Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
2022, année de l'extinction du monospace compact ?Les deux stars de ce segment vont être arrêtées l'année prochaine !

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Cela ne va pas dans le sens d'une diversité de l'offre, je suppose que ces véhicules avaient une habitabilité supérieure aux SUV qui les remplacent, Grand C4 vs C5. L'efficience a encore frappé.

Par

Ça va faire monter la cote de l'occasion :areuh:

Par

En réponse à AnteusFogg

Ça va faire monter la cote de l'occasion :areuh:

Les monospaces sont très recherchés sur le marché de l'occasion (surtout avant la période des vacances d'été).

Ca permet pour un budget modeste - à partir de 6000 euros - (pour un modèle d'occasion propre) de déplacer une famille de 7 personnes.

Les SUV 7 places c'est pas tout à fait le même budget.

Le truc c'est que l'acheteur d'un véhicule neuf, aujourd'hui, est une personne qui a quasiment 60 ans. A cet âge, les enfants sont grands très souvent...

La clientèle de véhicules neufs, in-fine, n'a plus rien à voir avec la clientèle d'occasion et le marché des véhicules neufs n'a évidemment aucun intérêt à plaire à une clientèle qui ne rentrera jamais dans la concession.

Par

En réponse à AnteusFogg

Ça va faire monter la cote de l'occasion :areuh:

... ou pas !

Actuellement, les gens sont plus enclin à rechercher un SUV même en occasion qu'un monospace. L'habitabilité et la praticité de certains SUV 7 places n'a rien à envier aux monospaces. La côte des monospaces est plutôt appelé à s'effondrer.

Par

Le citroëniste père de 4 ou 5 enfants n'a donc plus le choix : il doit se tourner vers d'autres marques qui proposent des véhicules 7 places, pas toujours pratiques...

Le 5008 étant peut-être l'exception.

Je ne suis pas fan du monospace, mais il faut reconnaître que le SUV sensé le remplacer n'a que rarement la bonne idée d'imiter sa praticité

Par

Ça va faire comme les modèles à essence : personne n'en voulait entre 2005 et 2015 environ, tout le monde étant passé au diesel. Puis le ratio offre / demande s'est complètement inversé depuis 2016 environ, les diesels sont devenus bien plus difficile à vendre, et les essence très recherchés.

Les annonces pullulent de diesel qui restent sur les bras des vendeurs, je vois bien les SUV subir le même sort d'ici quelques années.

Par

En réponse à Président Lincoln

Le citroëniste père de 4 ou 5 enfants n'a donc plus le choix : il doit se tourner vers d'autres marques qui proposent des véhicules 7 places, pas toujours pratiques...

Le 5008 étant peut-être l'exception.

Je ne suis pas fan du monospace, mais il faut reconnaître que le SUV sensé le remplacer n'a que rarement la bonne idée d'imiter sa praticité

de toutes façons il ne reste plus bcp de Citroenistes (Citroen vends en Europe moins que Skoda), essentiellement des vieux sans enfants d'ailleurs, plus enclins a acheter le SUV a la mode avec surtapis offerts par le vendeur, que le monospace hyper-pratique pour partir en vacances armes et bagages

Par

L'ID3 ressemble quand même salement à un monospace compact non ? Ils vont aussi enfin abandonner cet étron roulant en 2022 ?

Par

En réponse à -Nicolas-

Ça va faire comme les modèles à essence : personne n'en voulait entre 2005 et 2015 environ, tout le monde étant passé au diesel. Puis le ratio offre / demande s'est complètement inversé depuis 2016 environ, les diesels sont devenus bien plus difficile à vendre, et les essence très recherchés.

Les annonces pullulent de diesel qui restent sur les bras des vendeurs, je vois bien les SUV subir le même sort d'ici quelques années.

Diesel vs Essence, tout est une question de secteurs géographiques.

Dire que les diesels ne se vendent plus et décotent un max en occasion, c'est valable sur les régions majoritairement citadines.

Dans les secteurs ruraux, ça reste l'inverse car un moteur diesel peut prendre plus de kilomètres (on roule plus à la campagne), un moteur diesel a plus de couple (les ruraux font davantage usage d'une remorque que les citadins), un diesel est plus économe en carburant.

Bref, mets en vente un diesel de 100.000/150.000 km et une essence de 100.000/150.000 km, tu pourras constater une meilleure tenue à la côte du diesel.

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

Encore un qui n'a conduit ni l'un, ni l'autre avant d'écrire.

Par

En réponse à caffellatte

de toutes façons il ne reste plus bcp de Citroenistes (Citroen vends en Europe moins que Skoda), essentiellement des vieux sans enfants d'ailleurs, plus enclins a acheter le SUV a la mode avec surtapis offerts par le vendeur, que le monospace hyper-pratique pour partir en vacances armes et bagages

c'est pas faux...

Par

J'utilise depuis sept 2018 un Grand Scenic, bien équipé en versionIP et correctement motorisé avec le 1.3 TCe en 160 cv. A l'époque c'était u. achat raisonnable de voiture a tout faire pout remplacer a la fois la Clio 4 et la Jaguar XF.

Franchement le rapport encombrement/ habitabilité du Grand Scenic (c'est idem pour le Citroën) est imbattable. Coffre de 700 L bien carré, haut de + d'1 m, il suffit d'appuyer sur 1 bouton pour rentrer les appuis tête ar et rabattre la banquette et obtenir 1.90 m de long parfaitement plat. Tout ça dans une voiture de 4,65 m de long, c'est vraiment pratique. Certes une voiture aussi cubique c'est moche, pas spécialement fun a conduire, mais ca fait le job. Actuellement un peu plus de 85.000 km sans aucun soucis. Cet été un client m'en a proposé 17.000 € , on a regardé sur la Centrale et LBC, c'est effectivement le prix des annonces similaires en IP, 3 ans, extension de garantie 5 ans. Mais c'est le genre de voiture qu'on garde parce qu'il y a forcément un jour où elle rend service quasiment comme un utilitaire mais avec un niveau de confort supérieur aux ludospaces.

Ce sont eux qui prennent la relève, beaucoup moins rustiques que les 1eres versions, un Rifter actuel est devenu proche d'un Picasso , le prix aussi d'ailleurs...

Par

En réponse à Président Lincoln

Le citroëniste père de 4 ou 5 enfants n'a donc plus le choix : il doit se tourner vers d'autres marques qui proposent des véhicules 7 places, pas toujours pratiques...

Le 5008 étant peut-être l'exception.

Je ne suis pas fan du monospace, mais il faut reconnaître que le SUV sensé le remplacer n'a que rarement la bonne idée d'imiter sa praticité

De toute façon le "père de 4 ou 5 enfants" en a déjà fait 2 ou 3 de trop ! :biggrin:

On peut d'entrée de jeux, mettre en axiome, un manque de discernement évident. :jap:

Par

En réponse à kpouer44

De toute façon le "père de 4 ou 5 enfants" en a déjà fait 2 ou 3 de trop ! :biggrin:

On peut d'entrée de jeux, mettre en axiome, un manque de discernement évident. :jap:

En France : on appelle ça de l'optimisation fiscale. :bien:

Par

En réponse à Laorans29

... ou pas !

Actuellement, les gens sont plus enclin à rechercher un SUV même en occasion qu'un monospace. L'habitabilité et la praticité de certains SUV 7 places n'a rien à envier aux monospaces. La côte des monospaces est plutôt appelé à s'effondrer.

En effet, je vends un Grand Scénic et une Clio, la Clio s'est vendue en 2 jours, le Scénic peu d'intéressés...

Étonnant !

Par

En réponse à Laorans29

Diesel vs Essence, tout est une question de secteurs géographiques.

Dire que les diesels ne se vendent plus et décotent un max en occasion, c'est valable sur les régions majoritairement citadines.

Dans les secteurs ruraux, ça reste l'inverse car un moteur diesel peut prendre plus de kilomètres (on roule plus à la campagne), un moteur diesel a plus de couple (les ruraux font davantage usage d'une remorque que les citadins), un diesel est plus économe en carburant.

Bref, mets en vente un diesel de 100.000/150.000 km et une essence de 100.000/150.000 km, tu pourras constater une meilleure tenue à la côte du diesel.

Il n'empêche que la ratio offre- demande a complètement basculé en seulement quelques années.

Les délais de vente d'un diesel ont globalement augmenté, à cause d'une offre trop abondante.

Et ne pas oublier que les ZFE sont pour l'instant peu nombreuses, mais dans quelques années concerneront plus d'une trentaine de grandes villes. Les diesels d'avant 2011 et les essence d'avant 2006 vont être très difficile à vendre...

Je pense que les SUV vont aussi connaître un tassement de la demande une fois la mode passée, dans quelques années.

Par

En réponse à Laorans29

... ou pas !

Actuellement, les gens sont plus enclin à rechercher un SUV même en occasion qu'un monospace. L'habitabilité et la praticité de certains SUV 7 places n'a rien à envier aux monospaces. La côte des monospaces est plutôt appelé à s'effondrer.

D'accord pour la partie cote qui s’effondre. J'aurais voulu un break, mais je n'avais pas le budget, j'ai trouvé le monospace compacte "de la même generation" (avec la même plateforme...) pour bien moins cher. Les gens ne veulent plus de monospace.

Par contre, a de rare exceptions, en général le SUV taille/plateforme équivalente est moins logeable que le monospace qu'il remplace.

Par

En réponse à Axel015

En France : on appelle ça de l'optimisation fiscale. :bien:

C'est vrai que "un enfant" rapporte plus qu'il ne coute... :violon:

Je pense que tous le monde est d'accord pour dire que c'est une vrai connerie de penser comme cela. :jap:

Faut arrêter de penser que les Français sont des "cons". :fleur:

Par

En réponse à -Nicolas-

Il n'empêche que la ratio offre- demande a complètement basculé en seulement quelques années.

Les délais de vente d'un diesel ont globalement augmenté, à cause d'une offre trop abondante.

Et ne pas oublier que les ZFE sont pour l'instant peu nombreuses, mais dans quelques années concerneront plus d'une trentaine de grandes villes. Les diesels d'avant 2011 et les essence d'avant 2006 vont être très difficile à vendre...

Je pense que les SUV vont aussi connaître un tassement de la demande une fois la mode passée, dans quelques années.

Tout le monde dit ça mais en pratique, les ventes des diesels en occasion se font rapidement, la demande reste forte. Les modèles essence restent aussi très confidentiels dans bien des cas, les acheteurs n'ont pas le même profil.

Par

En réponse à GY201

Tout le monde dit ça mais en pratique, les ventes des diesels en occasion se font rapidement, la demande reste forte. Les modèles essence restent aussi très confidentiels dans bien des cas, les acheteurs n'ont pas le même profil.

Non, avec l'ethanol, la vignette critair, le coût des FAP / EGR / turbo, et la hausse du gasoil, c'est bien plus compliqué de vendre un diesel (Scénic 1.5 dci 105 dans mon cas)

Par

En réponse à Trej22

Non, avec l'ethanol, la vignette critair, le coût des FAP / EGR / turbo, et la hausse du gasoil, c'est bien plus compliqué de vendre un diesel (Scénic 1.5 dci 105 dans mon cas)

Tu as un moteur qui supporte une mauvaise réputation… Les C4 picasso avec le 2l diesel restent moins d'une semaine a la vente.

Par

En réponse à kpouer44

C'est vrai que "un enfant" rapporte plus qu'il ne coute... :violon:

Je pense que tous le monde est d'accord pour dire que c'est une vrai connerie de penser comme cela. :jap:

Faut arrêter de penser que les Français sont des "cons". :fleur:

Ca dépend ton salaire.

Quand tu commences à gagner bcp d'argent et rentrer dans la tranche à 41% d'imposition, les parts fiscales sont une bénédiction !

Prenons un exemple simple : quelqu'un qui déclare 150 000 euros par an (en comptant les 10% de déduction forfaitaire).

Avec 1 seul part fiscal (union libre par exemple) = 45 700 € d'impôt.

Avec un couple (pacsé ou marrié) et 5 enfants (6 parts fiscal) = 1500 € d'impôt.

Est-ce que 5 enfants coûtent 44 000 euros par an en frais ? Et même si c'était le cas, est-ce à l'état de financer vos progénitures ?

D'autant plus dans un monde à l'agonie à cause de la surpopulation...

Par

(..)

Pour les amateurs du genre, il faudra aller voir du côté des marques premium !

(..)

On attend la réaction des possesseurs d'un Lodgy... :biggrin:

Plus sérieusement, le problème de cette clientèle est qu'elle cherche généralement du... 7 places. A voir donc si l'offre va se raréfier ou pas.

Par

En réponse à Axel015

Les monospaces sont très recherchés sur le marché de l'occasion (surtout avant la période des vacances d'été).

Ca permet pour un budget modeste - à partir de 6000 euros - (pour un modèle d'occasion propre) de déplacer une famille de 7 personnes.

Les SUV 7 places c'est pas tout à fait le même budget.

Le truc c'est que l'acheteur d'un véhicule neuf, aujourd'hui, est une personne qui a quasiment 60 ans. A cet âge, les enfants sont grands très souvent...

La clientèle de véhicules neufs, in-fine, n'a plus rien à voir avec la clientèle d'occasion et le marché des véhicules neufs n'a évidemment aucun intérêt à plaire à une clientèle qui ne rentrera jamais dans la concession.

C'est le piège de l'occasion, dont l'offre est finalement calquée sur celle du neuf, avec quelques années de décalage.

Et sinon, oui, ce sont majoritairement les seniors qui achètent du neuf, et ils sont généralement adeptes des SUV, ceci expliquant pourquoi il s'en vend de plus en plus.

Par

En réponse à Président Lincoln

Le citroëniste père de 4 ou 5 enfants n'a donc plus le choix : il doit se tourner vers d'autres marques qui proposent des véhicules 7 places, pas toujours pratiques...

Le 5008 étant peut-être l'exception.

Je ne suis pas fan du monospace, mais il faut reconnaître que le SUV sensé le remplacer n'a que rarement la bonne idée d'imiter sa praticité

Je serais étonné que Citroën n'ait pas prévu un remplaçant à son monospace: un c5 aircross... 7 places?

Par

En réponse à -Nicolas-

Il n'empêche que la ratio offre- demande a complètement basculé en seulement quelques années.

Les délais de vente d'un diesel ont globalement augmenté, à cause d'une offre trop abondante.

Et ne pas oublier que les ZFE sont pour l'instant peu nombreuses, mais dans quelques années concerneront plus d'une trentaine de grandes villes. Les diesels d'avant 2011 et les essence d'avant 2006 vont être très difficile à vendre...

Je pense que les SUV vont aussi connaître un tassement de la demande une fois la mode passée, dans quelques années.

ou pas.

car tous les seniors que je connais me disent à chaque fois qu'ils apprécient le côté surélevé des SUV qui leur permet notamment de monter et descendre facilement du véhicule.

et comme ce sont eux qui achètent massivement les voitures neuves...:bah:

Par

En réponse à kpouer44

C'est vrai que "un enfant" rapporte plus qu'il ne coute... :violon:

Je pense que tous le monde est d'accord pour dire que c'est une vrai connerie de penser comme cela. :jap:

Faut arrêter de penser que les Français sont des "cons". :fleur:

On est pas a une connerie près… D'après Emmanuel Todd, en France les enfants naissent principalement dans les familles aisées alors que au Royaume Uni, c'est plutôt dans les familles nécessiteuses. Pour lui l'avenir de chacun de ces pays va être différent .

ISBN‏ : ‎ 978-2757855409

Par

En réponse à fedoismyname

ou pas.

car tous les seniors que je connais me disent à chaque fois qu'ils apprécient le côté surélevé des SUV qui leur permet notamment de monter et descendre facilement du véhicule.

et comme ce sont eux qui achètent massivement les voitures neuves...:bah:

On aura donc un tassement de la demande sur l'occasion, l'offre de SUV disponibles sera supérieure à la demande, car sur le marché de seconde main, il n'y a pas que des séniors...

Par contre, les rares berlines ou break ou monospace essence profiteront d'une offre très faible, et donc une revente très rapide.

Par

En réponse à Axel015

Ca dépend ton salaire.

Quand tu commences à gagner bcp d'argent et rentrer dans la tranche à 41% d'imposition, les parts fiscales sont une bénédiction !

Prenons un exemple simple : quelqu'un qui déclare 150 000 euros par an (en comptant les 10% de déduction forfaitaire).

Avec 1 seul part fiscal (union libre par exemple) = 45 700 € d'impôt.

Avec un couple (pacsé ou marrié) et 5 enfants (6 parts fiscal) = 1500 € d'impôt.

Est-ce que 5 enfants coûtent 44 000 euros par an en frais ? Et même si c'était le cas, est-ce à l'état de financer vos progénitures ?

D'autant plus dans un monde à l'agonie à cause de la surpopulation...

Bonjour l'escroc !

Déjà tu gagnes 150.000 euros...

En passant de célibataire à pacser, tu grattes déjà 15.000e d'impôt.

Reprenons :

PACSER 0 enfants : 33.338

Avec 4 enfants : 23.918

Différence : 9420 euros

9.5 k d'écarts ! Pour élever 4 enfants à l'année ! Bah non mon gars c'est toujours pas rentable ! Entre le logement, la nourriture, les habits, la conso d'énergie...

Non ! Ce n'est pas une optimisation fiscale. :bah:

Par

Bah d'un point de vue aérodynamique un SUV ou un monospace, ça ne change pas grand chose. Au moins dans le monosapce on avait de belles surface vitrées pour regarder la campagne mais je pense que regarder autour de soi est une valeur du passé.

L'avantage c'est qu'en tombant dans l'autisme, les constructeurs peuvent vendre leur machine beaucoup plus cher. C'est vrai que ne pas pouvoir nourrir sa famille mais être endetté et se déplacer dans une grosse voiture c'est un grand progrès socail

Par

En réponse à Axel015

Les monospaces sont très recherchés sur le marché de l'occasion (surtout avant la période des vacances d'été).

Ca permet pour un budget modeste - à partir de 6000 euros - (pour un modèle d'occasion propre) de déplacer une famille de 7 personnes.

Les SUV 7 places c'est pas tout à fait le même budget.

Le truc c'est que l'acheteur d'un véhicule neuf, aujourd'hui, est une personne qui a quasiment 60 ans. A cet âge, les enfants sont grands très souvent...

La clientèle de véhicules neufs, in-fine, n'a plus rien à voir avec la clientèle d'occasion et le marché des véhicules neufs n'a évidemment aucun intérêt à plaire à une clientèle qui ne rentrera jamais dans la concession.

Ben les retraités autour de chez moi sont tous en monospaces, ludospaces et SUV : ils ont des petits enfants...

Par

En réponse à -Nicolas-

On aura donc un tassement de la demande sur l'occasion, l'offre de SUV disponibles sera supérieure à la demande, car sur le marché de seconde main, il n'y a pas que des séniors...

Par contre, les rares berlines ou break ou monospace essence profiteront d'une offre très faible, et donc une revente très rapide.

pas de mystère, c'est l'offre de la loi et de la demande: tout ce qui est rare prend de la valeur... bien pour les vendeurs, beaucoup moins pour les acheteurs.:bah:

Par

En réponse à kpouer44

Bonjour l'escroc !

Déjà tu gagnes 150.000 euros...

En passant de célibataire à pacser, tu grattes déjà 15.000e d'impôt.

Reprenons :

PACSER 0 enfants : 33.338

Avec 4 enfants : 23.918

Différence : 9420 euros

9.5 k d'écarts ! Pour élever 4 enfants à l'année ! Bah non mon gars c'est toujours pas rentable ! Entre le logement, la nourriture, les habits, la conso d'énergie...

Non ! Ce n'est pas une optimisation fiscale. :bah:

J'avais un collègue ingénieur non marié vivant avec sa concubine avec laquelle il a eu 3 gosses.

Mais comme sa concubine avait un petit salaire, il avait donc mis ses 3 gosses à sa charge, et ainsi, il payait 0 impôt.:bah:

Par

En réponse à GY201

On est pas a une connerie près… D'après Emmanuel Todd, en France les enfants naissent principalement dans les familles aisées alors que au Royaume Uni, c'est plutôt dans les familles nécessiteuses. Pour lui l'avenir de chacun de ces pays va être différent .

ISBN‏ : ‎ 978-2757855409

Et il les sort d'ou ses stats ? Qu'il aille visiter des banlieues d'agglomération ou qu'il vienne faire un tour dans le nord pour voir. Dans le nord les couples au RSA qui font des gamins pour les allocations c'est pas une légende.

Comme si en France les couples aisés largement en minorité faisaient plus d'enfants que les autres. J'attends les études, par r que ça m'a tout l'air de n'être rien d'autre qu'un fantasme sorti d'un esprit déconnecté.

Par

En réponse à ape.happy

Bah d'un point de vue aérodynamique un SUV ou un monospace, ça ne change pas grand chose. Au moins dans le monosapce on avait de belles surface vitrées pour regarder la campagne mais je pense que regarder autour de soi est une valeur du passé.

L'avantage c'est qu'en tombant dans l'autisme, les constructeurs peuvent vendre leur machine beaucoup plus cher. C'est vrai que ne pas pouvoir nourrir sa famille mais être endetté et se déplacer dans une grosse voiture c'est un grand progrès socail

Quel rapport avec l'autisme ? L'autisme c'est un problème d'adaptation, pas un manque d'intelligence au contraire, ils sont généralement plus intelligent que la moyenne.

Ce que tu décris est surtout la preuve d'une bêtise accrue, aucun rapport donc.

Par

En réponse à Panic At the Auto

Et il les sort d'ou ses stats ? Qu'il aille visiter des banlieues d'agglomération ou qu'il vienne faire un tour dans le nord pour voir. Dans le nord les couples au RSA qui font des gamins pour les allocations c'est pas une légende.

Comme si en France les couples aisés largement en minorité faisaient plus d'enfants que les autres. J'attends les études, par r que ça m'a tout l'air de n'être rien d'autre qu'un fantasme sorti d'un esprit déconnecté.

On attend vite les statistiques ethniques.

Par

En réponse à caffellatte

de toutes façons il ne reste plus bcp de Citroenistes (Citroen vends en Europe moins que Skoda), essentiellement des vieux sans enfants d'ailleurs, plus enclins a acheter le SUV a la mode avec surtapis offerts par le vendeur, que le monospace hyper-pratique pour partir en vacances armes et bagages

Pourquoi tu racontes de la m****? , le nombre de gens que je vois en picasso encore = famille avec enfants, alors l'érudit, tais toi un peu

Par

En réponse à narmer

On attend vite les statistiques ethniques.

Interdites en France.

Au Royaume Uni, des études statistiques portant sur les chromosomes ont permis d'établir que, plus on va vers l'ouest de la GB, plus le fond de population est proche des Celtes qui peuplaient l'île de Bretagne (la Britannia de l'époque romaine) avant les invasions anglo-saxonnes.

Si on faisait les mêmes statistiques génétiques dans l'hexagone, on trouverait:

-des Germains à l'est et au nord;

-des latins mélangés à des gaulois dans le SE;

-des Gaulois et des pré-indo-européens dans le SO;

-Des Gaulois dans le centre;

-Des Bretons issus des migrations en provenance de la Britannia antique en Bretagne, mélangés à un reste de Gaulois en proportion croissante vers l'est;

Sauf que:

-dans le pays vannetais, on trouverait des Gaulois descendant des Vénètes jusque vers l'embouchure de la Loire;

-des Bretons mélangés à des Espagnols dans le sud du pays bigouden;

-des traces de Saxons ayant fait d'innombrables descentes sur les côtes bretonne;

-et même des Irlandais ayant fuit les persécutions anglaises pour s'installer dans un pays catholique parlant une langue celtique comme eux (vers Landerneau).

Compliqué, hein?

Par

C'est immonde, supprimez ce classe B de plouc qui ne fait honneur a une marque sois disant raffiné comme Mercedes.

Par

En réponse à kpouer44

Bonjour l'escroc !

Déjà tu gagnes 150.000 euros...

En passant de célibataire à pacser, tu grattes déjà 15.000e d'impôt.

Reprenons :

PACSER 0 enfants : 33.338

Avec 4 enfants : 23.918

Différence : 9420 euros

9.5 k d'écarts ! Pour élever 4 enfants à l'année ! Bah non mon gars c'est toujours pas rentable ! Entre le logement, la nourriture, les habits, la conso d'énergie...

Non ! Ce n'est pas une optimisation fiscale. :bah:

Mais pourquoi l'état devrait financer tes gosses ? Je ne comprends pas ?

Enfin quand je dis l'état, je veux dire, moi ? Pourquoi je devrais financer tes gosses ? Si tu as pas les moyens d'élever des gosses tu en fais pas, tu rendras service à la société...

Par

En réponse à VARVILO

Interdites en France.

Au Royaume Uni, des études statistiques portant sur les chromosomes ont permis d'établir que, plus on va vers l'ouest de la GB, plus le fond de population est proche des Celtes qui peuplaient l'île de Bretagne (la Britannia de l'époque romaine) avant les invasions anglo-saxonnes.

Si on faisait les mêmes statistiques génétiques dans l'hexagone, on trouverait:

-des Germains à l'est et au nord;

-des latins mélangés à des gaulois dans le SE;

-des Gaulois et des pré-indo-européens dans le SO;

-Des Gaulois dans le centre;

-Des Bretons issus des migrations en provenance de la Britannia antique en Bretagne, mélangés à un reste de Gaulois en proportion croissante vers l'est;

Sauf que:

-dans le pays vannetais, on trouverait des Gaulois descendant des Vénètes jusque vers l'embouchure de la Loire;

-des Bretons mélangés à des Espagnols dans le sud du pays bigouden;

-des traces de Saxons ayant fait d'innombrables descentes sur les côtes bretonne;

-et même des Irlandais ayant fuit les persécutions anglaises pour s'installer dans un pays catholique parlant une langue celtique comme eux (vers Landerneau).

Compliqué, hein?

Si on faisait des statistiques ethniques en France, on se rendrait surtout compte que 95% des délinquants sont issus de l'immigration (récente et africaine) et ça c'est impensable pour toute une population qui se voile la face (sans jeu de mot) et qui ne veut pas voir la vérité. :bah:

C'est pour cette raison que les statistiques ethniques sont interdites en France, pour ne pas mettre en lumière une vérité qui gène (celle de l'échec total de l'intégration et de l'assimilation en France depuis 40 ans).

Par

En réponse à Axel015

Mais pourquoi l'état devrait financer tes gosses ? Je ne comprends pas ?

Enfin quand je dis l'état, je veux dire, moi ? Pourquoi je devrais financer tes gosses ? Si tu as pas les moyens d'élever des gosses tu en fais pas, tu rendras service à la société...

C'est normal que tu ne comprennes pas.

Un état a une politique générale qui pense au delà des 2-3 ans des chasseurs de prime boursière ou des 10-15 ans des individus, surtout ceux qui n'ont pas compris que l'homme est une espèce grégaire où l'individualisme mène a la mort prématurée. Sapiens vit en groupe chacun accorde un minimum d'attention a son entourage plus large que la simple famille directe tout ça pour assurer la survie a long terme d'une espèce finalement pas trop gâtée en performances physiques.

Tous ceux qui ne voient aucun intérêt a tout ça s'installent dans la grivèlerie et sont les premiers a reprocher a leurs voisins de bénéficier de droits qu'ils vont réclamer a leur profit le lendemain.

Par

En réponse à GY201

C'est normal que tu ne comprennes pas.

Un état a une politique générale qui pense au delà des 2-3 ans des chasseurs de prime boursière ou des 10-15 ans des individus, surtout ceux qui n'ont pas compris que l'homme est une espèce grégaire où l'individualisme mène a la mort prématurée. Sapiens vit en groupe chacun accorde un minimum d'attention a son entourage plus large que la simple famille directe tout ça pour assurer la survie a long terme d'une espèce finalement pas trop gâtée en performances physiques.

Tous ceux qui ne voient aucun intérêt a tout ça s'installent dans la grivèlerie et sont les premiers a reprocher a leurs voisins de bénéficier de droits qu'ils vont réclamer a leur profit le lendemain.

" l'individualisme mène a la mort prématurée"

Je ne suis pas d'accord. Les sociétés d'origine protestante qui voit qui mise sur la réussite de l'individu s'en sorte bcp mieux que les sociétés qui misent sur une collectivité à outrance (catholique).

De plus, promouvoir la surpopulation alors que l'on nous rabâche les problèmes de CO² c'est une blague qui fait rire jaune.

Par

Le pays qui s'en sort le mieux reste la Chine qui est passé de dernier a bientôt premier en 70 ans. Pas trop chrétien, un peu bouddhiste, un peu animiste et en fait plutôt loin des religions. Si on compare avec l'Inde, le chemin parcouru par ces deux pays montre la différence d’efficacité entre économie administrée et économie "libre" (liberté du renard dans le poulailler).

Par

En réponse à GY201

Le pays qui s'en sort le mieux reste la Chine qui est passé de dernier a bientôt premier en 70 ans. Pas trop chrétien, un peu bouddhiste, un peu animiste et en fait plutôt loin des religions. Si on compare avec l'Inde, le chemin parcouru par ces deux pays montre la différence d’efficacité entre économie administrée et économie "libre" (liberté du renard dans le poulailler).

à l'image des galères romaines qui avançaient sans problème.

comme quoi, quelques coups de fouet bien placés sont largement suffisants.

les chinois ont tout compris, surtout ceux à la tête du PC...

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Monospace

Avis Monospace

Toute l'actualité