Publi info

Audi SQ8 : SUV, coupé, diesélisé

Dans Nouveautés / Nouvelles versions

Un an après ses débuts, le Q8 enfile la tenue de sport S. Sans surprise, il reprend le V8 TDI du SQ7. Le moteur, doté d'une hybridation légère, développe 435 ch.

Audi SQ8 : SUV, coupé, diesélisé

Condamné, le diesel ? Pas chez Audi ! La marque aux anneaux vient de dévoiler une nouvelle offre de sportives dotées d'un bloc TDI. Les S4, S5, S6, S7 et SQ5 carburent donc maintenant au gazole. Pour le SQ7, c'est le cas depuis plusieurs années. Le SQ8 ne fera donc pas exception !

C'est d'ailleurs logique, car il reprend la technique du SQ7. Il y a donc sous le capot un V8 4.0 litres biturbo de 435 ch. Les deux turbos sont aidés par un compresseur électrique, qui augmente le couple dès les bas régimes. Résultat, le couple maxi de 900 Nm est disponible dès 1 250 tr/mn. La vitesse est une nouvelle fois limitée à 250 km/h. Le 0 à 100 km/h est réalisé en 4,8 secondes.

Audi SQ8 : SUV, coupé, diesélisé

Le compresseur électrique est alimenté par un réseau 48V, qui fait du SQ8 un hybride léger avec un alterno-démarreur et une petite batterie lithium-ion. Ce système permet d'économiser jusqu'à 0,5 l/100 km, grâce notamment à davantage de coupures du moteur, dès que le conducteur lâche la pédale d'accélérateur. L'alterno-démarreur permet de recharger la batterie avec l'énergie libérée par la décélération.

Le SQ8 est équipé d'une boîte tiptronic à 8 rapports et d'une transmission intégrale permanente quattro, avec une distribution du couple entre les essieux avant et arrière de 40/60. Un différentiel central peut répartir le couple entre les roues arrière (il y en a davantage envoyé à la roue externe au virage). La dotation de série comprend des suspensions adaptatives à air. En revanche, il faudra passer par les options pour avoir les roues arrière directrices, qui apportent agilité et stabilité.

Audi SQ8 : SUV, coupé, diesélisé

Côté look, c'est le service minimum. Le SQ8 est proche d'un Q8 avec le pack S Line. À l'avant, les plus observateurs remarqueront que les barrettes verticales dans la calandre sont doublées. Les rétroviseurs adoptent une couleur aluminium. Le plus visible est à l'arrière, avec l'apparition de quatre sorties d'échappement rondes. De série, le SQ8 est monté sur des jantes de 21 pouces. Des 22 pouces sont proposées en option.

À bord, la personnalisation est encore moins détectable. Il y a des graphismes spécifiques pour l'instrumentation numérique. Les sièges ont un logo S... mais c'est déjà le cas sur la S Line. Pour les sièges avec appui-tête intégré, il faut passer par la case options. Des éléments de décor en carbone sont proposés. La présentation est très technologique, avec deux écrans tactiles qui remplacent la quasi-totalité des boutons. La voiture sera hyper-connectée, capable notamment dans certaines villes européennes de dire quand le feu tricolore passera au vert ! Elle pourra aussi recevoir l'assistant vocal d'Amazon, Alexa.

Le SQ8 TDI rejoindra les concessions dans le courant de l'été.

Portfolio (5 photos)

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (53)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

C'est vraiment de la belle saloperie les autos allemandes

Par

Bon, que ces gros SUV soient en diesel, soit, mais que la gamme S (non Q) soit passé au 100% diesel c'est quand même le début de la fin.

Par

En réponse à Zoulman

C'est vraiment de la belle saloperie les autos allemandes

Zoulman, le mec inutile.:bah:

Par

Bordel les articles sur les gros suv s'enchaînent nos amis écolos vont faire une attaque perso je préfère encore enchaîner ça que les articles sur leurs dyson à roulettes.

Par

Un véritable pavé indigeste cette Aldi. Lourd, SUV, sport, diesel....bientôt foutu à la porte de plusieurs grandes villes en europe. Z'on tout compris chez aldi.:lol:

Par

En vrai il rend bien. Il a aucune classe ni finesse mais il a de la gueule je trouve un peu comme un Levante. Après des beaux SUV ça se compte sur les doigts d'une seule main donc qu'il soit pas dans les 95% de moche c'est déjà une réussite !

Par

Faut pas trop blâmer Audi et les allemands mais plutôt l'Union Européenne dans son ensemble,:redface: qui avec des normes de pollutions complétement débile donne naissance à ce genre de "chose" 2T + 435ch mazout :buzz:

Par

Même si la ligne générale et surtout l'arrière sont plus sympa qu'un X6, c'est encore une fois un tank ...

Et cette calandre est juste immonde !!! :pfff:

Par

un SUV sport mazout génial !

Par

Audi + SUV + coupé + dieselisé...... :chut: La parfaite équation pour gros boeuf. :bah:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire