiller le règlement pour voir de près les contraintes mais ces voitures risquent fort de ne pas jouer pour les premières places.

Par

Fait que la FIA arête de mettre son nez dans le wec car depuis son arrivée sa sent la pompe à fric et le règlement est de plus en plus pourave....

Par

En réponse à GY201

Le recherche de performance avec le poids supplémentaire de la partie électrique reste contre nature. Il faudrait fouiller le règlement pour voir de près les contraintes mais ces voitures risquent fort de ne pas jouer pour les premières places.

C'est sûr que ça va être particulièrement contre-performant 1030kg minimum pour 500kw de puissance combinée

Par

En réponse à jon421

C'est sûr que ça va être particulièrement contre-performant 1030kg minimum pour 500kw de puissance combinée

Les organisateurs cherchent à ralentir les voitures depuis un bon moment...

La vitesse c'est dangereux il paraît...même pour des pilotes pro...

Par

En réponse à Automotoman

Les organisateurs cherchent à ralentir les voitures depuis un bon moment...

La vitesse c'est dangereux il paraît...même pour des pilotes pro...

Mais bien sûr.

On est en endurance, pas en course sprint. La vmax ne sera pas tant impactée que cela avec 1030kg ET 670ch. Tout le monde est à la même enseigne, ce qui augmente la concurrence entre les équipes. Résultat, on a de plus en plus de gros constructeurs qui s'engagent en hypercar.

Et la réduction des coûts, c'est bien pour faire vivre le sport automobile aussi.

Par

Au moins la calandre, sur l'illustration, ne fait pas tache.

Mais il est à parier qu'il vont nous rectifier ça avec un truc béant bien crados, histoire d'être raccord avec leurs production ! :bien:

Par

En réponse à jon421

Mais bien sûr.

On est en endurance, pas en course sprint. La vmax ne sera pas tant impactée que cela avec 1030kg ET 670ch. Tout le monde est à la même enseigne, ce qui augmente la concurrence entre les équipes. Résultat, on a de plus en plus de gros constructeurs qui s'engagent en hypercar.

Et la réduction des coûts, c'est bien pour faire vivre le sport automobile aussi.

Regarde le poid et la puissance des anciens LMP1 tu verras le déclin...

Si pour toi limiter les voitures en puissance est une bonne chose a quoi bon développer de nouveaux moteurs ?

Dans le temps sa se faisait avec des bridé d'entrée d'air, pression de suralimentation max, cylindrée max et volume d'énergie max...tu te débrouillé avec ça pour fair un block le plus puissant qui consomme le moins possible..

Et endurance ou pas il faut aller plus vite que les adversaires pour être 1 er ... Mdr

Par

En réponse à Automotoman

Les organisateurs cherchent à ralentir les voitures depuis un bon moment...

La vitesse c'est dangereux il paraît...même pour des pilotes pro...

C'est pas nouveau ... Le Mans a bien modifié son tracé en ... 1990 pour casser la ligne droite des Hunaudières.

Le règlement doit aussi imposer quelques limites pour éviter que ce soit simplement une course au pognon entre les constructeurs.

En tout cas, l'arrivée des catégories LMH et LMDh a redonné un peu de motivation aux constructeurs après le piteux état des LMP qu'on se traine aujourd'hui.

En espérant qu'ils restent ensuite ... pas comme BMW qui a pas duré bien longtemps avec sa V12 LMR justement.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire