Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Ecotaxe : reportage au coeur du mouvement des chauffeurs routier

Prisca Pellerin

Ecotaxe : reportage au coeur du mouvement des chauffeurs routier

Déposer un commentaire

Par

Il faut faire détruire l'union européenne, que tout les pays en sorte et que nous ayons tous notre souveraineté :fleur: :bah:

Par Anonyme

Y a des mouvements autrement plus légitimes que ce baroud d'une économie, d'un monde, aujourd'hui en déclin irrémédiable et salutaire !

STOP au transport routier, vecteur de saturation du trafic, pollution atmosphérique, visuelle et sonore et surtout cause de toujours trop d'accidents mortels !

Vive une écotaxe véritablement dissuasive, une hausse des carburants sans précédent et une interdiction du transport routier au minimum 2 jours par semaine !

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Y a des mouvements autrement plus légitimes que ce baroud d'une économie, d'un monde, aujourd'hui en déclin irrémédiable et salutaire !

STOP au transport routier, vecteur de saturation du trafic, pollution atmosphérique, visuelle et sonore et surtout cause de toujours trop d'accidents mortels !

Vive une écotaxe véritablement dissuasive, une hausse des carburants sans précédent et une interdiction du transport routier au minimum 2 jours par semaine !

   

@ anonyme 18H14 2 jours par semaine d'approvisionnement et le reste de la semaine tu attendras pour manger, pour recevoir ta chaudière, ou tes palettes de parpaings...Ah, joubliais, tout ce dont tu as besoin vient par péniche et par train dans ton magasin, chez toi ou chez l'artisan qui travaille chez toi.Il y a des moments il vaut mieux se marrer.Maintenant l'Europe permet à tous de travailler d'un pays à l'autre mais avec des salaires et des coùuts différents.Quand il n'y aura plus de transporteurs français, si ton approvisionnement dépend des autres on va encore plus se marrer ce sera comme pour le lait et la viande et ....le reste tu n'auras que ce qui reste! Tu as l'air aussi intelligent que les politiques eurocrates qui nous gouvernent.Qui sait, t'en est peut-être un! (Je me marre....)

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

@ anonyme 18H14 2 jours par semaine d'approvisionnement et le reste de la semaine tu attendras pour manger, pour recevoir ta chaudière, ou tes palettes de parpaings...Ah, joubliais, tout ce dont tu as besoin vient par péniche et par train dans ton magasin, chez toi ou chez l'artisan qui travaille chez toi.Il y a des moments il vaut mieux se marrer.Maintenant l'Europe permet à tous de travailler d'un pays à l'autre mais avec des salaires et des coùuts différents.Quand il n'y aura plus de transporteurs français, si ton approvisionnement dépend des autres on va encore plus se marrer ce sera comme pour le lait et la viande et ....le reste tu n'auras que ce qui reste! Tu as l'air aussi intelligent que les politiques eurocrates qui nous gouvernent.Qui sait, t'en est peut-être un! (Je me marre....)

   

On a vécu sans mon garenne !

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

On a vécu sans mon garenne !

   

On peut vivre sans ton avis avisé!!!!!

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

On a vécu sans mon garenne !

   

ouais de la même manière qu'on a vécu à la bougie pendant des années....

Le problème des transports n'est pas tant nos chauffeurs, mais que la France est à un carrefour obligé pour rouler en Europe de l'Ouest !

Profitons-en !

Taxons l'utilisation du réseau gratuit pour les camions mais en l'échange d'un allègement de charges pour les transporteurs établis en France.

Au final pour eux ce sera kif-kif en revanche pour les autres ce sera plus cher....c'est ce que fait déjà l'Allemagne, la Suisse, l'Autriche, etc.

Par Anonyme

Ridicule ce mouvement. Quand j'entend les soit-disant responsables

d'entreprises routières pleurer qu'ils ne seraient pas capables de

répercuter l'écotaxe sur leurs clients... De qui se moque-t-on, là ?

La part variable du prix du transport dû à la variation hebdomadaire, sinon quotidienne du carburant, cela existe depuis des années. Et nos braves patrons de PME ne seraient pas capables de répercuter une taxe annualisée ?

J'habite le nord est de la France. Sur la 2x2 voies entre Lunéville et

Nancy, ce lundi, j'ai doublé vers 14H00 plus de 18 camions en file. Il

n'y avait AUCUN camion français: du tchéque, du polonais, de l'allemand,

du belge (fume!), du portugais, de l'espagnol, etc. Là, l'Union Européenne,

c'est du concret, du bien chiant, du bien lourd.

La route à cet endroit a des panneaux "trous en formation sur 2 kms"...

tous les 2 kilomètres. Des trous partout. Elle a été refaite il y a moins

de 3 ans par nos impôts & taxes.

Mais la France est tellement conne envers les poids lourds,

français ou pas. Et du pas, y en a plein: excellent réseau routier,

autoroutes certes chères mais non obligatoires pour les poids lourds, et

surtout carrefour de transit européen.

Vous reprendrez bien un autre nid-de-poule sur vos impôts ?

L'autoroute Strasbourg-Mulhouse, des files de camions TIR: c'est moins

cher de faire un crochet par la France - gratuit! - que de passer par l'Allemagne (écotaxe depuis plus de 10 ans), la Belgique (id), voire la Suisse, qui elle interdit quasiment les poids lourds.

Pour une fois qu'une taxe était justifiable (quasiment toute l'Europe l'applique!), faut que quelques crétins qui n'ont rien compris à la concurrence des pays de l'Est viennent démolir les portiques, et bien

sûr sans payer leurs dégats. Après tout, les impôts des autres Français

sont là pour cela, à 1 million d'euros le portique pété, c'est pas cher,

tant que c'est les autres (Français) qui payent leur casse!

Bon, faut pas s'énerver. Notre gouvernement de castrés spécialistes de

la reculade trouvera une douzaine de nouvelles taxes à la place, elles totalement injustifiées et qui déconcurrenceront des secteurs cette fois délocalisables: cela fera des chomeurs en plus. Mais faut pas toucher aux

routiers, sinon ils barrent les routes, et comme on peut pas les faire

bouger parce que pas de couilles, cela coûte encore plus cher de paralyser

les routes donc le pays.

Donc continuons à avoir le pays qui a le plus grand nombre de minuscules

PME dans les transports routiers par habitant, et donc le plus grand

pourcentage de frais fixes, et qui sont donc inconcurrentielles, et qui

ne veulent pas le devenir, et ce depuis plus de 50 ans.

De toute façon, le ferroutage (il y a 30 ans, on avait le meilleur réseau ferrovière d'Europe et un des + denses), cela n'a jamais existé politiquement, alors que la taille de France est parfaite pour cela.

Dire qu'en Suisse, un pays tout petit et montagneux, on met les camions sur les trains. Et si en France on mettait le TGV sur des camions ? Cela en

ferait des contrats pour les routiers!

Par Anonyme

Donc 19h26 sera heureux de payer encore plus d'impôts pour indemniser ou reconvertir ces futurs chômeurs.

ou il sera content de tout payer plus cher, vu que quasiment toutes les marchandises et matières premières transitent à un moment de leur vie par camion.

Oui les camions sont de vrai chicanes mobiles, oui, ils sont emmerdant quand il traverse des villages, mais on ne peut s'en passer.

A moins que tu n'ais les compétences d'agriculteur, éleveur, terrassier, maçon, pour tu puisses manger et avoir ta masure.

Ton ordi, il est arrivé comment dans le magasin ? et le cable qui te permet de communiquer, il a voyager à dos d'âne ?

Et les matières première qui servent à la fabrication de tes médicaments ?

Ton pinard ? il est pas livrer en utilitaire électrique ?

Faudrait réfléchir au lieu de brailler !

Par

De toute façon, soit on laisse les routes gratuite comme cela est le cas aujourd'hui, et donc on payeras des impôts pour pouvoir entretenir ces routes qui sont massacrées par les poids lourds, soit on met en place l'écotaxe pour permettre l'entretien de ces routes usées par les poids lourds avec comme conséquence payer plus cher les produits que l'on achète, mais en contrepartie, moins d’impôts a payer.

Perso, je préfère la seconde solution.

Par Anonyme

"moins d'impôts à payer" .... c'est beau de rêver.

Si tu savais combien nous coute nos énarques et leur décisions fumeuses,

tu te douterais qu'il ne baisseront pas les impôts, faut bien qu'il assume leur petit privilège sur la retraite, le logement, les frais de bouche et de transport.

Et sa d'extrême gauche à l'extrême droite, personne ne t'en parlera.

A mon avis, sa va donner : plus de transporteur français ---> + de chômeurs

Moins de "taxes pro" qui rentre, moins de marché pour les constructeurs/vendeurs et mécanos poids lourd.

et en contrepartie, un monopole des chauffeurs étrangers, qui n'auront aucun mal à faire des arrangements pour pousser les prix vers le haut, comme c'est le cas des secteurs à faible concurrence.

Sans oublier, l'augmentation du nombre de chauffeurs étrangers exploités, ou sans permis ni assurance valide (sa existe déjà, mais va s'amplifier)

encore cette semaine, un article du journal local expliquait que certaines boites de transport de l'Est envoyaient leur chauffeur avec le minimum de monnaie, certains d'entre eux sont obliger de siphonner le réservoir des collègues sur les aires de repos pour pouvoir rentrer.

Et c'est que vous appelez un monde meilleur, écolo et sécurisé ?

Par Anonyme

Il y a pourtant un moyen très simple d'arrêter ce mouvement et sans enlever l'écotaxe donc sans perdre la face pour nos taxeurs fous et démagos. Le seul problème est que pour eux, enlever une taxe pour la remplacer par une autre à assiette plus large est inconcevable, une taxe doit s'ajouter à une autre taxe, quitte à faire crever tout un secteur d'activité.

Par Anonyme

C'est marrant l'attaque à 2 balles. Tout ton argumentaire tient dans

le fait que je ne voudrais pas des camions. Ce n'est absolument pas ce

que j'ai écrit.

Oui, JE VEUX PAYER PLUS CHER LES TRANSPORTS EN CAMION... quand ledit

camion transporte quelque chose que je consomme. Et c'est déjà le cas

quand le carburant augmente, et ce depuis plus de 20 ans! Cela, le

PDG d'une entreprise de transport sait très bien le faire. Nie-le si

cela t'amuse.

Consommateur = payeur. Polleur = payeur. Défonceur de route = payeur.

Pas difficile comme idée.

Non, JE NE VEUX PAS QUE MES IMPOTS SERVENT A REPARER des routes défoncées

par des camions qui eux ne payent rien, et, ce qui est aggravant, payent

dans tous les autres pays européens et se servent des routes françaises

gratos. Et cela, c'est un fait depuis plus de 10 ans. Ecotaxe = bien.

Point barre. Et les autres pays l'ont adoptée depuis longtemps sans

toutes ces manifs qui pètent du matos, matos qu'encore mes impots payeront.

Tiens, un autre exemple: les barrières de dégel. Trouves donc un seul

camion qui respecte cela au début du printemps. Pourtant, pas pire pour

défoncer une route. Des radars qui foutent des prunes pour 1 km/h de

trop, y en a plein. Mais une seule prune à hauteur des dégats que fait

un 18 tonnes ne respectant pas une barrière de dégel ? C'est JAMAIS

arrivé à l'entreprise bossant à 2 km de chez moi depuis 30 ans, qui

tous les jours sort ses camions (une amie est comptable dans la boite,

je sais de quoi je parle, étonnant, non ?).

UNE fois, il y a 10 ans, le maire est venu leur dire de respecter ladite

barrière, la route s'étant en partie effondrée. Et évidemment, ils n'en n'ont rien eu à foutre. Alors la collectivité a payé, comme depuis 30 ans, évidemment.

Pour 20H51: bien sûr, t'as raison, comme dirait Coluche. C'est vrai

que nos énarques prennent des décisions qui coûtent très cher. Là,

je suis d'accord. Donc suivons un raisonnement logique à partir de cela:

ne taxons pas les camions qui bousillent nos routes et payons

à leur place avec nos impôts.

Désolé, je ne vois pas le raisonnement logique entre les 2 phrases.

Le rapport entre les deux ? Je ne vois pas du tout.

Ah si! La bétise, évidemment!

En plus, dans tes arguments (chauffeur siphonneur étranger), c'est quoi

le rapport avec l'écotaxe ? C'est plutot un argument en FAVEUR de l'écotaxe.

Elle découragera les patrons étrangers radins de passer en France puisque cela leur coûtera proportionnellement bien plus cher qu'aux patrons français.

Donc moins de camions étrangers sur les routes françaises = plus de boulot

pour les camions français.

Et encore une fois, le problème du transport en France est connu depuis

la fin de la 2ème guerre mondiale: bien trop de toutes petites, minuscules

PME. Petites PME = incapable de résister à ses clients qui imposent leur

prix. Mais jamais ces PME, farouchement gauloises & indépendantes, n'ont

été foutus de fusionner pour descendre leurs frais fixes et réussir à mieux négocier leur prix. Si seulement les PME Françaises de Transports Routiers arrêtaient les "un souci ? On bloque les routes et on casse tout!" pour se pencher sur leur modèle économique délirant en Union Européenne...

Mais tant que cela marche (et cela marche! Ecotaxe arrêtée!), ils seraient bien stupides de se (re)mettre en question.

Et le plus navrant est que cela se fait à l'ultime fin sur le dos du routier français qui bosse 50 heures pour un salaire de misère. Eh oui, mon grand-père (décédé) a été routier plus de 40 ans.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

C'est marrant l'attaque à 2 balles. Tout ton argumentaire tient dans

le fait que je ne voudrais pas des camions. Ce n'est absolument pas ce

que j'ai écrit.

Oui, JE VEUX PAYER PLUS CHER LES TRANSPORTS EN CAMION... quand ledit

camion transporte quelque chose que je consomme. Et c'est déjà le cas

quand le carburant augmente, et ce depuis plus de 20 ans! Cela, le

PDG d'une entreprise de transport sait très bien le faire. Nie-le si

cela t'amuse.

Consommateur = payeur. Polleur = payeur. Défonceur de route = payeur.

Pas difficile comme idée.

Non, JE NE VEUX PAS QUE MES IMPOTS SERVENT A REPARER des routes défoncées

par des camions qui eux ne payent rien, et, ce qui est aggravant, payent

dans tous les autres pays européens et se servent des routes françaises

gratos. Et cela, c'est un fait depuis plus de 10 ans. Ecotaxe = bien.

Point barre. Et les autres pays l'ont adoptée depuis longtemps sans

toutes ces manifs qui pètent du matos, matos qu'encore mes impots payeront.

Tiens, un autre exemple: les barrières de dégel. Trouves donc un seul

camion qui respecte cela au début du printemps. Pourtant, pas pire pour

défoncer une route. Des radars qui foutent des prunes pour 1 km/h de

trop, y en a plein. Mais une seule prune à hauteur des dégats que fait

un 18 tonnes ne respectant pas une barrière de dégel ? C'est JAMAIS

arrivé à l'entreprise bossant à 2 km de chez moi depuis 30 ans, qui

tous les jours sort ses camions (une amie est comptable dans la boite,

je sais de quoi je parle, étonnant, non ?).

UNE fois, il y a 10 ans, le maire est venu leur dire de respecter ladite

barrière, la route s'étant en partie effondrée. Et évidemment, ils n'en n'ont rien eu à foutre. Alors la collectivité a payé, comme depuis 30 ans, évidemment.

Pour 20H51: bien sûr, t'as raison, comme dirait Coluche. C'est vrai

que nos énarques prennent des décisions qui coûtent très cher. Là,

je suis d'accord. Donc suivons un raisonnement logique à partir de cela:

ne taxons pas les camions qui bousillent nos routes et payons

à leur place avec nos impôts.

Désolé, je ne vois pas le raisonnement logique entre les 2 phrases.

Le rapport entre les deux ? Je ne vois pas du tout.

Ah si! La bétise, évidemment!

En plus, dans tes arguments (chauffeur siphonneur étranger), c'est quoi

le rapport avec l'écotaxe ? C'est plutot un argument en FAVEUR de l'écotaxe.

Elle découragera les patrons étrangers radins de passer en France puisque cela leur coûtera proportionnellement bien plus cher qu'aux patrons français.

Donc moins de camions étrangers sur les routes françaises = plus de boulot

pour les camions français.

Et encore une fois, le problème du transport en France est connu depuis

la fin de la 2ème guerre mondiale: bien trop de toutes petites, minuscules

PME. Petites PME = incapable de résister à ses clients qui imposent leur

prix. Mais jamais ces PME, farouchement gauloises & indépendantes, n'ont

été foutus de fusionner pour descendre leurs frais fixes et réussir à mieux négocier leur prix. Si seulement les PME Françaises de Transports Routiers arrêtaient les "un souci ? On bloque les routes et on casse tout!" pour se pencher sur leur modèle économique délirant en Union Européenne...

Mais tant que cela marche (et cela marche! Ecotaxe arrêtée!), ils seraient bien stupides de se (re)mettre en question.

Et le plus navrant est que cela se fait à l'ultime fin sur le dos du routier français qui bosse 50 heures pour un salaire de misère. Eh oui, mon grand-père (décédé) a été routier plus de 40 ans.

   

Tu oublies juste un truc dans ton argumentaire, les routiers français paient déjà une taxe pour l'entretien des routes et c'est là que le bât blesse, pourquoi paieraient ils 2 fois et les étrangers 1 seule fois?

Les routiers n'ont rien cassés donc rassures toi ton impôts, comme les miens seront gaspillés ailleurs.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Tu oublies juste un truc dans ton argumentaire, les routiers français paient déjà une taxe pour l'entretien des routes et c'est là que le bât blesse, pourquoi paieraient ils 2 fois et les étrangers 1 seule fois?

Les routiers n'ont rien cassés donc rassures toi ton impôts, comme les miens seront gaspillés ailleurs.

   

Si on excepte les obscurs droits de timbre sur les contrats de transport,

la taxe à l'essieu

http://fr.wikipedia.org/wiki/Taxe_à_l'essieu

est la seule taxe à ma connaissance payée pour l'entretien des routes

par les routiers.

Cette taxe est indépendante du kilomètrage et du type de route utilisée

et est payée par camion périodiquement (trimestrielle de mémoire).

Pensée en 1968, elle est complétement obsolète par rapport au

prix du m2 de route, route dont la construction est bien plus chère

depuis cette date, même en francs/euros constants.

Les tarifs de cette taxe à l'essieu n'ont pas été modifiés depuis 1974.

Ils sont donc par conséquence ridiculement bas au rapport des dégâts

réellement faits.

Certes, cette taxe ne s'applique pas aux étrangers. Mais l'écotaxe ne concerne que très peu de routes, essentiellement des nationales et 2x2 voies très empruntées par des poids lourds. Les camions étrangers empruntent

très majoritairement ces axes, et pas les départementales ou plus petites

encore, contrairement aux routiers français locaux, ne seraient-ce que pour

livrer.

Donc il me parait normal qu'un camion étranger *traversant la France* ne paye pas pour les routes qu'il n'emprunte pas, contrairement à un routier français qui lui s'en sert pour livrer. Ou alors, il faut interdire certaines routes trop fragiles aux routiers, et on retombe dans la fameuse barrière de dégel dont tous les routiers se moquent éperdument.

Donc une taxe de plus pour le français qui livre partout versus l'étranger

qui traverse la France sur bien moins de route a du sens, vu qu'on ne peut mettre des portiques à 1M€ partout. Et ecotaxe pour les deux, taxe la plus

juste équitable puisque proportionnelle au kilomètrage et aux caractéristiques du camion.

Evidemment, si le routier étranger livre en France, il devrait payer cette

taxe. Et certes, actuellement, il ne le fait pas.

La solution utopique serait: tout camion étranger traversant le pays

est mis sur un train de la frontière à la frontière, et les autres livrant dans le pays payent une taxe. Non, faut pas réver, c'est impossible.

Sauf en Suisse bien sûr.

Mais cette taxe à l'essieu peut et va sans nul doute rapidement s'appliquer aux camions étrangers en France. Je cite :

"Les véhicules immatriculés dans les Etats étrangers et circulant en France sont passibles de la taxe à l'essieu s'ils ne sont pas soumis à la taxe de réciprocité."

http://www.senat.fr/rap/l97-413-1/l97-413-124.html

D'ailleurs, ce rapport très récent préconise, je cite encore :

1. une extension du champ d'application de la taxe à l'essieu aux véhicules de plus de 12 tonnes et aux véhicules de plus de 38 tonnes;

2. la suppression des réductions de tarif;

3. une forte augmentation du produit de la taxe (en caractères gras).

J'en conclu que s'il est validé, on n'a pas fini de voir les routes

bouchées par des routiers instrumentalisés par des patrons qui

s'accrochent à leur modèle économique du XIX siècle. Mais avec le

gouvernement actuel, peu de risque: on trouvera bien d'autres trucs

à taxer, qui eux ne bloqueront pas les routes.

Ensuite, "les routiers n'ont rien cassé". 1 fois faux, 1 fois improuvable.

1. Faux :

ils cassent les routes. Voir par exemple :

http://www.leconomiste.com/article/fes-dotee-d-une-station-fixe-de-pesage-des-camions

Je cite : "les répercussions du passage d’un gros camion en surcharge sur la chaussée sont équivalentes à un convoi de 10.000 voitures qui passe en même temps".

2. Improuvable :

Dans les manifs récentes où les routiers a minima soutenaient officiellement et éventuellement participaient, il y a pour plusieurs millions de dégats

de casse. Rappel: 1 portique = 1M€. Evidemment, ils ne sont pas tous seuls;

il y a aussi les Bretons qui s'accrochent à leur dérogation datant de

Degaulle, etc.

Après, je ne compte pas le manque à gagner au niveau du PIB France à

cause des opérations escargots et autres barrages dits filtrants.

Au fait, quelqu'un se rappelle qu'un barrage sur la voie publique est totalement illégal ? Le droit à manifester n'est pas le droit d'empécher

les autres usagers de circuler et donc de bosser. Les concepts

de "barrage filtrant" (rires!) et "d'opération escargot" (barrages se déplaçant très lentement) ont été inventé pour éviter cette loi. Mais

étonnement, cela n'évite rien du tout, car cela constitue une "gène à

la circulation" et une "conduite dangereuse", qui sont aussi des délits!

Donc tout agent de la force publique a normalement mission d'empécher

cela. Marrant comment la loi s'applique aux routiers...

Quant au lieu commun "les impôts sont gaspillés", cela en aucune façon

ne permet d'accepter d'augmenter lesdits impôts globalement pour réparer

les casses faites aux biens publics (dont les routes) par une corporation.

Par Anonyme

Bien expliqué mais cette taxe à l'essieu constitue un impôt qui ne s'applique qu'aux routiers français donc grève leur compétitivité, en attendant qu'elle s'applique aux étrangers, elle doit être supprimé pour tout le monde. Elle n'a peut être pas été remise à jour depuis longtemps mais elle est payé même par les camions qui prennent l'autoroute donc l'un dans l'autre, elle est juste et équilibrée, à condition qu'elle s'applique à tous, français ou étrangers.

Un oubli, les camions étrangers ont le droit de faire du cabotage donc d'utiliser tout type de route autant que les routiers français, ils devraient donc payer autant.

Un camion en surcharge peut être, mais en France, c'est très rare, ça coûte trop cher de se faire prendre à la bascule.

Vous avez vu un routier casser ou brûler un portique? Non, donc ils n'ont rien cassé.

La loi est appliqué aux routiers, c'est pour ça qu'ils ne bloquent jamais totalement une route. Par contre, pour les agriculteurs, taxis, ...., elle ne s'applique jamais. On ne parlera pas des manifs de syndicats gauchistes qui bloquent régulièrement Paris.

Rassurez vous, l'entretien des routes ne coûte rien puisqu'elles ne sont pas entretenues.

Par

Je ne comprends pas l'attitude partisane de caradisiac car, de toute façon que sa vous plaisent on non la politique du transport par camion en France dois être complétement revue :

1) donc l’écotaxe peu être nécessaire dans cette optique.

Même si cette gréve organisé par les patrons d'entreprise de transport est relativement importante par sa mobilisation, elle n'en est pas pour autant légitime.... loin de la.

La France est un point de passage centrale dans le transport de marchandise par camion en Europe, ce qui fait que dans de nombreuses régions, les routes sont saturés de camion, au mépris parfois de la sécurité élémentaire, et pourtant ce problème n'est jamais soulevé dans les médias ... caradisiac y compris.

Ces dernières années aucune politique volontaire n'a été mené et le lobby du transport par camion a fonctionné pleinement.

On peu par exemple citer l'effondrement du transport du fret par train de marchandise en faveur du transport par camion, alors que l'état aurait du favoriser le fret par train de marchandises, comme il le fait par exemple, ponctuellement, avec ces convoi Modalohr, qui vise a mettre les camions sur les trains.

L''état aurait du avoir une politique d'investissement courageuse dans ce système, et imposer comme en Suisse, a tout les camions en transit dans notre pays de voyager sur un train.

Mais comme en matière de pollution automobile, l’état Français c'est plié au lobby en ignorant les problèmes de santé public.

Je ne sais pas si une taxe pourrai être une réponse juste, mais j’espère qu'elle pourra ouvrir un débat qui ne visera pas seulement à remplir les caisses de l'état mais a repenser la politique de transport par camion. Et que l’écotaxe, si elle entre en vigueur, obligera certaines entreprises a revoir leurs politique de logistique qui sont parfois aberrantes.

Par Anonyme

on nous enmerde avec la polution des voiture (bonus,malus )un camion polue 100 fois PLUS avec leur MAZOUTE et il paye RIEN ??

Par Anonyme

En réponse à impala

Je ne comprends pas l'attitude partisane de caradisiac car, de toute façon que sa vous plaisent on non la politique du transport par camion en France dois être complétement revue :

1) donc l’écotaxe peu être nécessaire dans cette optique.

Même si cette gréve organisé par les patrons d'entreprise de transport est relativement importante par sa mobilisation, elle n'en est pas pour autant légitime.... loin de la.

La France est un point de passage centrale dans le transport de marchandise par camion en Europe, ce qui fait que dans de nombreuses régions, les routes sont saturés de camion, au mépris parfois de la sécurité élémentaire, et pourtant ce problème n'est jamais soulevé dans les médias ... caradisiac y compris.

Ces dernières années aucune politique volontaire n'a été mené et le lobby du transport par camion a fonctionné pleinement.

On peu par exemple citer l'effondrement du transport du fret par train de marchandise en faveur du transport par camion, alors que l'état aurait du favoriser le fret par train de marchandises, comme il le fait par exemple, ponctuellement, avec ces convoi Modalohr, qui vise a mettre les camions sur les trains.

L''état aurait du avoir une politique d'investissement courageuse dans ce système, et imposer comme en Suisse, a tout les camions en transit dans notre pays de voyager sur un train.

Mais comme en matière de pollution automobile, l’état Français c'est plié au lobby en ignorant les problèmes de santé public.

Je ne sais pas si une taxe pourrai être une réponse juste, mais j’espère qu'elle pourra ouvrir un débat qui ne visera pas seulement à remplir les caisses de l'état mais a repenser la politique de transport par camion. Et que l’écotaxe, si elle entre en vigueur, obligera certaines entreprises a revoir leurs politique de logistique qui sont parfois aberrantes.

   

Le fret par rail ne s'effondre pas en France par volonté des lobbys du transport routier mais parce que la SNCF le veut. S'ils pouvaient supprimer définitivement cette branche, ça les arrangerait bien.

Ceux qui prennent la Suisse comme exemple me font hurler de rire. Ils ont juste réussis à transférer le trafic chez les voisins en mettant des taxes et des contraintes mais la Suisse est un tout petit pays, il est facile de l'éviter, éviter la France est un petit peu plus compliqué.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

on nous enmerde avec la polution des voiture (bonus,malus )un camion polue 100 fois PLUS avec leur MAZOUTE et il paye RIEN ??

   

Tiens, un anti diesel primaire et en plus qui n'y connait rien

Par Anonyme

Tous ce que se patrons ne payeront pas on le payera dans nos impôts à la fin de l’année...Merci c'est sa la solidarité.

Par Anonyme

moins de transport routier ne signifie pas plus de chômeurs !

la reconversion a existe.

lls ne sont pas nés "routiers", ils n'ont pas à mourir "routiers".

Par Anonyme

Le problème et tout le monde le résume c'est que les gens en ont marre de payer!

Payer pour un entretien des routes etc, les routiers sont d'accord! Comme la plupart de la population. Si on vous demande de choisir entre de la piste et une route goudronnée, la réponse sera unanime ( sauf ceux qui veulent aller s'amuser sur terre...)

En revanche, payer pour que 50 % de la taxe parte dans d'autres secteurs/poches et que 40 % du restant serve à construire des giratoires qui n'ont aucune raison d'exister ( exemple d'un giratoire sur 2*2 voies à 90km/h prêt de chez moi : 3 sorties, les deux de la route et celle pour l'entrée d'un domaine viticole qui avait avant une voie d'accélération et de décélération avec un giratoire à moins de 2 km dans les deux sens. Coût : 2millions6), de réfection de routes qui sont déjà de vrais billards ( 7 millions pour 10 km toujours à côté de chez moi, quand la route que je prends tous les matins accepte un bus dans le fossé tous les ans par effondrement de la chaussée...)

Voilà pourquoi je suis contre l'écotaxe. Je suis contre les assassins, les connards, les vendus qui utilisent mal l'argent pour finir les budgets/faire plaisir à/laisser une trace[...]

Une fois qu'on aura pendus ces parasites qui volent impunément notre argent et notre travail on pourra reparler des taxes et le peuple sera heureux de payer pour voir des résultats probant sur sa qualité de vie, que son travail est intelligemment utilisé.

Par Anonyme

Quand je pense au malheureux chauffeur routier qui passé sur Frane3. Avec son bonnet Oxbow à 1€50 à babou. Sérieux Hypocrite. Preneur d'otage. Danger publique qui mange et bois au volant 6/8roues dans la BAU...

Je serais solidaire quand ils iront bloqués l'accès à l’hémicycle...qu'ils auront les .... d'assumer leur prise de position au lieu de venir pourrir la vie des gens sous des prétextes digne de calimero.

Par Anonyme

Ils ont pris le temps de parler au gens...des savoir ce qui n'allait pour eux?! Non ! Leur gueule.

Ça fait 20ans qu'on devrait développer le ferroutage...mais on a trop peur ils vont nous bloquer...

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Tiens, un anti diesel primaire et en plus qui n'y connait rien

   

toi tu est le MONSIEUR je connais tout, mais je fait RIEN

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Tiens, un anti diesel primaire et en plus qui n'y connait rien

   

Non pas enti diessel mais roule dans une monté deriere un camion tu comprendra

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Bien expliqué mais cette taxe à l'essieu constitue un impôt qui ne s'applique qu'aux routiers français donc grève leur compétitivité, en attendant qu'elle s'applique aux étrangers, elle doit être supprimé pour tout le monde. Elle n'a peut être pas été remise à jour depuis longtemps mais elle est payé même par les camions qui prennent l'autoroute donc l'un dans l'autre, elle est juste et équilibrée, à condition qu'elle s'applique à tous, français ou étrangers.

Un oubli, les camions étrangers ont le droit de faire du cabotage donc d'utiliser tout type de route autant que les routiers français, ils devraient donc payer autant.

Un camion en surcharge peut être, mais en France, c'est très rare, ça coûte trop cher de se faire prendre à la bascule.

Vous avez vu un routier casser ou brûler un portique? Non, donc ils n'ont rien cassé.

La loi est appliqué aux routiers, c'est pour ça qu'ils ne bloquent jamais totalement une route. Par contre, pour les agriculteurs, taxis, ...., elle ne s'applique jamais. On ne parlera pas des manifs de syndicats gauchistes qui bloquent régulièrement Paris.

Rassurez vous, l'entretien des routes ne coûte rien puisqu'elles ne sont pas entretenues.

   

D'abord, ce n'est pas la SCNF qui assurait le simili transport par

ferroutage il y a qqs années, mais la SERNAM, entité semi indépendante

depuis plus de 40 ans. OK, la SERNAM a fait faillite en 2012 (tiens,

pourquoi donc) et a été reprise par Calberson... reprise par les camions, quoi.

Ensuite, la SNCF n'avait aucun avantage à supprimer cette branche, c'est

exactement l'inverse. La vrai raison pour laquelle l'ex SERNAM était moribond, c'est justement le lobby routier et ses prix planchers (routes défoncées = routes réparées par les impôts des autres), plus un service

forcément d'usine à usine, la route allant partout, alors que le ferroutage ne peut assurer 100% du trajet.

A part certaines usines spécialisées (chimie, acier...), le rail ne rentre

pas dans l'usine, donc le camion est nécessaire sur une partie du trajet.

D'où l'intérêt de mettre les camions sur les trains. Mais cela a donc un

prix: celui du camion, du train et des transbordements.

Et c'est là que cela coince. Le transport routier est tellement peu cher

par rapport à la valeur d'un produit même très bas de gamme que le train

ne peut s'aligner... en France. Oui, j'ose: le transport routier en France

est tout simplement très en dessous de son prix réel. Il suffit de voir

le coût de transport des denrées alimentaires de supermarchés pour s'en

convaincre : le coût de transport est quasi négligeable dans leur prix

(1 à 5% maximum!), d'où la tentation d'acheter moins cher mais plus loin,

donc pas aux producteurs localisés en France. Donc moins d'emplois locaux,

et une concurrence faussée pour les producteurs locaux qui bossent alors

à perte.

Si un jour le transport routier pouvait être à son vrai prix, il y aura

bien plus de demande locale, donc plus d'emplois. Donc arrêtons les

mensonges: une taxe sur les camions roulant en France créera de l'emploi

en France, CQFD.

Regardez n'importe quelle émission sur les matières premières pour

créer un produit, et les kilomètres assurés inutilement par camions

d'usine à usine dans l'UE. Exemple: le scandale récent sur les lasagnes

100% pur boeuf fourrées aux chevaux morts. Un tour sur google et comptez

donc les milliers de kilomètres faits par camions pour des matières

premières à très faible bénéfice à la tonne...

Enfin, si la Suisse te fait hurler de rire, c'est ta réaction qui me fait

marrer: tu as raison, grâce au ferroutage et aux taxes, les camions

étrangers évitent la Suisse en passant par ailleurs, entre autres

gratuitement sur les routes françaises.

Là où cela ne te fera sans doute moins rire, c'est que la conséquence directe

pour les routiers travaillant en Suisse est exactement ce que les routiers français réclament depuis des années: les routiers locaux Suisse n'ont plus de concurrence venant de l'étranger.

De plus, qu'as-tu donc contre des camions étrangers qui, ne pouvant éviter

la France, seraient obligés de payer des taxes ? Moi, cela me plairait bien

que pour une fois cela ne soit pas le cochon de con...tribuable français

qui paye.

Par Anonyme

Raisonnement: il y a une taxe qui grève ma compétitivité parce que certains

ne la payent pas. Donc supprimons la taxe.

Etonnement, le projet gouvernemental propose plutôt de mettre la taxe

à tous, parce que tous bousillent la route que la collectivité répare :

http://www.senat.fr/rap/l97-413-1/l97-413-124.html

Donc : "Inacceptable! Allez, barrages filtrants et opérations escargots, faisons chier tous les français!"

Eh oui, c'est cela un routier... enfin, certains uniquement, j'espère.

J'adore le (je te cite) :

"Elle n'a peut être pas été remise à jour depuis longtemps mais elle est payé même par les camions qui prennent l'autoroute donc l'un dans l'autre, elle est juste et équilibrée"

Mais quel est le rapport ? Une taxe annualisée d'entretien des routes publiques, si faible qu'elle en devient risible et pas mise à jour depuis près de 30 ans, devient juste et équilibrée parce que certains routiers occasionnellement payent une boite privée qui entretient l'autoroute privatisée qu'ils empruntent ?

C'est complément inepte comme raisonnement, si tant est que cela mérite ce nom.

Le coup du camion en surcharge me fait marrer. Pour des raisons historiques,

la taxe à l'essieu est gérée par les douanes, parce que les balances pour

camion s'y trouvaient... avant l'UE.

Quelqu'un a vu récemment à quoi ressemblent les douanes dans l'UE ? Tout ce

qui reste, c'est la douane volante, avec des effectifs tellement risibles

que nos frontières sont des passoires.

Non, mais sans rire, si tu es routier, dans les 5 dernières années, un

douanier français t'a-t-il arrêté pour peser ton camion ? Combien de balances de douanes pour camion encore en service en France ?

Qu'éventuellement un douanier ait contrôlé ton disque ou équivalent,

je veux bien, et encore; c'est aussi courant qu'un contrôle d'alcoolémie (hors accident bien sûr).

Ah, si une techno permettait d'estimer le poids d'un camion roulant par un radar sur le bas côté, cela serait autre chose : y en aurait partout.

Le cabotage n'est quasiment jamais utilisé par les camions étrangers.

Pourquoi le feraient-ils ? Il est bien plus simple de prendre une 2x2

voie directe gratuite.

Concernant la loi, je rappelle: "conduite dangeureuse" et "obstruction

à la circulation" s'appliquent parfaitement à ce que les infos ont montré

la semaine dernière, à savoir 3 poids lourds roulant côte à côte sur une 3 voies, à 40 km/h voire moins. Donc NON, la loi ne s'applique pas aux routiers. Ah, c'est dur d'admettre cela, n'est-ce pas ?

Après, il est évident qu'une manif de taxis dans Paris doit géner plus

les Parisiens que 1000 poids lourds, sachant qu'il suffit de 2 poids lourds

pour bloquer une route, donc 500 routes bloquées.

Et tu termines par :

"Rassurez vous, l'entretien des routes ne coûte rien puisqu'elles ne sont pas entretenues."

Bon, là, OK, je ne sais pas ce que tu fumes, mais c'est du costaud.

Prends n'importe quel pays de l'UE équivalent en taille à la France, Allemagne incluse, et va rouler sur leurs routes publiques. Tu

apprendras des trucs sur la qualité des routes françaises, qui sont

encore considérées globalement comme les meilleures d'Europe à pays

de taille identique, et de très loin.

Même si je suis d'accord que cela se dégrade, et on sait tous pourquoi.

Par Anonyme

Bon, encore un utopiste. Je cite:

"Payer pour un entretien des routes etc, les routiers sont d'accord!"

OOOOkkkk, voyons un peu qqs chiffres pour savoir combien ils doivent

payer en proportion de leurs dégâts.

Wikipedia, taxe à l'essieu :

"Un véhicule routier use la chaussée dans la proportion de la cinquième puissance de son poids par essieu (autrement dit, quand on double ce poids, à vitesse égale, ce véhicule use 32 fois plus la chaussée)."

Prenons un camion de 18 tonnes avec 4 essieux et un gros 4x4 bien lourd (considéré comme une voiture particulière) de 2.25 tonnes.

2.25 x 2 x 2 x 2 = 18.

4 essieux au camions, 2 sur le 4x4. Donc un essieu de ce camion use

32 x 32 x 32 / 2 = 32768 fois plus la chaussée qu'un essieu de 4x4.

Pour appliquer la règle tout simple "casseur de routes = payeur" à

la proportionnelle, le camion de 18 tonnes devra payer plus de 30 000 fois la taxe d'un 4x4.

Avec une voiture dite normale (~1.3 tonnes), cela donne ~300 000 fois

plus.

Donc je propose la taxe suivante pour l'entretien des routes :

Voiture particulière : 1 euro par an.

4x4 lourdingue : 15 euros par an.

18 tonnes : 300 000 euros par an.

Mais c'est faux, car raisonnement part du principe que tous roulent

la même distance par an! Comme le poids lourd en fait au moins 10 fois plus,

on va s'arrêter sur une taxe annuelle par camion de 18 tonnes de 3 millions d'euros.

Ah oui! Pour ceux qui viennent de me dire qu'un 18 tonnes a plus de 4 essieux, on va dire alors 12 essieux: on tombe à 1M€ par an.

Alors, les routiers sont d'accord pour payer cette taxe équitable et

scientifiquement prouvée, selon le principe accepté par tous casseur = payeur ? LOL!

Je dirai plutot que le (patron du) routier est prêt à payer comme la

voiture du particulier en hurlant que c'est scandaleux, parce que c'est

son travail, lui, de se déplacer sur les routes, que c'est un professionnel,

etc.

Une tactique classique pour "noyer le poisson" quand on demande aux

routiers de régler la facture, mise à part les barrages, c'est de

parler d'autre chose. Donc plutôt que de payer, tu hurles sur autre

chose : les ronds points, le gaspillage d'argent public, etc, bref

toutes les brèves de compteur à 2 balles.

Tiens, je t'aide. Tu peux aussi pester contre le réchauffement climatique,

les OVNI dans la zone 51, les fonds de pension américains, les taxes sur

les clopes, tes cors aux pieds, etc. Tout cela te donnera de très bonnes

raisons sensées quand tu expliques au troquet du coin que tu exiges que

la collectivité (les autres, quoi) paye la réfection des routes

nécessaire aux dégâts des camions.

Par Anonyme

Eh bien, on en lit des conneries sur les routiers et les camions!!!!

Par Anonyme

a lire vos commentaires, je me rend bien contre que vous ne connaissez rien sur les pl et spl.allez dire qu'un pl fume..!je roule tous les jours avec un 8*4 benne, mon camion ne fume que de la vapeur d'eau et du co2 grâce a l'adblue.j'ai mis un mouchoir blanc devant l'échappement de mon pl, le mouchoir est rester blanc. A charge il fait 32 tonnes c'est un 4 essieux, je consomme 37 litres pour 100 km, je passe sur des routes interdites au pl mais je n'ai pas le chois pour accéder au chantier.si on devait livrer le même chargement avec des vl 3.5t. il faudrait 17 vl 17 chauffeurs et 170 litre de carburants pour 100km parcourut.et les vl eux ne sont pas équipé d'adblue donc plus de co2 plus de nox plus de fumé noire. Ensuite 1.3% des tués sur les routes implique un pl,et les 3 quarts des accident le vl est fautif. je vient de repasser ma fco, je sais de quoi je parle. Maintenant allez passer votre permis scooter avant de parler pour ne rien dire.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

a lire vos commentaires, je me rend bien contre que vous ne connaissez rien sur les pl et spl.allez dire qu'un pl fume..!je roule tous les jours avec un 8*4 benne, mon camion ne fume que de la vapeur d'eau et du co2 grâce a l'adblue.j'ai mis un mouchoir blanc devant l'échappement de mon pl, le mouchoir est rester blanc. A charge il fait 32 tonnes c'est un 4 essieux, je consomme 37 litres pour 100 km, je passe sur des routes interdites au pl mais je n'ai pas le chois pour accéder au chantier.si on devait livrer le même chargement avec des vl 3.5t. il faudrait 17 vl 17 chauffeurs et 170 litre de carburants pour 100km parcourut.et les vl eux ne sont pas équipé d'adblue donc plus de co2 plus de nox plus de fumé noire. Ensuite 1.3% des tués sur les routes implique un pl,et les 3 quarts des accident le vl est fautif. je vient de repasser ma fco, je sais de quoi je parle. Maintenant allez passer votre permis scooter avant de parler pour ne rien dire.

   

Alors un peu de chimie de base...l'AdBlue (autrement dit de l'urée...) est un piège a NOx et non un piège à particules...

Donc adblue ou pas un mazout rejette des particules. Après vous avez peut-être un filtre à particules mais c'est pas l'adblue qui piège les PPM2.5 ou PPM10.

Après oui votre PL est sans doute bien plus propre que les antiques machins qui pullulent sur les routes...car oui vous le savez si vous conduisez réellement un PL ces engins restent sur la route plus de 20 ans avec des moteurs qui rejettent un tas de machins dégueux (mais c'étaient les normes de l'époque...).

Mais plus que cela, un PL ça défonce les routes. Et là vous ne pouvez pas aller contre la physique de base....masse, essieux, etc.

La départementale que je prends tous les jours est empruntée par les camions de la carrière locale...de grosses bennes de 10 à 15 ans d'âge (quand on est derrière dans la montée on est servi) qui défoncent les virages...

Tous les 6 mois la DRIRE doit refaire les intérieurs des virages...ils ont même tenté un jour de faire des "vibreurs"...peine perdue les camions s'en tapent !

Ces camions ont interdiction de passer par là ! Une route aménagée pour eux (renforcée et plus large) existe mais leur fait faire 5 km de plus....bouh bouh ! Comme vous ils passent outre et personne ne leur dit rien.....

Nota : j'ai 4 permis différents, je peux parler ?

Par Anonyme

j'ai aussi 4 permis différent et avec pas mal de km chacun, roulez sur une route qui est interdite au pl est très risqué pour notre permis mais quand le lieu de livraison ne nous donne pas le chois on est bien obligé. Effectivement mon camion est équipé d'un filtre a particule. Tu dis que tu empreinte une départementale qui mène a une carrière, effectivement on les défonces mais on a pas le chois la matière première qui sert a construire les trottoirs route et tout autre chantiers vienne des carrieres,on ne vas pas construire des rails avant de commencer un chantier.aujourd'huit il existe des enrobés très efficace pour supporté les spl,si les routes se défonce au passage des pl c'est qu'elle n'on pas été réalisé dans les normes.je roule régulièrement avec mes 4 permis donc je connais très bien le pb de chacun et croyez moi le plus difficile ces le pl et ce qui conduise le plus mal se sont les vl.on a besoin de nos pl tous les jours et de plus en plus pour satisfaire l'attente du client consommateur c'est a dire nous tous, pour les super marchés les station service les hôpitaux les chantier, taxon plutôt les routier étranger qui traverse la France qui fond les pleins a l'étrange et brule leur gasoil chez nous il ne respecte pas la légalisation du transport ils s'endorme au volant et crée des accident sur nos autoroute. Chaque année nous les chauffeurs français passons des formations sur la conduite et autre et tous les Cinque ans une formation obligatoire avec visite médical pour avoir le droit de travialler.c'est notre boulot avant tous et nous sommes très souvent contrôlé par les force de l'ordre et c'est temps mieu.une infraction sur la route et on prend tous suite 750 euros d'amande. Donc quant un pl prend une interdiction pl c'est que lieu de livraison se trouve dans cette rue.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

j'ai aussi 4 permis différent et avec pas mal de km chacun, roulez sur une route qui est interdite au pl est très risqué pour notre permis mais quand le lieu de livraison ne nous donne pas le chois on est bien obligé. Effectivement mon camion est équipé d'un filtre a particule. Tu dis que tu empreinte une départementale qui mène a une carrière, effectivement on les défonces mais on a pas le chois la matière première qui sert a construire les trottoirs route et tout autre chantiers vienne des carrieres,on ne vas pas construire des rails avant de commencer un chantier.aujourd'huit il existe des enrobés très efficace pour supporté les spl,si les routes se défonce au passage des pl c'est qu'elle n'on pas été réalisé dans les normes.je roule régulièrement avec mes 4 permis donc je connais très bien le pb de chacun et croyez moi le plus difficile ces le pl et ce qui conduise le plus mal se sont les vl.on a besoin de nos pl tous les jours et de plus en plus pour satisfaire l'attente du client consommateur c'est a dire nous tous, pour les super marchés les station service les hôpitaux les chantier, taxon plutôt les routier étranger qui traverse la France qui fond les pleins a l'étrange et brule leur gasoil chez nous il ne respecte pas la légalisation du transport ils s'endorme au volant et crée des accident sur nos autoroute. Chaque année nous les chauffeurs français passons des formations sur la conduite et autre et tous les Cinque ans une formation obligatoire avec visite médical pour avoir le droit de travialler.c'est notre boulot avant tous et nous sommes très souvent contrôlé par les force de l'ordre et c'est temps mieu.une infraction sur la route et on prend tous suite 750 euros d'amande. Donc quant un pl prend une interdiction pl c'est que lieu de livraison se trouve dans cette rue.

   

Pour le coup la départementale ne mène pas à la carrière mais permet d'éviter le passage par la route "normale"...ce serait le seul trajet personne ne dirait rien...mais là !

La départementale n'a pas été faite pour les recevoir et c'est bien pour cela qu'elle est interdite...en vain.

En tant que camionneur tu dois donc être pour l'écotaxe qui permettra de taxer les routiers étrangers qui passent par notre pays sans payer quoi que ce soit (ils évitent les autoroutes, prennent leur bouffe avec eux, font le plein en Espagne avant de passer la frontière, etc.

Allez soyons fous on fait une ristourne de charges salariales avec l'écotaxe.

Comme cela les boites françaises subiront moins cette taxe (voire pas du tout) alors que les autres seront plein pot.

Par

De bons posts de l'anonyme qui envoie ses analyses par paragraphes et sans fautes.

Tout à fait d'accord avec lui au passage.

Si il était besoin d'un exemple supplémentaire de ce pays impossible à réformer et donc destiné à s'enfoncer chaque mois un peu plus, il est bien là...

 

Par Anonyme

C'est tellement caricatural comme post que cela en devient hilarant, autant dans le fond que dans la forme!

"roulez sur une route qui est interdite au pl est très risqué pour notre permis mais quand le lieu de livraison ne nous donne pas le chois on est bien obligé" :

Se prendre prendre est aussi rare que le gros lot au loto, et c'est au maximum 135 euros (90 minoré) et éventuellement 4 points sur le permis, sachant que cela signifie obligatoirement avoir roulé sur une route interdite aux poids lourds et non une route limitée en poids roulant, dans la mesure où l'agent ne peut peser ledit poids lourd. Or le nombre de départementales interdites aux poids lourds (> 3.5 tonnes) est très faible.

Il faut vraiment énormément de pressions d'associations de riverains et autres (des accidents répétés avec mort d'homme sont requis) avant qu'un maire ou un préfet interdise dans la pratique une route aux poids lourds, et après la répression doit être permanente, cette amende étant totalement inadaptée car bien trop faible pour être

dissuasive.

Voir par exemple :

http://www.francebleu.fr/infos/interdiction-pour-les-poids-lourds-de-contourner-l-a63-dans-les-landes-848500

Dans ce cas précis, c'est 90 euros si le camion se fait prendre, et 58.90€ si le

camion accepte de prendre l'autoroute. Le choix est vite fait, si tant est que

l'agent n'immobilise pas le camion, ce qui est bien plus ennuyeux pour le patron

routier.

"effectivement on les défonces mais on a pas le chois la matière première qui sert a construire les trottoirs route et tout autre chantiers vienne des carrieres"

Les carrières de graviers n'ayant pas au moins une route d'accès adaptée aux poids lourds, cela n'existe pas. Les chauffeurs se moquant de défoncer les routes et

prenant toujours au plus court, par contre, si.

"aujourd'huit il existe des enrobés très efficace pour supporté les spl,si les routes se défonce au passage des pl c'est qu'elle n'on pas été réalisé dans les normes"

Le niveau de Caradisiac remonte; nous avons ici affaire à un architecte de travaux publics spécialisé dans les routes. Ou alors à un chauffeur routier qui considère que

si son PL défonce la route, c'est la faute à la route. A vous de juger, brave lecteur

de Caradisiac.

"nous sommes très souvent contrôlé par les force de l'ordre et c'est temps mieu.une infraction sur la route et on prend tous suite 750 euros d'amande."

On ne doit pas vivre dans le même monde, c'est clair. Le "très souvent" n'a pas le

même sens. Par ailleurs, le montant de 750 euros ne représente que l'amende *pénale* d'une infraction de classe 4 du code de la route; il est donc à supposer qu'en tant que professionnel vous contestez systématiquement au tribunal toutes les infractions dont on vous accuse.

Ou plus vraisemblabmenet, vous ne savez tout simplement pas ce que vous écrivez.

Bon, j'arrête là, vous vous ridiculisez très bien tout seul.

 

SPONSORISE

Toute l'actualité