Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    
Publi info

Electrification et essence synthétique, arguments décisifs pour l'arrivée d'Audi en F1

Dans Sport Auto / Formule 1

Cédric Pinatel

C'est officiel, Audi vient en Formule 1 dès 2026. Et la marque aux anneaux s'y battra contre Porsche, sans collaboration entre les deux constructeurs du groupe Volkswagen. Comme au Mans...

Electrification et essence synthétique, arguments décisifs pour l'arrivée d'Audi en F1

Depuis que l'ancien patron du groupe Volkswagen a officialisé l'arrivée de Porsche et d'Audi en Formule 1, ce n'était de doute façon plus un secret. Mais le constructeur d'Ingolstadt a profité du Grand Prix de Belgique pour préciser les modalités de sa venue en Formule 1.

Comme prévu, l'arrivée d'Audi coïncidera avec celle du nouveau règlement technique de 2026, prévoyant l'utilisation d'un carburant synthétique 100% renouvelable et une augmentation de la part d’énergie électrique dans le groupe motopropulseur des voitures.

Toujours équipées d'un bloc thermique de 1,6 litre de cylindrée comme les monoplaces actuelles, ces futures Formule 1 développeront un peu plus de 1000 chevaux dont la moitié proviendra de moteurs électriques.

Audi a montré ce à quoi ressemblera sa Formule 1 engagée dès 2026. Elle devrait être préparée avec l'aide de l'écurie Sauber
Audi a montré ce à quoi ressemblera sa Formule 1 engagée dès 2026. Elle devrait être préparée avec l'aide de l'écurie Sauber

 Un duel contre Porsche

Outre Mercedes-AMG, Ferrari, Alpine et Aston Martin, Audi devra affronter la marque cousine de Porsche : les dirigeants de la firme aux anneaux confirment en effet qu'il n'y aura aucune entraide avec les motoristes du constructeur de Zuffenhausen.

Ce qui signifie deux choses : Audi développera son propre moteur et, comme au bon vieux temps de l'affrontement entre Audi et Porsche aux 24 Heures du Mans, les deux marques sœurs de Volkswagen seront rivales en Formule 1.

Abonnez-vous à la newsletter de Caradisiac

Recevez toute l’actualité automobile

L’adresse email, renseignée dans ce formulaire, est traitée par GROUPE LA CENTRALE en qualité de responsable de traitement.

Cette donnée est utilisée pour vous adresser des informations sur nos offres, actualités et évènements (newsletters, alertes, invitations et autres publications).

Si vous l’avez accepté, cette donnée sera transmise à nos partenaires, en tant que responsables de traitement, pour vous permettre de recevoir leur communication par voie électronique.

Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement de ces données, d’un droit de limitation du traitement, d’un droit d’opposition, du droit à la portabilité de vos données et du droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle (en France, la CNIL). Vous pouvez également retirer à tout moment votre consentement au traitement de vos données. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données : www.caradisiac.com/general/confidentialite/

Pour rappel, Porsche doit confirmer dans les prochaines semaines son arrivée en tant que partenaire de l'écurie Red Bull F1. Elle deviendrait actionnaire à 50% de l'équipe actuellement en tête du championnat du monde de Formule 1, toujours motorisée par un bloc Honda (renommé « Red Bull Powertrains » depuis le départ des Japonais à la fin de la saison 2021).

 Avec Sauber ?

 Si Audi doit encore préciser quel sera son partenaire châssis, puisqu'elle n'arrivera qu'en qualité de motoriste, les paddocks de Formule 1 bruissent du nom de Sauber. L'écurie suisse, actuellement motorisée par Ferrari, représente pour l'instant la marque Alfa Romeo. Mais le constructeur italien vient justement d'annoncer la fin de son partenariat avec Sauber dès la fin de la saison 2023. Le terrain semble donc idéal pour préparer 2026 et la nouvelle écurie Sauber-Audi...

 La Formule 1 loin d'être morte

 Alors que la Formula E 100% électrique peine toujours à intéresser le grand public et qu'elle vient de perdre Audi, BMW et Mercedes, l'arrivée d'Audi et de Porsche renforce encore la Formule 1. Dans un contexte de révolution mondiale de l'automobile et de basculement vers l'électrique, la discipline reine du sport automobile ne semble pas près de s'éteindre.

Sa survie passe inévitablement par une augmentation de son électrification (ce qu'elle fera dès 2026), mais l'arrivée des carburants synthétiques au bilan écologique favorable devrait lui permettre de garder ses moteurs à explosion jusqu'à la fin de la décennie ou même après. Rappelons que chez les constructeurs de voitures de route, le développement de ces carburants synthétiques pourrait sauver le moteur thermique pour certaines autos même après 2035.

Mots clés :

SPONSORISE

Actualité Audi

Toute l'actualité

Forum Audi

Commentaires ()

Déposer un commentaire