Publi info
En direct de la loi - Stupéfiants : une contre-expertise vaut-elle le coup après un dépistage positif ?Les dépistages aux stupéfiants sont systématiques en cas d'implication dans un accident mortel. D'une manière générale, les contrôles dans ce domaine ne sont plus aussi exceptionnels et les peines encourues très graves en cas de tests positifs. Mieux vaut donc s'assurer que la procédure ait bien été respectée.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

J'aurais pour ma part aimé savoir si il est vrai que ces tests peuvent s’avérer positifs même plusieurs semaines après l'absorption de cannabis.

Et si tel était le cas, la validité légale de tels tests.

Par

Les tests préalables, c'est à dire "salivaires", permettent le dépistage positif jusqu'à entre 6 et 12h.

Les effets du cannabis sont présents de 2 à 4h.

La validité légale de tels tests est bel est bien là. La question de la jurisprudence en revanche, n'a pas encore été relevée...

Par Anonyme

En réponse à wan186

Les tests préalables, c'est à dire "salivaires", permettent le dépistage positif jusqu'à entre 6 et 12h.

Les effets du cannabis sont présents de 2 à 4h.

La validité légale de tels tests est bel est bien là. La question de la jurisprudence en revanche, n'a pas encore été relevée...

6 à 12h c'est faux cela va bien plus loin. pour ma part 24 h après et les gendarmes disent jusqu'à 3 jours maximum pour le salivaires et encore bien plus pour une prise de sang. et je ne fumer qu un joint par jour.

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire