Publi info
 

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Dans Salons / Salon de Paris

Aston Martin est bel et bien présent au Mondial de Paris. Non pas officiellement mais par le biais de son distributeur parisien, qui est venu avec entre autres, le nouveau fleuron de la gamme, à savoir la DBS Superleggera.

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Aston Martin est bel et bien présent au Mondial de Paris. Non pas officiellement, mais par le biais de son distributeur parisien, qui est venu avec entre autres, le nouveau fleuron de la gamme, à savoir la DBS Superleggera.

 

Basée sur la dernière DB11, elle est, comme son nom l’indique, allégée. De 72 kg pour être précis, grâce à l’emploi massif de carbone, sur le hayon, le toit, le diffuseur, les coques de rétroviseur et surtout le capot. Cela dit, elle frôle encore les 1700 kg, quand une de ses concurrentes, puisqu'il faut bien en choisir une, la Ferrari 812 Superfast, affiche 1 630 kg.

L'arrière de la DBS arbore des feux reliés par un bandeau. La mode Porsche est encore passée par là !
L'arrière de la DBS arbore des feux reliés par un bandeau. La mode Porsche est encore passée par là !
La proue semble vouloir avaler la route tant la calandre est béante. C'est moins joli qu'un avant de DB11, à nos yeux.
La proue semble vouloir avaler la route tant la calandre est béante. C'est moins joli qu'un avant de DB11, à nos yeux.

 

Plus légère mais aussi plus performante. Si la DB11 donne le choix entre le V8 4.0 d'origine AMG de 510 ch, et un V12 bi-turbo de 608 ch (voire 639 en version AMR Aston Martin Racing), la DBS Superleggera ne retient que le V12 de 5.2 litres. Ses deux turbos soufflent encore plus fort (2 bars contre 1,7) et la puissance bondit à  725 ch ici, pour un couple impressionnant de 900 Nm. La cavalerie passe à la route via les roues arrière seulement, aidées d’un blocage de différentiel mécanique. Le 0 à 100 est avalé en 3,4 s (contre 3,7 s à la version AMR) et la vitesse maxi passe à 340 km/h (contre 334). Avec des performances pareilles, la Ferrari 812 superfast est presque à portée. Elle aussi pointe elle aussi à 340 km/h mais reste devant à l'accélération avec son 0 à 100 km/h en 2,9 s.

La planche de bord est reprise de la DB11. De bien meilleure qualité que dans les anciens modèles de la marque, elle surprend tout de même avec un écran multimédia intégré bizarrement, ainsi que des placages, du moins ci, d'un goût douteux.
La planche de bord est reprise de la DB11. De bien meilleure qualité que dans les anciens modèles de la marque, elle surprend tout de même avec un écran multimédia intégré bizarrement, ainsi que des placages, du moins ci, d'un goût douteux.

Esthétiquement, cette superleggera évolue par rapport à la DB11. Les phares sont plus ovales, moins effilés, la calandre est plus béante et la lame de bouclier semble racler le sol. Les feux arrière sont reliés par un bandeau façon Porsche. L’habitacle, quant à lui, est repris tel quel de la DB11, avec cependant, sur la version présentée au salon, des placages en faux marbre assez troublants (edit : il s'agit en fait de carbone forgé, un matériau que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui). Mais gageons qu’on peut choisir du plus classique lors de la commande.

Les pièces en carbone permettent d'alléger la DBS Superleggera de 72 kg.
Les pièces en carbone permettent d'alléger la DBS Superleggera de 72 kg.
Les places arrière sont symboliques. Tout juste du dépannage, pour des enfants.
Les places arrière sont symboliques. Tout juste du dépannage, pour des enfants.

 

Une commande pendant laquelle, pour repartir avec cette Superlegera, il vous faudra signer un chèque de 277 000 € minimum. Bien moins que les 295 000 € de la Ferrari.

J'aime

Le V12 bi-turbo poussé à 725 ch et 900 Nm de couple. Une pièce d'ofèvrerie, portant une plaque signée de l'ouvrier qui l'a monté !
Le V12 bi-turbo poussé à 725 ch et 900 Nm de couple. Une pièce d'ofèvrerie, portant une plaque signée de l'ouvrier qui l'a monté !

Je n'aime pas

Les placages en carbone forgé de la version présentée sur le stand sont d'un goût plutôt douteux, mais tous les goûts sont dans la nature.
Les placages en carbone forgé de la version présentée sur le stand sont d'un goût plutôt douteux, mais tous les goûts sont dans la nature.

 

 

L'instant Caradisiac : record de capot

Après l'avoir ouvert à ma demande, via un petit bouton caché sur le côté de la planche de bord, et donc inaccessible portière fermée, la représentante Aston m'apprend que le capot de la Superleggera, entièrement moulé en fibre de carbone, est la plus grosse pièce existante en carbone dans la production mondiale. Vrai ou faux, difficile de le savoir. Bugatti, Pagani, Koenigsegg utilise aussi ce matériau sur des grosses pièces. Mais si c'est vrai, cette DBS détient alors un capot record.

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Portfolio (14 photos)

En savoir plus sur : Aston Martin Dbs Coupe

Commentaires (16)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'adore! (sauf l'intérieur).

Et puis pas de moteur électrique à part pour le demarreur et l'essuie glace :bien:

Par

Magnifique comme toujours chez aston

Par

En réponse à caradisboub

J'adore! (sauf l'intérieur).

Et puis pas de moteur électrique à part pour le demarreur et l'essuie glace :bien:

Y'a bien plus de moteurs électriques que ça dans une voiture.

À ta liste, tu peux aussi ajouter ceux de la ventilation, l'assistance à la direction, et tous ceux dans le moteur (bardé d'électronique).

Sinon, ça m'étonnera toujours ce nom italien ''super léger'' même pour des voitures anglaises...

Par

En réponse à PeDrO128

Y'a bien plus de moteurs électriques que ça dans une voiture.

À ta liste, tu peux aussi ajouter ceux de la ventilation, l'assistance à la direction, et tous ceux dans le moteur (bardé d'électronique).

Sinon, ça m'étonnera toujours ce nom italien ''super léger'' même pour des voitures anglaises...

C'est clair, la caisse de 1 tonne 7 "superleggera"...

Elle est belle, mais comme toutes les Aston, trop lourde et degueu à l'intérieur.

Par

D'un point de vue stylistique, cette Aston Martin DBS Superleggera est juste splendidissime! sublissime! !

J'adore, moa, cette face avant, sublissime, gracieuse et impressionnante avec ses superbes feux ovales, gracieux et épurés et la magnifique calandre "chapeau de gendarme", hyper racée. La ligne de l'Aston Martin DBS Superleggera est splendidissime avec ce splendide capot long et galbée, cette très élégante fente d'aération derrière le passage de roue avant, ce magnifique pavillon repoussé en arrière et cet épaulement musculeux. Sublissime, rien de moins. La partie arrière est superbe et musclée avec ce bandeau lumineux très racé et ses formes marquées.

Cette Aston Martin DBS Superleggera est une des +belles gt modernes, une splendeur absolue, une pure merveille de design 100% pur porc! !!:love::lover::fleur::rs:

Le poste de conduite de l'Aston Martin DBS Superleggera est superbe. La console centrale verticale, avec beaucoup d'étages reste très élégante et le bloc compteur en trois parties est sublissime!!! Et là, les habillages façon marbrerie ne me désappointent pas.

Le coeur de cette Aston Martin DBS Superleggera, un 5.2 V12 de 725 poneys vapeurs et 900 nm de couple n'est peut être pas le +performant mais pour ce qui est de la pure beauté mécanique et mélodique, on est servi avec des couverts en argent. L'un des +beaux moteurs du monde, très clairement. :love::fleur::rs::bien:

Sculpturale, imparfaite, impressionnante et désirable, cette Aston Martin DBS Vantage est une sublissime machine et l'une des The machines de rêve de ce salon.

Un monument.:rs:

A true wonder.:love:

Par

Magnifique, mais V12 + turbo = blasphème!!!

Je désapprouve!!!

Par

Oui j’adore Aston, mais les intérieurs décevants et la carrosserie moins charmante m’excitent moins qu’avant. Enfin, j’achèterais tout de même, mais...

Par

Cette super DB11 ne peut pas lutter face à la 812. Dynamisme en retrait, moteur sans caractère face au V2 Ferrari et boite de vitesse d'une lenteur à la limite de la plaisanterie surtout à ce tarif. L'intérieur n'est pas beaucoup plus moderne que celui de la DB9 sortie en 2004. Reste sa carrosserie qui peut séduire mais globalement c'est une déception.

Par

Unr belle auto avec un super moteur l'interieur est triste

Par

"Les placages imitation marbre", pfff c'est du carbone forgé qui donne ce rendu, ignorant !

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire