Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Bolloré confirme l'échec de la Bluecar auprès des particuliers

Bolloré confirme l'échec de la Bluecar auprès des particuliers

Avec la grande avancée des batteries ces dernières années, le groupe Bolloré est à la traîne et se montre incapable de concurrencer les acteurs majeurs du secteur. Vincent Bolloré le reconnaît lui-même, sa marque ne peut rien contre les ténors que sont Renault, Tesla ou encore le groupe Volkswagen.

Au début des années 2000, le groupe Bolloré fonde Blue Solutions, une société qui se lance dans la création de batteries avant-gardistes lithium ion polymères. Seulement voilà, avec le temps, cette technologie s'est montrée de plus en plus dépassée, à tel point que la concurrence écrase aujourd'hui dans tous les domaines ce que peut faire Blue Solutions.

 

Bolloré a récemment proposé aux actionnaires de Blue Solutions de reprendre leurs parts, qui ont perdu près de trois quarts de leur valeur depuis 2014, signe que la technologie particulière de ces batteries n'est vraiment plus à la page. Et ceci condamne de facto les voitures particulières du groupe Bolloré, le principal concerné ne s'en cachant d'ailleurs pas vraiment : "quand nous nous sommes lancés, nous étions seuls. Aujourd'hui, tout le monde fait de la voiture électrique et nous ne sommes plus vraiment compétitifs". La voiture de Bolloré l’a-t-elle été véritablement un jour ? L'an dernier, les ventes de la Bluecar ont atteint 944 unités en France, contre 11 402 Renault Zoe.

 

En attendant, le groupe dit se concentrer sur les services comme l'autopartage, dont il est l'instigateur en France avec les dispositifs de type Autolib' dans les grandes villes. 

Mots clés :

Bollore

Poursuivez votre lecture :

SPONSORISE

Actualité

Toute l'actualité

Commentaires ()

Déposer un commentaire