Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
 
Publi info
Vidéo - Radar feu rouge : La faille du système pour les véhicules de sociétéDans notre rubrique En direct des tribunaux, nous recueillons les témoignages de conducteurs, venus au tribunal se défendre seuls ou avec leur avocat, à la sortie des audiences. Le cas du jour : Un salarié, dénoncé par son entreprise comme étant le conducteur de l'un de ses véhicules flashé par un radar feu rouge, conteste l'infraction devant la juridiction de Proximité. Dans son dossier, aucune preuve de sa culpabilité n'apparaît puisque les photos ont été prises par l'arrière et ne permettent pas d'identifier le conducteur. Lui affirme qu'il n'était pas au volant, et comme il n'est pas le titulaire du certificat d'immatriculation, il devrait être entièrement relaxé, selon la jurisprudence de la Cour de Cassation. Pourtant...

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par Anonyme

Quand arrêtera t-on cette mascarade de justice, alors que l'exercice de la profession de juge de proximité est à la limite de l'illégalité (au niveau européen).

Nombre d'avocats se plaignent d'une insuffisance de leur connaissance du Droit.

Ils ne devraient rendre des jugements que pour des conflits simples, alors que maintenant ils siègent même en correctionnelle. Et avec pas plus de formation !...

Ne soyons donc pas étonnés de cette justice déliquescente qui est la nôtre.

Les vrais voyous la prennent aujourd'hui comme une mauvaise loterie. Et dans ces circonstances où trop souvent le bon droit du citoyen est bafoué, elle n'a plus qualité de dissuasion.

Par Anonyme

En réponse à Anonyme

Quand arrêtera t-on cette mascarade de justice, alors que l'exercice de la profession de juge de proximité est à la limite de l'illégalité (au niveau européen).

Nombre d'avocats se plaignent d'une insuffisance de leur connaissance du Droit.

Ils ne devraient rendre des jugements que pour des conflits simples, alors que maintenant ils siègent même en correctionnelle. Et avec pas plus de formation !...

Ne soyons donc pas étonnés de cette justice déliquescente qui est la nôtre.

Les vrais voyous la prennent aujourd'hui comme une mauvaise loterie. Et dans ces circonstances où trop souvent le bon droit du citoyen est bafoué, elle n'a plus qualité de dissuasion.

Pour le coup, je me permets de préciser qu'il s'agissait bien d'une magistrate et non d'un juge de proximité qui présidait l'audience au cours de laquelle ce témoin a été condamné sur le plan pénal. J'en profite pour rajouter que contre toute attente, ce justiciable a décidé de ne pas faire appel, contrairement à ce qu'il nous avait confié au moment de notre interview.

Stéphanie Fontaine

Journaliste

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire