Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Dans Salons / Salon de Paris

Cailliot Manuel

Aston Martin est bel et bien présent au Mondial de Paris. Non pas officiellement mais par le biais de son distributeur parisien, qui est venu avec entre autres, le nouveau fleuron de la gamme, à savoir la DBS Superleggera.

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Aston Martin est bel et bien présent au Mondial de Paris. Non pas officiellement, mais par le biais de son distributeur parisien, qui est venu avec entre autres, le nouveau fleuron de la gamme, à savoir la DBS Superleggera.

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

 

 

Basée sur la dernière DB11, elle est, comme son nom l’indique, allégée. De 72 kg pour être précis, grâce à l’emploi massif de carbone, sur le hayon, le toit, le diffuseur, les coques de rétroviseur et surtout le capot. Cela dit, elle frôle encore les 1700 kg, quand une de ses concurrentes, puisqu'il faut bien en choisir une, la Ferrari 812 Superfast, affiche 1 630 kg.

L'arrière de la DBS arbore des feux reliés par un bandeau. La mode Porsche est encore passée par là !
L'arrière de la DBS arbore des feux reliés par un bandeau. La mode Porsche est encore passée par là !
La proue semble vouloir avaler la route tant la calandre est béante. C'est moins joli qu'un avant de DB11, à nos yeux.
La proue semble vouloir avaler la route tant la calandre est béante. C'est moins joli qu'un avant de DB11, à nos yeux.

 

Plus légère mais aussi plus performante. Si la DB11 donne le choix entre le V8 4.0 d'origine AMG de 510 ch, et un V12 bi-turbo de 608 ch (voire 639 en version AMR Aston Martin Racing), la DBS Superleggera ne retient que le V12 de 5.2 litres. Ses deux turbos soufflent encore plus fort (2 bars contre 1,7) et la puissance bondit à  725 ch ici, pour un couple impressionnant de 900 Nm. La cavalerie passe à la route via les roues arrière seulement, aidées d’un blocage de différentiel mécanique. Le 0 à 100 est avalé en 3,4 s (contre 3,7 s à la version AMR) et la vitesse maxi passe à 340 km/h (contre 334). Avec des performances pareilles, la Ferrari 812 superfast est presque à portée. Elle aussi pointe elle aussi à 340 km/h mais reste devant à l'accélération avec son 0 à 100 km/h en 2,9 s.

La planche de bord est reprise de la DB11. De bien meilleure qualité que dans les anciens modèles de la marque, elle surprend tout de même avec un écran multimédia intégré bizarrement, ainsi que des placages, du moins ci, d'un goût douteux.
La planche de bord est reprise de la DB11. De bien meilleure qualité que dans les anciens modèles de la marque, elle surprend tout de même avec un écran multimédia intégré bizarrement, ainsi que des placages, du moins ci, d'un goût douteux.

Esthétiquement, cette superleggera évolue par rapport à la DB11. Les phares sont plus ovales, moins effilés, la calandre est plus béante et la lame de bouclier semble racler le sol. Les feux arrière sont reliés par un bandeau façon Porsche. L’habitacle, quant à lui, est repris tel quel de la DB11, avec cependant, sur la version présentée au salon, des placages en faux marbre assez troublants (edit : il s'agit en fait de carbone forgé, un matériau que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui). Mais gageons qu’on peut choisir du plus classique lors de la commande.

Les pièces en carbone permettent d'alléger la DBS Superleggera de 72 kg.
Les pièces en carbone permettent d'alléger la DBS Superleggera de 72 kg.
Les places arrière sont symboliques. Tout juste du dépannage, pour des enfants.
Les places arrière sont symboliques. Tout juste du dépannage, pour des enfants.

 

Une commande pendant laquelle, pour repartir avec cette Superlegera, il vous faudra signer un chèque de 277 000 € minimum. Bien moins que les 295 000 € de la Ferrari.

J'aime

Le V12 bi-turbo poussé à 725 ch et 900 Nm de couple. Une pièce d'ofèvrerie, portant une plaque signée de l'ouvrier qui l'a monté !
Le V12 bi-turbo poussé à 725 ch et 900 Nm de couple. Une pièce d'ofèvrerie, portant une plaque signée de l'ouvrier qui l'a monté !

Je n'aime pas

Les placages en carbone forgé de la version présentée sur le stand sont d'un goût plutôt douteux, mais tous les goûts sont dans la nature.
Les placages en carbone forgé de la version présentée sur le stand sont d'un goût plutôt douteux, mais tous les goûts sont dans la nature.

 

 

L'instant Caradisiac : record de capot

Après l'avoir ouvert à ma demande, via un petit bouton caché sur le côté de la planche de bord, et donc inaccessible portière fermée, la représentante Aston m'apprend que le capot de la Superleggera, entièrement moulé en fibre de carbone, est la plus grosse pièce existante en carbone dans la production mondiale. Vrai ou faux, difficile de le savoir. Bugatti, Pagani, Koenigsegg utilise aussi ce matériau sur des grosses pièces. Mais si c'est vrai, cette DBS détient alors un capot record.

Aston Martin DBS Superleggera : du lourd ! - En direct du Mondial de Paris 2018

Photos (14)

En savoir plus sur : Aston Martin Dbs Superleggera

SPONSORISE

Actualité Aston Martin

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire