Initiateur du segment des crossovers urbains, le Juke doit composer avec un marché qui s’est densifié et par conséquent avec une concurrence qui s’est accrue. Le contexte a donc changé. Nissan estime que le Juke n’est pas un concurrent du Peugeot 2008 et autres Captur mais plutôt de certaines citadines branchées telles que les Mini ou les Citroën DS3. Un positionnement étonnant et pas forcément très logique, selon nous. Le constructeur japonais considère le Juke comme premium alors que les Peugeot et Renault sont généralistes.

Face aux autres petits SUV, le Juke est plus cher que le Ford Ecosport et le Renault Captur, moins puissant mais à la présentation équivalente et aux possibilités de personnalisation proches notamment pour le Français. Il est également plus onéreux qu’un Chevrolet Trax pourtant plus puissant. Finalement, l’adversaire le plus direct est le Peugeot 2008. Ce dernier est mieux fini, propose des prestations dynamiques supérieures mais souffre d’un look plus classique sans personnalisation, le tout pour des prix équivalents. Ex : Peugeot 2008 e-HDI 115 ch, entre 23 000 et 25 050 € contre Nissan Juke restylée 1.5 dCi 110 ch entre 19 550 et 24 450 €.


L'alternative occasion : quoi pour le même prix ?



Le Juke 1.5 dCi 110 essayé, en version Tekna, coûte 24 450 €. Avec 104 g de CO2 émis par kilomètre, il reste dans la zone neutre du bonus/malus. Pas de grosses ristournes à prévoir sur ce modèle restylé, du moins au début. Tout juste peut-on imaginer que les commerciaux feront un effort de 7 à 8 %. Nous nous sommes donc basés sur un budget de 22 500 € pour lui opposer des alternatives en occasion.



L'alternative dans la catégorie :

Mini Countryman : c'est une cible désignée du Juke, même si on a affaire ici à une marque plus "Premium". Reste qu'au niveau gabarit et puissance, un Countryman 1.6 Cooper SD 112 ch peut faire office de concurrent sérieux. On en trouve en annonce dans le budget, des modèles 2012 ou même 2013, moins de 20 000 km, en finition Pack Chili ou Red Hot Chili. Meilleur image de marque et côté plus chic rendront la revente plus aisée qu'avec le Juke, et la finition est deux bons crans au-dessus.



L'alternative en dehors de la catégorie :

Nissan Qashqai : le grand frère du juke vient d'être renouvelé, et on ne trouve pas encore en occasion le nouveau en occasion dans ce budget. Mais on trouve le précédent en nombre, et pour 22 500 €, vous pourrez repartir avec un véhicule bien plus spacieux que le Juke, plus confortable aussi. Un modèle 1.6 dCi 130, performant et sobre, qui aura moins de 25 000 km au compteur. Le seul avantage du Juke face au grand frère sera alors sa maniabilité en ville.



L'alternative originale :

Subaru XV : rare, donc exotique et original, le Subaru XV. Il faudra de la patience pour en trouver un, mais il existe dans le budget, un modèle boxer diesel 2.0 D de 150 ch, modèle 2012, qui aura avec un peu de chance et de patience, moins de 25 000 km. Transmission intégrale, efficacité routière, bon équipement sont au programme. Après, il faut aimer se démarquer.

Par Manuel Cailliot

Les prix

Version Co2 (en g/km) Prix Bonus / Malus
(2) 1.2 DIG-T 115 ACENTA 129 19 150 €

+ 113 €

1.6 94 VISIA PACK 138 17 350 €

+ 540 €

(2) 1.6 DIG-T 190 TEKNA ALL-MODE XTRONIC 7 153 28 050 €

+ 2 010 €

(2) 1.6 DIG-T 190 CONNECT EDITION ALL-MODE XTRONIC 7 153 26 150 €

+ 2 010 €

(2) 1.6 DIG-T 190 TEKNA 139 24 750 €

+ 613 €

(2) 1.5 DCI 110 TEKNA 104 24 450 €

0 €

(2) 1.6 117 TEKNA XTRONIC 145 23 550 €

+ 1 101 €

(2) 1.6 DIG-T 190 CONNECT EDITION 139 22 850 €

+ 613 €

(2) 1.2 DIG-T 115 TEKNA 129 22 650 €

+ 113 €

(2) 1.5 DCI 110 CONNECT EDITION 104 22 550 €

0 €

(2) 1.6 117 CONNECT EDITION XTRONIC 145 21 650 €

+ 1 101 €

(2) 1.5 DCI 110 ACENTA 104 20 950 €

0 €

(2) 1.2 DIG-T 115 CONNECT EDITION 129 20 750 €

+ 113 €

(2) 1.6 117 ACENTA XTRONIC 145 20 050 €

+ 1 101 €

(2) 1.5 DCI 110 VISIA PACK 104 19 550 €

0 €

1.6 94 VISIA 138 15 990 €

+ 540 €