Publi info
 

Affaire des radars : Anticor fait appel aux dons !

Dans Pratique / Radars

Affaire des radars : Anticor fait appel aux dons !

Le système des radars automatiques est sous le coup de deux enquêtes judiciaires. Par deux fois, Anticor, l'association anticorruption, a en effet déposé plainte, et par deux fois, le parquet national financier (PNF) l'a suivie, en ouvrant une enquête. Pour poursuivre ce genre d’actions, l'association compte exclusivement sur la générosité des donateurs.

"Faire un don spécifique"…  L'association Anticor, qui lutte contre la corruption et pour l'éthique en politique, propose depuis peu "de financer une action judiciaire spécifique", autrement dit d'apporter son soutien sur un sujet bien particulier. Et, en l'occurrence, elle a apparemment besoin d'aide pour ce qu'elle appelle "l'affaire des radars".

Pour rappel, Anticor a porté plainte d'abord en 2015 pour que la justice enquête sur les énormes marchés publics attribués de 2003 à 2015 à la même entreprise pour développer toute la partie informatique de ce système. Puis, en 2018, rebelote : Anticor a dû de nouveau déposer plainte pour qu'une enquête soit ouverte sur les contrats passés pour la fourniture des voitures radar, en vue de leur privatisation. À chaque fois, l'association a été entendue : le parquet national financier (PNF) a considéré qu'il y avait assez d'éléments pour effectivement ouvrir une enquête préliminaire.

Or, "pour poursuivre ces actions judiciaires, et défendre l'intérêt de tous, nous avons besoin de soutien financier", défend Marcel Claude, administrateur d'Anticor. Car "pour garder notre indépendance, nous ne bénéficions d'aucune subvention, nos seuls revenus, notamment pour payer les avocats, ce sont justement les dons".

À noter dans ce cadre qu'Anticor est considérée comme une association d’intérêt général. À ce titre, les adhésions et les dons permettent à ceux qui les versent une réduction d’impôts de 66 %. Pour prendre un exemple simple, un don de 100 euros donne donc droit à une réduction d’impôts de 66 euros… De quoi peut-être décider certains à faire un geste ?

Pour faire un don à Anticor

Pour retrouver nos articles sur la plainte relative aux voitures radar :

La justice enquête sur les contrats des voitures radar

Plainte pour favoritisme dans les contrats des voitures-radar

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (8)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Je viens de leur filer 50 € aller en prison les voleurs qui fliquent les automobilistes

Par

En réponse à gronholm65

Je viens de leur filer 50 € aller en prison les voleurs qui fliquent les automobilistes

50e imaginaires comme ta clio RS :brosse:

Par

En réponse à gronholm65

Je viens de leur filer 50 € aller en prison les voleurs qui fliquent les automobilistes

Anticor lutte contre la corruption. Là, sur des attributions de marché qui mériteraient vérification.

Rien à voir avec de la lutte anti radar.

Par

En réponse à TeamGreen74

Commentaire supprimé.

A ce prix la le tient etait en vente mais j'ai prefere mettre plus pour en acheter d'un mort né qui est moins chere et plus gros deja que le tient.

Par

En réponse à beniot9888

Anticor lutte contre la corruption. Là, sur des attributions de marché qui mériteraient vérification.

Rien à voir avec de la lutte anti radar.

Pendant ce temps là, chez les Bisounours...

Par

Les gilets jaunes devraient prêter l'oreille sur ce que fait Anticor.

https://youtu.be/fz-yQJmmoG8

Par

Éric Halphen est le cofondateur de l'association Anticor

Le 3 février 2017, il annonce son ralliement à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle française de 2017. Il est investi comme candidat En marche ! aux élections législatives de 2017 dans la 2e circonscription du Calvados.

C'est ça faites des dons.

Par

En réponse à firerabbit

Éric Halphen est le cofondateur de l'association Anticor

Le 3 février 2017, il annonce son ralliement à Emmanuel Macron pour l'élection présidentielle française de 2017. Il est investi comme candidat En marche ! aux élections législatives de 2017 dans la 2e circonscription du Calvados.

C'est ça faites des dons.

Excellent résumé

Je me demande si c'est pas un écran de fumé cette assos, pour l'instant elle n'a rien obtenu alors même que la corruption est partout en politique chez nous

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire