Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info

Commentaires - Alfa Romeo 155 Q4 (1992-1997) : une berline au pedigree de course, dès 18 000 €

Stéphane Schlesinger

Alfa Romeo 155 Q4 (1992-1997) : une berline au pedigree de course, dès 18 000 €

Déposer un commentaire

Par

"Petit détail, il y a, dans l’aile arrière gauche un réservoir mystérieux. En fait, il envoie son eau sur l’intercooler, pour refroidir encore un peu plus l’air injecté dans le moteur, et donc gagner quelques canassons. Seulement, il fallait demander son branchement en concession, ce qui faisait sauter la garantie…"

Des spécialistes pour nous expliquer ?

J'en ai jamais entendu parlé.

Et ça fait combien de canassons ?:bah:

Par

La phase 2 avec les ailes élargies a l'air vraiment sympa.

En revanche, je ne savais pas, qu'en DTM, cette Alfa avait un V6 PRV :voyons:

Par

Typiquement le genre de modèle où les rares proprios qui mettent en vente les quelques survivantes se font ultra plaisir sur les prix de leur "merveille".

Par

En réponse à Gus76

La phase 2 avec les ailes élargies a l'air vraiment sympa.

En revanche, je ne savais pas, qu'en DTM, cette Alfa avait un V6 PRV :voyons:

   

Le V6 Busso bien meilleur était trop haut pour le capot.

Par

Les prix sont dingues....

Par

Une belle merguez italienne fragile comme une flûte à champagne

Par

Pour le PRV ce n'est pas tout à fait exact, la version championne du DTM en 93 possédait un v6 à 60°, par contre à partir de 95(ou 96 j'ai un doute) elle a bien reçu un v6 à 90° dérivé du PRV.

Par

En réponse à Gus76

La phase 2 avec les ailes élargies a l'air vraiment sympa.

En revanche, je ne savais pas, qu'en DTM, cette Alfa avait un V6 PRV :voyons:

   

Le prv a rien à voir avec le moteur dans la 155 dtm

Il récupère son angle ouverture..le reste est différent...rien que les culasse son a double arbre cames et son injecteurs a 6 papillons

Par

En réponse à 360Magnum

Une belle merguez italienne fragile comme une flûte à champagne

   

... Ce n'est surement pas une merguez, et bien heureux ceux qui on pus conduire et apprécier les rares versions Q4, ce que tu ne peu pas savoir, vu que tu ne la jamais essayé. Juger sans essayé c'est l'apanage des personnes pleine de faux apriori et médisante ... rien de nouveau sous le soleil en somme.

Par

En réponse à 360Magnum

Une belle merguez italienne fragile comme une flûte à champagne

   

Quand on roule en saucisse, on ne qualifie pas les autres autos de merguez. Un peu de sérieux.

Par

Un must, j'ai eu la V6 america, puis la turbo et enfin pour le travail la 2.5 TD, super souvenirs et belle fiabilité comme souvent chez Alfa :bien:

Par

J'ai eu le bonheur de garder une 155 2.5 td pendant douze années, 498.000 kms sans AUCUN pépins, juste un entretien suivi..

Je l'ai vendue puis ai pris un 2.0L essence Twin Spark, je l'ai vendu à 320.000 kms....

Alors ceux qui parlent de merguez, franchement.....Quelle ignorance!!

Par

En réponse à -remus-

J'ai eu le bonheur de garder une 155 2.5 td pendant douze années, 498.000 kms sans AUCUN pépins, juste un entretien suivi..

Je l'ai vendue puis ai pris un 2.0L essence Twin Spark, je l'ai vendu à 320.000 kms....

Alors ceux qui parlent de merguez, franchement.....Quelle ignorance!!

   

Ta juste l'habitude

Par

En réponse à Gus76

La phase 2 avec les ailes élargies a l'air vraiment sympa.

En revanche, je ne savais pas, qu'en DTM, cette Alfa avait un V6 PRV :voyons:

   

C'est exact. Le V6 Busso ne répondait pas au règlement du DTM (l'angle du V si je me souviens bien). Or, chez Fiat, il y avait un autre V6, sur la Thema I : le PRV. Alfa Romeo l'a réutilisé.

Par

En réponse à 360Magnum

Une belle merguez italienne fragile comme une flûte à champagne

   

Nous dit celui qui l'a très certainement jamais conduite.:bah:

Par

En réponse à matrix71

Le prv a rien à voir avec le moteur dans la 155 dtm

Il récupère son angle ouverture..le reste est différent...rien que les culasse son a double arbre cames et son injecteurs a 6 papillons

   

En effet, il a été retravaillé par Alfa Romeo, mais la base est bien le PRV.

Par

En réponse à v_tootsie

Quand on roule en saucisse, on ne qualifie pas les autres autos de merguez. Un peu de sérieux.

   

Le 360 il roule en Santiag.:biggrin:

Par

En réponse à Critias

C'est exact. Le V6 Busso ne répondait pas au règlement du DTM (l'angle du V si je me souviens bien). Or, chez Fiat, il y avait un autre V6, sur la Thema I : le PRV. Alfa Romeo l'a réutilisé.

   

C'est faux, elle a gagné le championnat DTM(93) avec un v6 dérivé du Busso, cf. l'interview de Sergio Limone.

https://www.youtube.com/watch?v=DRcFpmQL3bc

Par

En réponse à Jetstream

C'est faux, elle a gagné le championnat DTM(93) avec un v6 dérivé du Busso, cf. l'interview de Sergio Limone.

https://www.youtube.com/watch?v=DRcFpmQL3bc

   

Je n'ai pas dit que l'Alfa V6 PRV a gagné le championnat DTM, j'ai dit qu'Alfa Romeo a utilisé le V6 PRV car le Busso ne répondait pas - en faite j'aurais dû dit plus - au règlement DTM (D'ailleurs, l'Alfa 155 "PRV" n'a jamais remporté le championnat).

Par

En réponse à Critias

Le 360 il roule en Santiag.:biggrin:

   

Santiag & johnny !

Par

En réponse à Critias

Je n'ai pas dit que l'Alfa V6 PRV a gagné le championnat DTM, j'ai dit qu'Alfa Romeo a utilisé le V6 PRV car le Busso ne répondait pas - en faite j'aurais dû dit plus - au règlement DTM (D'ailleurs, l'Alfa 155 "PRV" n'a jamais remporté le championnat).

   

Ce n'est pas une question de règlement mais de performance (50 Ch de plus), c'est pour cela que la version ITC est équipée d'un v6 dérivé du PRV.

Par

Tain la vache le prix :blague:

C'est pas de mon goût mais en tout cas les proprios doivent se faire plaisir :bien:

Par

Comme souvent chez Alfa, la 155 était une excellente auto, avec une gamme de moteurs cohérente, un style bien dans l'esprit de la marque, avec un capot plongeant et une poupe haute, mais il lui a manqué une chose importante pour convaincre sa cible, la finition intérieure et les matériaux employés... Sur la phase 2, la finition était un peu meilleure mais elle a étrainé les nouveaux Twin Spark dont la distribution était à remplacer bien plus tôt que préconisé par la marque. S'il y avait pas eu ces erreurs, le fait qu'elle soit passée à la traction serait passé. Il vaut mieux une bonne traction qu'une propulsion dépassée...

Par

En réponse à 360Magnum

Une belle merguez italienne fragile comme une flûte à champagne

   

Ça ne vaut pas ta R21 mazout, c'est clair :buzz:

Par

En réponse à 360Magnum

Une belle merguez italienne fragile comme une flûte à champagne

   

Avec ce gourdin que tu te fous dans le cul, la flute de champagne doit passer tranquille.

R&G, c'était juste un dessin humoristique tu sais. Puis un GIF.

Par

En réponse à king crimson

Ça ne vaut pas ta R21 mazout, c'est clair :buzz:

   

C'est clair. R21 rafistolée sur le bas côté qui plus est.

Avec des techniques issues du bouche-à-oreille.

Par

En réponse à Critias

Je n'ai pas dit que l'Alfa V6 PRV a gagné le championnat DTM, j'ai dit qu'Alfa Romeo a utilisé le V6 PRV car le Busso ne répondait pas - en faite j'aurais dû dit plus - au règlement DTM (D'ailleurs, l'Alfa 155 "PRV" n'a jamais remporté le championnat).

   

les premières années Alfa a utilisé un dérivé du busso et après il y a eu le prv.

Par

En réponse à Teamgreen

les premières années Alfa a utilisé un dérivé du busso et après il y a eu le prv.

   

Oui en effet. C'est d'ailleurs avec le V6 Busso qu'Alfa Romeo a remporté le championnat DTM.

Par

20 000 €, gluppp! On trouve des Thema T16 de la même époque, avec le même moteur pour moins de 10 000€ en très bon état. Evidemment c'est une traction, mais elle consommera beaucoup, beaucoup moins pour des performances similaires et un couple supérieur. Côté fiabilité et entretien, la courroie était à changer à 100 000 et je n'ai jamais entendu parler de faiblesse des bielles. J'ai vendu la mienne à 365 000 km, elle tournait comme au premier jour.

Par

En réponse à Tigrominet

20 000 €, gluppp! On trouve des Thema T16 de la même époque, avec le même moteur pour moins de 10 000€ en très bon état. Evidemment c'est une traction, mais elle consommera beaucoup, beaucoup moins pour des performances similaires et un couple supérieur. Côté fiabilité et entretien, la courroie était à changer à 100 000 et je n'ai jamais entendu parler de faiblesse des bielles. J'ai vendu la mienne à 365 000 km, elle tournait comme au premier jour.

   

La 155 est aussi une traction.

Par

En réponse à Critias

La 155 est aussi une traction.

   

Et 18000 euros pour la version Q4, ce n'est pas si exagéré que ça.

 

Par

En réponse à Ford the best ever

la 156 GTA:love:

   

J'étais d'accord avec la rédaction d'Échappement quand elle décrivait la GTA comme une voiture tunée avec des roues trop grosses...

 

SPONSORISE

Actualité Alfa Romeo

Toute l'actualité