Votre navigateur ne supporte pas le code JavaScript.
Logo Caradisiac    

Téléchargez nos applications

Disponible sur App StoreDisponible sur Google play
Publi info
Alliance Renault-Nissan : en 18 ans, Nissan a bien grossiA l'heure où Carlos Ghosn est arrêté et où Nissan semble vouloir reprendre du pouvoir sur Renault, voilà une donnée assez évocatrice qui montre toute l'ampleur qu'a prise Nissan depuis la création de l'alliance.

Lire l'article»

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

Lire les commentaires

Par

Renault nissan vas investir dans les prisons:fresh:

Par

Nissan veut prendre son envol...:fleur:

Bébé a grandit et souhaite couper le cordon avec maman, mais sans pour autant la zapper completement, comme tout enfant non ingrat ayant profité d'une attention soutenue durant des années mais souhaitant tracer sa propre route. :areuh:

Par

Nissan vend plus que tout Renault réuni.

Par

Nissan vend a l'international tandis que Renault ne vend pas grand chose hors d'Europe...

Et comme mentionné dans l'article, a part de la Clio et du Captur, il fait dure trouver un acheteur friqué pour acheter du Renault au dessus de 25 000€... on se demande bien pourquoi :oops:

Aucune image en matière de qualité ou de fiabilité serait une piste... non :voyons:

Par

Merci Nissan pour le train arriere du Xtrail monté sur le Duster.

Sinon la gamme Dacia serait: Loga/Sandero et dokker.

Par

En réponse à Laulau2097

Nissan vend a l'international tandis que Renault ne vend pas grand chose hors d'Europe...

Et comme mentionné dans l'article, a part de la Clio et du Captur, il fait dure trouver un acheteur friqué pour acheter du Renault au dessus de 25 000€... on se demande bien pourquoi :oops:

Aucune image en matière de qualité ou de fiabilité serait une piste... non :voyons:

Parceque Renault c'est une base Dacia + des derivés sous les autres marques (Samsung, Lada, Avtovaz, Renault Bresil -qui sont des dacia rebagés-) et des adaptations un peu plus haut de gamme (captur/clio/Kangoo).

Tres bonne strategie de C.Goshn, car la base Dacia dégage + de 7% de marge.

Par

Et tout çà à cause d'un Macron qui,contre tout bon sens,a voulut garder tout le pouvoir sur l'Alliance.Cela me fait penser à STX.Seulement les Japonais,c'est pas des Italiens et le Japon,3ème puissance économique du monde,c'est pas l'Italie.Il a été plus coulant sur des industries bien plus sensibles,comme Alstom ou le nucléaire, dont on reparlera quand GE va enlever le masque.

Par

Ce qui se passe aujourd'hui avec Renault Nissan, une poignée d'entre nous le savait déjà et tentait vainement de l'expliquer aux autres...

Maintenant on sait pourquoi Ghosn a toujours favorisé Nissan (il se faisait bien graisser la patte) :ange:

Par

"Nissan prospère sur des segments plus rentables que Nissan"

Peut-être une petite correction à apporter, monsieur Doche.

Par

Renault pour sauver Nissan y a beaucoup investit à son propre détriment...

Les Français ont "laissé" la Chine et les USA au Japonais et c'est sur ces marché qu'il s'est le plus développé.

Nissan veut reprendre son envol.

Bonne chance.

Bonne Chance pour imposer quoi que ce soit à son actionnaire majoritaire (44%) quand Nissan bien que possédant 15% de Renault n'en possède aucun droit de vote....

Mais si Nissan veut reprendre ses billes soit.....

Ca va juste leur couter bonbon.

Un gros bonbon. Un bonbon qui vaut 44% de la valeur de Nissan + la surprime nécessaire.

Attention aussi à ne pas se montrer trop ingrat.

Renault pourrait décider de sauter sur Nissan en offrant une belle prime aux actionnaires (actionnariat dispersé) et finalement passer la barre des 50%....

Spéculation spéculation...et jeu de pouvoir.

Par

En réponse à Initiale Pastis

Ce qui se passe aujourd'hui avec Renault Nissan, une poignée d'entre nous le savait déjà et tentait vainement de l'expliquer aux autres...

Maintenant on sait pourquoi Ghosn a toujours favorisé Nissan (il se faisait bien graisser la patte) :ange:

Tu as essayé passer au Ricard parce que le pastis c'est pas ton truc.

Le requin a très bien résumé la situation pas besoin d'en dire plus.

Si Nissan veut son indépendance va valoir raquer et avec l'accord de Renault. Compris ou il faut un dessin.

Par

Ya un truc que vous comprenez pas les gars...

Renault pourrait tout à fait cesser de vendre des voitures et ne devenir qu'un groupement d’actionnaires,

ils seraient tout autant les patrons du groupe.

.

Parceque c'est Renault qui a assez d'action Nissan pour en avoir le controle et bloquer ou pas toutes decision...

...pas le contraire.

.

On est pas dans un monde communiste les gens.

Dans notre monde capitaliste c'est pas celui qui produit le plus qui commande....

c'est celui qui a le plus de capital (actions avec droit de vote) de l'entreprise.

Par

NIssan a grosso-modo repris la taille qu'il avait avant de piquer du nez et de se retrouver en quasi-faillite à la fin de années 90. Encore heureux, sans quoi il n'y avait aucun intérêt pour Renault à aller y investir.

Par

En réponse à anneaux nîmes.

Renault pour sauver Nissan y a beaucoup investit à son propre détriment...

Les Français ont "laissé" la Chine et les USA au Japonais et c'est sur ces marché qu'il s'est le plus développé.

Nissan veut reprendre son envol.

Bonne chance.

Bonne Chance pour imposer quoi que ce soit à son actionnaire majoritaire (44%) quand Nissan bien que possédant 15% de Renault n'en possède aucun droit de vote....

Mais si Nissan veut reprendre ses billes soit.....

Ca va juste leur couter bonbon.

Un gros bonbon. Un bonbon qui vaut 44% de la valeur de Nissan + la surprime nécessaire.

Attention aussi à ne pas se montrer trop ingrat.

Renault pourrait décider de sauter sur Nissan en offrant une belle prime aux actionnaires (actionnariat dispersé) et finalement passer la barre des 50%....

Spéculation spéculation...et jeu de pouvoir.

"Les Français ont "laissé" la Chine et les USA "

.

On peut difficilement reprocher à Renault de ne pas avoir essayer

avec beaucoup de moyens

de s'installer aux USA...

.

Renault n'a tout simplement pas répondu au marché US

avec la même efficacité et constance que Nissan.

.

La recette n'avait pourtant rien de secrete...

les coréens l'ont repris dernièrement avec beaucoup de succès.

Par

Ce rachat de nissan par Renault tourne au fiasco à cause de carlos gohsn. C est nissan qui dicte a renault et leur a interdit d aller en chine et au usa..ils ont interdit les suv à renault pendant des années. Carlos gohsn a tout fait pour favoriser Nissan et il avait sûrement promis au japonais qu ils seraient les patrons grace à lui..mais voyant que macron le surveillait de pres, il n a pas pu realiser sa promesse, d ou son elimination!

C est une très bonne chose que Renault est enfin son propre pdg et ne soit plus dirige par le pdg de Nissan

Par

C'est pas très malin de mettre une photo du Carlos :ddr:

Par

En réponse à

Commentaire supprimé.

De toute façon dès que ça a eu lieu la réponse du gouvernement français c'était "Ah bah non, y a rien du tout nous on voit de suspect"

Donc c'est clair qu'ici il serait promu ministre de l'économie direct le gars...

Par

"Et les différences ne s'arrêtent pas là : Nissan prospère sur des segments plus rentables que Nissan"

bravo la relecture.

Par

la hausse des ventes Nissan est lié au Rogue et rogue sport(Quashqai et Xtrail chez nous) et plus précisément la présence sur le marché Nord Américain, A eux deux ils englobes les ventes de Duster Clio Captur qui sont majoritairement vendu en uniquement en europe. Rien détonnant donc au final ! le marché Américain c'est plus de 17 millions de veh même si vous avez 2% de part de marché c'est rapidement énorme. Donc rien d'étonnant la dedans

en revanche le partage de techno et plateforme c'est peanuts et la c'est clairement dommage pour un grand groupe enfin c'est flagrand. Chez VAG toutes les marques partages plateforme et GMP (porsche audi skoda vw etc...) dans l'alliance que dalle alors que l'union si il était réel cela pourrait amener des jolies choses un coupé 2place grand tourisme sur base GTR ou 370Z... pour Renault sport ou Alpine ça serait bien... des moteurs V6 turbo pour Renault ça serait bien... mais tout cela jamais de la vie pourquoi ???

Par

Pas un commentaire de Moulache style Renault number one ?

Par

Je pense que Mr Ghosn devrait être acquitté..tout cela s'est produit à l'insu de son plein gré...

Par

Que 8 véhicules sur la plate-forme commune CMF ?

Je compte Mégane, Scénic, Espace, Talisman, Kadjar, Qashqai, X-Trail sur la "grande"plateforme (soit 7 véhicules), et Clio, Captur, Micra sur la "petite", donc plutôt une dizaine.

Mais on peut compter aussi les véhicules vendus sous les 2 marques : Duster/Terrano, Navara/Alaskan, Master/NV400, Trafic/NV300, j'imagine que j'en oublie, surtout à l'international.

Renault a lâché tous ses bénéfices de la fin des années 90, années plutôt fastes, pour remettre Nissan sur pied. Assez logiquement, il peut bénéficier du retour sur son investissement aujourd'hui. Si vous achetez un appartement en mauvais état dans l'optique qu'il prenne de la valeur après restauration, ce n'est pas pour que le locataire se barre avec la plus-value quelques années après, même s'il a bien payé son loyer tous les mois depuis le rachat...

Par §ren104yw

En réponse à CarsForAll

la hausse des ventes Nissan est lié au Rogue et rogue sport(Quashqai et Xtrail chez nous) et plus précisément la présence sur le marché Nord Américain, A eux deux ils englobes les ventes de Duster Clio Captur qui sont majoritairement vendu en uniquement en europe. Rien détonnant donc au final ! le marché Américain c'est plus de 17 millions de veh même si vous avez 2% de part de marché c'est rapidement énorme. Donc rien d'étonnant la dedans

en revanche le partage de techno et plateforme c'est peanuts et la c'est clairement dommage pour un grand groupe enfin c'est flagrand. Chez VAG toutes les marques partages plateforme et GMP (porsche audi skoda vw etc...) dans l'alliance que dalle alors que l'union si il était réel cela pourrait amener des jolies choses un coupé 2place grand tourisme sur base GTR ou 370Z... pour Renault sport ou Alpine ça serait bien... des moteurs V6 turbo pour Renault ça serait bien... mais tout cela jamais de la vie pourquoi ???

.Parce que ce n'est qu'une "alliance".

Par

En réponse à Initiale Pastis

Ce qui se passe aujourd'hui avec Renault Nissan, une poignée d'entre nous le savait déjà et tentait vainement de l'expliquer aux autres...

Maintenant on sait pourquoi Ghosn a toujours favorisé Nissan (il se faisait bien graisser la patte) :ange:

C'est Nissan qui, depuis 4 mois, est sous enquête judiciaire pour n'avoir déclaré que la moitié du salaire de Ghosn.Comme Ghosn, sous pression de Macron,voulait fusionner Nissan-Renault à dirigeance franco-française,ils l'ont mouillé, pour pouvoir le licencier.Favoriser Nissan?:non,Ghosn avait demandé un rééquilibrage de l'actionnariat et Macron lui a répondu par un battage sur son salaire,(et probablement autres),rappelez vous.Palper?;voir Nissan.Ghosn paye pour les conneries de Macron.

Par

Marrante cette logique de supériorité/infériorité en se basant sur les ventes...

Juste pour rappel:

-Celui qui pris, au départ, le contrôle de l'autre, c'est RENAULT

-Celui qui, au départ, mis le blé sur la table, c'est RENAULT

-Celui qui a sauvé l'autre de la faillite, c'est RENAULT

-Si Nissan est à ce niveau de ventes aujourd'hui, c'est grâce à RENAULT

-Celui qui a investi humainement, financièrement, stratégiquement et sur le plan logistique pour le redressement/développement de Nissan, c'est RENAULT

-Celui qui a fait de Nissan sa vache à lait, c'est RENAULT

=> Donc qui est le boss du Game, c'est RENAULT!!

Point

-

Par

Si les japonais trouvent infamant d être la propriété de Français, alors il faut que toutes les boites française rachetées par des japonnais se revoltent et fouttent leurs boss en prison

Par

Je veux bien comprendre que les japonais soient fiers de leur industrie qui n'a rien à envier aux autres mais n'ayons pas la mémoire courte pour autant...

C'est là où tu te rends compte que Renault aurait dû racheter complètement Nissan, autrement ils auraient fermé leur gu**** à l'heure qu'il est. Voilà ce qui arrive quand on est trop gentil dans les affaires.

En tout cas, c'est une belle leçon apprise: Pas de pitié dans le business.

Quand on voit le cas Tata-JLR, on entend pas Jaguar-Land Rover l'ouvrir parce qu'ils vendent plus de caisses ou parce qu'ils ont des voitures plus qualitatives ou parce qu'un joyau de la couronne tombé dans l'escarcelle d'une boite venant d'une ancienne colonie est insensé.

Par

En réponse à fanboy rinoul

Je veux bien comprendre que les japonais soient fiers de leur industrie qui n'a rien à envier aux autres mais n'ayons pas la mémoire courte pour autant...

C'est là où tu te rends compte que Renault aurait dû racheter complètement Nissan, autrement ils auraient fermé leur gu**** à l'heure qu'il est. Voilà ce qui arrive quand on est trop gentil dans les affaires.

En tout cas, c'est une belle leçon apprise: Pas de pitié dans le business.

Quand on voit le cas Tata-JLR, on entend pas Jaguar-Land Rover l'ouvrir parce qu'ils vendent plus de caisses ou parce qu'ils ont des voitures plus qualitatives ou parce qu'un joyau de la couronne tombé dans l'escarcelle d'une boite venant d'une ancienne colonie est insensé.

De toute façon Nissan aura du mal à prendre son indépendance, pour cela il faudrait soit racheter les actions de Renault ou augmenter le capital pour diluer la participation de Renault, problème dans le premier cas pas sûr que le losange soit vendeur et pour le second avec leur participation ils ont une minorité de blocage donc impossible. 3ème solution augmenter la participation de Nissan dans Renault mais là il faudrait passer en "douce" (en Franchissant certains seuils un acheteur est obligé d'informer les marchés boursiers) et ça couterait pas mal car il leur faudrait au moins 35% du capital.

Par

En réponse à CarsForAll

la hausse des ventes Nissan est lié au Rogue et rogue sport(Quashqai et Xtrail chez nous) et plus précisément la présence sur le marché Nord Américain, A eux deux ils englobes les ventes de Duster Clio Captur qui sont majoritairement vendu en uniquement en europe. Rien détonnant donc au final ! le marché Américain c'est plus de 17 millions de veh même si vous avez 2% de part de marché c'est rapidement énorme. Donc rien d'étonnant la dedans

en revanche le partage de techno et plateforme c'est peanuts et la c'est clairement dommage pour un grand groupe enfin c'est flagrand. Chez VAG toutes les marques partages plateforme et GMP (porsche audi skoda vw etc...) dans l'alliance que dalle alors que l'union si il était réel cela pourrait amener des jolies choses un coupé 2place grand tourisme sur base GTR ou 370Z... pour Renault sport ou Alpine ça serait bien... des moteurs V6 turbo pour Renault ça serait bien... mais tout cela jamais de la vie pourquoi ???

"mais tout cela jamais de la vie pourquoi ??? "

Parce qu'on est en France.

Par

En réponse à fanboy rinoul

Je veux bien comprendre que les japonais soient fiers de leur industrie qui n'a rien à envier aux autres mais n'ayons pas la mémoire courte pour autant...

C'est là où tu te rends compte que Renault aurait dû racheter complètement Nissan, autrement ils auraient fermé leur gu**** à l'heure qu'il est. Voilà ce qui arrive quand on est trop gentil dans les affaires.

En tout cas, c'est une belle leçon apprise: Pas de pitié dans le business.

Quand on voit le cas Tata-JLR, on entend pas Jaguar-Land Rover l'ouvrir parce qu'ils vendent plus de caisses ou parce qu'ils ont des voitures plus qualitatives ou parce qu'un joyau de la couronne tombé dans l'escarcelle d'une boite venant d'une ancienne colonie est insensé.

Il y aussi le cas Mercedes/Geely où le chinois met l'allemand au garde à vous rien qu'avec 10% du capital :lol:

Par

En réponse à north french

Tu as essayé passer au Ricard parce que le pastis c'est pas ton truc.

Le requin a très bien résumé la situation pas besoin d'en dire plus.

Si Nissan veut son indépendance va valoir raquer et avec l'accord de Renault. Compris ou il faut un dessin.

Ce que tu dis et ce que dit Pastis n'est absolument pas contradictoire... C'est plutôt toi qui devrait arrêter l'alcool à mon avis.

Pastis a raison de dire que Ghosn était à la manœuvre depuis toujours pour diminuer le contrôle de Renault sur Nissan,de là à penser qu'une partie de son salaire japonais était une rémunération pour ce "job" officieux il n'y a qu'un pas.

Par

En réponse à fanboy rinoul

Je veux bien comprendre que les japonais soient fiers de leur industrie qui n'a rien à envier aux autres mais n'ayons pas la mémoire courte pour autant...

C'est là où tu te rends compte que Renault aurait dû racheter complètement Nissan, autrement ils auraient fermé leur gu**** à l'heure qu'il est. Voilà ce qui arrive quand on est trop gentil dans les affaires.

En tout cas, c'est une belle leçon apprise: Pas de pitié dans le business.

Quand on voit le cas Tata-JLR, on entend pas Jaguar-Land Rover l'ouvrir parce qu'ils vendent plus de caisses ou parce qu'ils ont des voitures plus qualitatives ou parce qu'un joyau de la couronne tombé dans l'escarcelle d'une boite venant d'une ancienne colonie est insensé.

Je crois pas que ça soit une histoire de gentillesse...

A l'époque Renault vendait beaucoup moins qu'aujourd'hui et n'avait donc pas la trésorerie pour s'offrir 100% de Nissan, même si le Japonais était en crise. Renault, c'était une seule marque à l'époque.

Par

En réponse à CarsForAll

la hausse des ventes Nissan est lié au Rogue et rogue sport(Quashqai et Xtrail chez nous) et plus précisément la présence sur le marché Nord Américain, A eux deux ils englobes les ventes de Duster Clio Captur qui sont majoritairement vendu en uniquement en europe. Rien détonnant donc au final ! le marché Américain c'est plus de 17 millions de veh même si vous avez 2% de part de marché c'est rapidement énorme. Donc rien d'étonnant la dedans

en revanche le partage de techno et plateforme c'est peanuts et la c'est clairement dommage pour un grand groupe enfin c'est flagrand. Chez VAG toutes les marques partages plateforme et GMP (porsche audi skoda vw etc...) dans l'alliance que dalle alors que l'union si il était réel cela pourrait amener des jolies choses un coupé 2place grand tourisme sur base GTR ou 370Z... pour Renault sport ou Alpine ça serait bien... des moteurs V6 turbo pour Renault ça serait bien... mais tout cela jamais de la vie pourquoi ???

Parce que plus personne ne vend de 6 cylindres, rapport aux nouvelles normes Euro 6d.

Par

En réponse à SteppeOuais

Ce que tu dis et ce que dit Pastis n'est absolument pas contradictoire... C'est plutôt toi qui devrait arrêter l'alcool à mon avis.

Pastis a raison de dire que Ghosn était à la manœuvre depuis toujours pour diminuer le contrôle de Renault sur Nissan,de là à penser qu'une partie de son salaire japonais était une rémunération pour ce "job" officieux il n'y a qu'un pas.

Merci SteppeOuais, ça fait plaisir de lire une personne raisonnable et non haineuse :jap:

Pour en revenir à Ghosn, maintenant qu'on connait le personnage, on peut clairement penser qu'il y a eu un accord secret passé entre lui et les japonais.

Moyennant finance, il devait favoriser Nissan pour aboutir à la situation d'aujourd'hui : fragiliser Renault.

Le seul truc qu'il avait pas prévu, c'était de se faire doubler.

Par

Tout à fait d'accord et voilà le résultat on vas se faire bouffer tout cru

Par

En réponse à Initiale Pastis

"mais tout cela jamais de la vie pourquoi ??? "

Parce qu'on est en France.

Non, car si tu connaissais l'arrière boutique, tu saurais que Nissan ne voulait pas fournir son V6 (sauf exception) , ne voulait pas de Renault sur des marchés ou il était présent, alors que Carlos imposait l'inverse, etc...

La liste du déséquilibre est aussi grosse que le bottin de paris.

Le sentiment chez la grande majorité du personnel Renault qui travaillait dans le cadre de l'alliance c'est que les japonais n'ont jamais été loyaux: Mauvaise foi, réponse hors sujet, etc...

Quand à celui qui pense que le TAR du duster est celui d'un X trail, qu'il documente l'historique du mac-pherson arrière. S'il maintient son point de vue, qu'il n'hésite pas à nous communiquer sur les références de pièces communes ( pas ressemblantes).

Par

En réponse à Laulau2097

Nissan vend a l'international tandis que Renault ne vend pas grand chose hors d'Europe...

Et comme mentionné dans l'article, a part de la Clio et du Captur, il fait dure trouver un acheteur friqué pour acheter du Renault au dessus de 25 000€... on se demande bien pourquoi :oops:

Aucune image en matière de qualité ou de fiabilité serait une piste... non :voyons:

Pas grand chose ???:voyons:

Où bien tu n'as pas lu la presse depuis 1980 ou alors tu es de mauvaise foi : L'international c'est quand même 50% de son marché…:ptèdr:

Mais bon c'est pas grave, l'important c'est d'avoir l'imagination heureuse…

:coucou:

Par

En réponse à SteppeOuais

Parce que plus personne ne vend de 6 cylindres, rapport aux nouvelles normes Euro 6d.

Et puis c'est trop lourd pour une voiture qui se veut légère et dynamique. C'est une des raisons (il y en a plein d'autres) du semi-échec de l'A310 et de sa descendance. Dans la course à la puissance Alpine y a perdu son âme sans faire le bond qualitatif qu'offrait la concurrence (Porsche par exemple)

:coucou:

Par

En réponse à Initiale Pastis

Merci SteppeOuais, ça fait plaisir de lire une personne raisonnable et non haineuse :jap:

Pour en revenir à Ghosn, maintenant qu'on connait le personnage, on peut clairement penser qu'il y a eu un accord secret passé entre lui et les japonais.

Moyennant finance, il devait favoriser Nissan pour aboutir à la situation d'aujourd'hui : fragiliser Renault.

Le seul truc qu'il avait pas prévu, c'était de se faire doubler.

Ne force pas trop sur le pastis quand même...:wink::lol:

Par

Alors, petit rappel pour ceux qui l'oublient.

– Renault possédant plus de 40 % du capital de Nissan, les droits de vote de Nissan chez Renault sont nuls, selon la loi française.

– Renault n'a pas le droit d'augmenter la part de son capital chez Nissan sans l'accord de ce dernier (oui, ça fait partie du contrat).

– En 2015, l'alliance a revu les termes du contrat. Si Nissan estime que l'État français interfère dans ses affaires, il a unilatéralement le droit de monter jusqu'à 25 % du capital de Renault. Große surprise : selon la loi japonaise, détenir une part supérieure à 20 % du capital de Renault annule le pouvoir de ce dernier chez Nissan.

La question à 70 millions de dollars (total de ce qui est désormais reproché à Ghosn d'avoir caché) : quels sont les abrutis qui interfèrent dans les affaires de l'alliance depuis des mois ?

Un indice : les mêmes qui ont vendu Alstom Grid aux Amerloquains et Alstom aux casques à pointe. Plus l'aéroport de Toulouse aux Chinois qui en vident les caisses. Etc. Etc.

À ce stade d'incompétence, c'est du sabotage.

Par

De quoi clouer le bec des cricqueux de Cara: Nissan devant le cricmobile et la majorité des modèles ne partageant pas de pièces avec le cricmobile :fresh:

Par

En réponse à Initiale Pastis

Merci SteppeOuais, ça fait plaisir de lire une personne raisonnable et non haineuse :jap:

Pour en revenir à Ghosn, maintenant qu'on connait le personnage, on peut clairement penser qu'il y a eu un accord secret passé entre lui et les japonais.

Moyennant finance, il devait favoriser Nissan pour aboutir à la situation d'aujourd'hui : fragiliser Renault.

Le seul truc qu'il avait pas prévu, c'était de se faire doubler.

Steppeouais, pas haineux ??? Va lire ses commentaires sur les topics PSA :blague:

Par

Je pense que votre commentaire est le plus éclairé et je pense moi aussi que Nissan ne peut pas racheté Renault car il lui faut racheter près de la moitié de Nissan qui coûte déjà très cher en plus du rachat de Renault Group!

Par

En réponse à SteppeOuais

Ce que tu dis et ce que dit Pastis n'est absolument pas contradictoire... C'est plutôt toi qui devrait arrêter l'alcool à mon avis.

Pastis a raison de dire que Ghosn était à la manœuvre depuis toujours pour diminuer le contrôle de Renault sur Nissan,de là à penser qu'une partie de son salaire japonais était une rémunération pour ce "job" officieux il n'y a qu'un pas.

Je n'ai pas dit le contraire sur cette partie bien au contraire.

Seulement si Nissan veut reprendre son indépendance va valoir raquer pour racheter les parts que Renault détiens dans Nissan et avec l'accord de Renault.

Par

En réponse à mekinsy

Ne force pas trop sur le pastis quand même...:wink::lol:

Ca va, le matin j'suis toujours à jeun :lol:

Par

En réponse à Opiomorph

Alors, petit rappel pour ceux qui l'oublient.

– Renault possédant plus de 40 % du capital de Nissan, les droits de vote de Nissan chez Renault sont nuls, selon la loi française.

– Renault n'a pas le droit d'augmenter la part de son capital chez Nissan sans l'accord de ce dernier (oui, ça fait partie du contrat).

– En 2015, l'alliance a revu les termes du contrat. Si Nissan estime que l'État français interfère dans ses affaires, il a unilatéralement le droit de monter jusqu'à 25 % du capital de Renault. Große surprise : selon la loi japonaise, détenir une part supérieure à 20 % du capital de Renault annule le pouvoir de ce dernier chez Nissan.

La question à 70 millions de dollars (total de ce qui est désormais reproché à Ghosn d'avoir caché) : quels sont les abrutis qui interfèrent dans les affaires de l'alliance depuis des mois ?

Un indice : les mêmes qui ont vendu Alstom Grid aux Amerloquains et Alstom aux casques à pointe. Plus l'aéroport de Toulouse aux Chinois qui en vident les caisses. Etc. Etc.

À ce stade d'incompétence, c'est du sabotage.

Ca ressemble à un plan pour détruire l'industrie européenne (à l'image de ce qui s'est passé au Royaume Uni).

Au profit de qui ? Des américains et de l'Asie en géneral ?

Bizarrement, les allemands ne semblent pas trop toucher par ce problème.

Une partie de l'industrie de l'armement est aussi révélateur de ce phénomène (la France qui saborde sa propre industrie d'armes légères malgré ses opérations militaires permanentes).

Là aussi, il y a un parallèle avec le Royaume Uni.

C'est comme s'il y avait une volonté d'affaiblir les pays européens les plus puissants.

Par

En réponse à Opiomorph

Alors, petit rappel pour ceux qui l'oublient.

– Renault possédant plus de 40 % du capital de Nissan, les droits de vote de Nissan chez Renault sont nuls, selon la loi française.

– Renault n'a pas le droit d'augmenter la part de son capital chez Nissan sans l'accord de ce dernier (oui, ça fait partie du contrat).

– En 2015, l'alliance a revu les termes du contrat. Si Nissan estime que l'État français interfère dans ses affaires, il a unilatéralement le droit de monter jusqu'à 25 % du capital de Renault. Große surprise : selon la loi japonaise, détenir une part supérieure à 20 % du capital de Renault annule le pouvoir de ce dernier chez Nissan.

La question à 70 millions de dollars (total de ce qui est désormais reproché à Ghosn d'avoir caché) : quels sont les abrutis qui interfèrent dans les affaires de l'alliance depuis des mois ?

Un indice : les mêmes qui ont vendu Alstom Grid aux Amerloquains et Alstom aux casques à pointe. Plus l'aéroport de Toulouse aux Chinois qui en vident les caisses. Etc. Etc.

À ce stade d'incompétence, c'est du sabotage.

Bravo.

Et non ce n'est pas de l'incompétence; nous sommes tout simplement dirigés par des gens dont le but est de servir des intérêts autres que ceux de la nation française et du peuple français.

Haute trahison ? Appelés ça comme vous voulez. D'ailleurs ce crime a été enlevé de la Constitution... comme par hasard.

Par

En réponse à north french

Je n'ai pas dit le contraire sur cette partie bien au contraire.

Seulement si Nissan veut reprendre son indépendance va valoir raquer pour racheter les parts que Renault détiens dans Nissan et avec l'accord de Renault.

Arrêtez de délirer. NISSAN ne peut pas prendre son indépendance, il dépend de RENAULT et pas uniquement d'un point de vue légal et financier.

Il y a désormais trop de synergies entre RENAULT et NISSAN pour que l'un quitte l'autre.

R&D, achats, partage de technologies etc... votre rêve de voir l'Alliance disparaître n'aura jamais lieu.

Par

En réponse à SiriusRST

Arrêtez de délirer. NISSAN ne peut pas prendre son indépendance, il dépend de RENAULT et pas uniquement d'un point de vue légal et financier.

Il y a désormais trop de synergies entre RENAULT et NISSAN pour que l'un quitte l'autre.

R&D, achats, partage de technologies etc... votre rêve de voir l'Alliance disparaître n'aura jamais lieu.

Arrêter votre délire ou ai-je écrit une seul fois que mon rêve est de voir l'alliance disparaître ???

Au contraire j'essaie d'expliquer à certaines personnes que se ne sera pas possible puisque Renault détient 43 % de Nissan et pour les causses que vous expliquez.

Par

A regarder la photo où le patron pose entre 2 VE de sa marque fétiche, il n'y a pas que nissan qui aura grossi ces dernières années!

:buzz:

Déposer un commentaire

Pour déposer un commentaire, veuillez vous identifier ou créer un compte.

Identifiez-vous

Se connecter ou S'inscrire

SPONSORISE

Actualité Renault

Toute l'actualité

Forum Renault