Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info

Avec Nissan, Renault aimerait acheter Fiat-Chrysler

Dans Economie / Politique / Industrie

Selon le Financial Times, Renault veut reprendre au plus vite les discussions sur le projet de fusion avec Nissan. Et si celui-ci aboutit, le nouveau groupe voudrait acquérir un constructeur pour se renforcer. Fiat-Chrysler serait convoité.

Avec Nissan, Renault aimerait acheter Fiat-Chrysler

La page Ghosn étant tournée, avec la mise en place d'une nouvelle direction, Renault repart à l'offensive. Selon le Financial Times, le constructeur français veut relancer "dès que possible" les discussions avec Nissan pour le projet de fusion, afin de rendre irréversible l'Alliance.

Carlos Ghosn travaillait sur ce projet, c'est d'ailleurs pour cela que l'État français l'avait poussé à rempiler pour un nouveau mandat à la tête de Renault et de l'Alliance en 2018. Le processus a été stoppé net avec son arrestation en novembre dernier. Certains ont d'ailleurs lié les deux faits, les japonais étant soupçonnés d'avoir mis sur la touche Ghosn pour que la fusion ne se fasse pas.

Jean-Dominique Sénard, nouveau président de Renault, va-t-il y arriver ? Il va devoir être très convaincant, car Hiroto Saikawa, l'actuel patron de Nissan, n'est toujours pas ouvert à l'idée de la fusion. Les japonais veulent toutefois mettre fin au déséquilibre entre les deux parties. Renault détient 43 % de Nissan, Nissan détient 15 % de Renault, mais sans droit de vote. Il y a quand même eu une première étape : la mise en place d'un nouveau conseil opérationnel de l'Alliance.

Le Financial Times révèle que si la fusion aboutit, la société créée aimerait par la suite faire une acquisition afin d'être plus forte pour lutter avec Volkswagen et Nissan. Le quotidien économique indique que FCA (Fiat Chrysler Automobile) fait partie des cibles privilégiées ! Il cite des sources qui expliquent que Carlos Ghosn avait déjà approché le groupe italo-américain, mais le gouvernement français avait montré son opposition. Une telle acquisition donnerait naissance à un géant mondial de l'automobile, l'Alliance sous sa forme actuelle étant déjà numéro 1 en matière de ventes de voitures particulières.

Fiat est décidément très convoité, car le groupe PSA ne cache plus vraiment sa volonté de s'associer avec lui. PSA aurait fait une nouvelle approche en début d'année, mais l'italien aurait repoussé ses avances.

PUBLICITE : PROFITEZ DE L'OFFRE

Commentaires (77)

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Franchement, je serais FCA, j'attendrais que l'affaire Ghosn finisse et ensuite je le prendrais pour remettre de l'ordre dans tout ce foutoir. On peut dire tout ce qu'on veut de Ghosn, pour faire le ménage et redresser quelque-chose qui est en chute libre, c'est l'homme de la situation. Qu'après, quand le business est à nouveau au beau fixe pour profiter de quelques avantages financiers, peu importe.

Par

Hyundai/Kia devrait faire une proposition pour l'acquisition de FCA.

Et comme ils ont déjà toutes les plateformes pour tous les types de véhicules que produit actuellement FCA (de la citadine au gros 4x4, en passant par la GT et la berline haut de gamme), ça serait plutôt facile.

Ensuite, utiliser des marques connues, mais avec une vraie fiabilité reconnue, et une garantie béton, c'est le massacre assuré des autres acteurs du marché.

:jap:

Par

"l'Alliance sous sa forme actuelle étant déjà numéro 1 en matière de ventes de voitures particulières."

Mr Ferriere, vous êtes un brin provocateur, non ?

Par

N1cool en PLS :areuh:

Par

Maintenant c'est le cric qui veut acheter FCA ???? :voyons: C'est a n'y rien comprendre. Je croyais que PSA avait déjà mis le grappin dessus :ddr:

Par

Comme ça la prochaine twingo sera vraiment une Fiat 500:areuh:

Par

".... la société créée aimerait par la suite faire une acquisition afin d'être plus forte pour lutter avec Volkswagen et Nissan" Alors la je comprend plus rien. Nissan =Renault. Que Renault lutte avec Taudiwürstwagen, je peut comprendre. C'est le grand rivale mondiale. Mais que Renault lutte contre..... Renault :confused:

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Hyundai/Kia devrait faire une proposition pour l'acquisition de FCA.

Et comme ils ont déjà toutes les plateformes pour tous les types de véhicules que produit actuellement FCA (de la citadine au gros 4x4, en passant par la GT et la berline haut de gamme), ça serait plutôt facile.

Ensuite, utiliser des marques connues, mais avec une vraie fiabilité reconnue, et une garantie béton, c'est le massacre assuré des autres acteurs du marché.

:jap:

Eh ben,je suis d'accord avec toi pour qu'un asiatique avec des soucis d'image (pas concernant la qualité) ou de volumes (Mazda ou Honda) s'intéresse à FCA

Par

En réponse à Pays du Matin Frais

Hyundai/Kia devrait faire une proposition pour l'acquisition de FCA.

Et comme ils ont déjà toutes les plateformes pour tous les types de véhicules que produit actuellement FCA (de la citadine au gros 4x4, en passant par la GT et la berline haut de gamme), ça serait plutôt facile.

Ensuite, utiliser des marques connues, mais avec une vraie fiabilité reconnue, et une garantie béton, c'est le massacre assuré des autres acteurs du marché.

:jap:

Hyundai/Kia n’a pas vraiment besoin de FCA. Car HK est dejà implanté partout dans le monde.

Renault et PSA ont + besoin de FCA, car ils n’ont aucune implantation aux US.

Je ne vois pas bien ce que HK gagnerait à racheter FCA. Ok ils gagnent jeep et tout le monde serait content d’avoir jeep dans son groupe. Mais c’est tout ...

Par Profil supprimé

Sénard peut déjà choisir sa cellule :bien:

Plus sérieusement, Renault ne fusionnera pas avec Nissan, n'a aucune trésorerie en 2018, donc ce serait avec des actions Renault, donc non.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire