Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Angleterre : les voitures de demain pourraient signaler les nids-de-poule

Dans Pratique / Autres actu pratique

Audric Doche

Angleterre : les voitures de demain pourraient signaler les nids-de-poule

Alors que nous sommes en France encore trop préoccupés par l'installation de ralentisseurs à tout va, en Angleterre, une initiative intéressante du gouvernement pourrait amener les automobiles de demain à pouvoir signaler les nids-de-poule et autre portions de route dégradées. Des signalements qui seraient ensuite relayés par des drones.

L'avantage du tout connecté est que l'on peut disposer d'un grand niveau d'informations précis, et en temps réel. C'est d'ailleurs sur cela que compte s'appuyer le gouvernement britannique qui planche sur les prochaines mesures pour améliorer le réseau routier national, et l'une d'elle est déjà très avant-gardiste.

Les futurs véhicules autonomes et connectés, entre eux et aux infrastructures, pourraient en effet analyser la route et signaler les nids-de-poule et autres dégradations importantes de l'asphalte à un centre de données, qui jonglerait également avec des drones capables de bien cibler les endroits difficiles. Un amalgame de technologie et d'ondes qui faciliterait notamment la vie aux services de voiries, capables, ainsi, d'intervenir rapidement et avec précision.

Le gouvernement anglais annonce déjà être en train de tester des drones pour la surveillance de certaines zones. Ce qui, in fine, améliorerait les conditions de circulation, diminuerait les embouteillages et réduirait aussi les accidents, notamment sur les axes secondaires (nationales et départementales).

Encore faudra-t-il que les clients se mettent massivement à acheter des voitures ultra-connectées et autonomes. Ce n'est donc pas pour demain.

SPONSORISE

Dernières vidéos

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire